Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

75 mm Howitzer M8 Scott – Histoire, fiche technique et photos

75 mm Howitzer Motor Carriage M8 – Scott

Histoire, fiche technique et photos

Image : 75 mm Howitzer Motor Carriage M8 - Scott

Historique du canon automoteur M8 Scott

Les Américains sont confrontés dès le début de leur engagement dans la Seconde Guerre mondiale à la difficulté de faire progresser l’artillerie au même rythme que les blindés et l’infanterie. D’où l’idée de se doter de canons automoteur pour assurer un appui continu aux unités d’assaut tout en permettant de renforcer la puissance de feu lors des phases fixes ou défensives.

Dans la mesure où ce canon automoteur n’est pas un char de bataille, l’accent est mis lors de son élaboration sur ses capacités de déplacement et bien entendu sur sa puissance de feu. Les Américains décident d’utiliser le châssis du char de reconnaissance M5 Stuart VI (le modèle le plus récent de ce char à l’époque), faiblement blindé mais mobile, sur lequel ils ajoutent une tourelle ouverte sur le dessus protégeant un canon court M2 puis M3 de 75 mm. Ce modèle est alors nommé T17E1 HMC et il entre en production de septembre 1942 à janvier 1944.

Ce canon automoteur, surnommé M8 Scott, est déployé aussi bien dans le Pacifique qu’en Normandie ou en Italie.

Après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs nations sont équipés du M8 Scott, notamment la France qui l’utilise pendant la guerre d’Indochine.

Fiche technique du M8 Scott

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis
Dénomination : 75 mm Howitzer Motor Carriage M8 – T17E1 HMC – Scott
Production totale (1942-1944) : 1 778

Longueur : 4,98 m
Largeur : 2,32 m
Hauteur : 2,72 m
Masse : 16 330 kg
Vitesse maximale : 58 km/h
Autonomie : 160 km

Armement principal : un canon M2/M3 de 75 mm (dotation 46 coups)
Armement secondaire : une mitrailleuse coaxiale Browning M1919A4 de 7,62 mm, une mitrailleuse anti-aérienne Browning M2 HB de 12,7 mm (dotation 400 coups)

Moteur : Twin Cadillac Series 42 essence, 16 cylindres, 220 chevaux (164,05 kW)

Equipage : 4 personnels (1 chef de bord, 1 pilote, 1 tireur, 1 chargeur)

Bibliographie :
Les véhicules alliés de la Libération

Maquette :
M8 Scott – Tamiya

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook