Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Boeing B-24 J Liberator – Histoire, fiche technique et photos

Boeing B-24 J Liberator

Histoire, fiche technique et photos

Image : Boeing B-24 Liberator

Historique du Boeing B-24 Liberator :

En 1939, alors que le bombardier Boeing B-17 entre en service dans l’U.S. Air Force, les militaires américains souhaitent augmenter et renforcer leur parc de bombardiers stratégiques. Fin décembre 1939, le premier prototype, dénommé B-24, est présenté aux militaires américains.

Les caractéristiques du prototype font très bonne impression aux observateurs militaires qui décident de lancer la progression à plus grande échelle. Les premières livraisons s’effectuent en mars 1941 et à partir d’août 1942, la production s’élève à près de 200 nouveaux appareils chaque mois. Pas moins de qunize versions ont été mises au point, notamment des B-24 de lutte anti-soumarine, de transport cargo ou encore de patrouille maritime.

Déployé sur la plupart des fronts de la Seconde Guerre mondiale, le bombardier B-24 surnommé “Liberator”  participe à la plupart des raids majeurs de ce conflit, prennant notamment part aux bombardements de la bataille de Normandie. 18 188 appareils sont construits pendant la totalité de ce conflit mondial. Fortement armé, près de 2 600 avions ennemis sont abattus au cours des nombreuses opérations.

Fiche technique du Boeing B-24 Liberator :

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis d’Amérique
Dénomination : Boeing B-24 J Liberator

Longueur : 20,47 m
Envergure : 33,52 m
Hauteur : 5,48 m
Poids à vide : 17 237 kg
Vitesse maximale : 483 km/h
Rayon d’action : 3 380 kilomètres
Plafond : 8 500 m

Armement : dix mitrailleuses Browning de 12,7 mm

Transport : 5 800 kg de bombes

Equipage : 10 hommes (un pilote et un co-pilote, un bombardier, un navigateur, un ingénieur de l’air, un operateur radio et quatre mitrailleurs)

Motorisation : quatre moteurs Pratt & Whitney R-1830-65 de 1 200 chevaux chacun

Maquette :
Boeing B-24 Liberator – Airfix

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook