Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Char “Bullshorn Plough” – Histoire, fiche technique et photos

Char “Bullshorn Plough”

Histoire, fiche technique et photos

Image : Char "Bullshorn Plough"

Historique du char Bullshorn Plough

Pour soutenir l’infanterie à travers les champs de mines et les différents obstacles sur les terrains d’opérations en Europe et dans le Pacifique, les ingénieurs militaires alliés décident d’ajouter à certains de leurs chars un nouveau système imaginé par l’ingénieur militaire Percy Hobart.

Ainsi, la version “Bullshorn Plough” (qui signifie littéralement “la charrue des cornes de taureau”) voit le jour. Il s’agit d’un modèle de déminage qui, à l’instar du char “Crab”, est doté d’une véritable charrue creusant le sol et dégageant les mines vers l’extérieur sans les faire exploser. Une fois les mines dégagées, elles doivent être désarmées par les sapeurs.

Ce système de fléaux s’adapte à également aussi bien sur le châssis du char britannique Churchill (modèle dont les caractéristiques sont présentées ici) que sur le char américain Sherman.

Ce char “Bullshorn Plough” est l’un des “funnies” (“drôles”), surnom donné par les militaires britanniques et américains aux engins inventés par le général Hobart.

Bibliographie :
Les véhicules alliés de la Libération

Fiche technique du char Bullshorn Plough

Pays créateur : Grande-Bretagne
Pays utilisateur : Grande-Bretagne, Etats-Unis, Canada
Dénomination : Sherman Bullshorn Plough

Longueur : 6,06 m
Largeur : 2,62 m
Hauteur : 2,74 m
Masse : 31 600 kg
Vitesse maximale : 40 km/h
Autonomie : 160 km

Armement principal : canon de 75 mm
Armement secondaire : une mitrailleuse Browning en 7,62 mm pour le copilote et une mitrailleuse Browning en 7,62 mm dans l’axe du canon depuis la tourelle

Moteur : 5 moteurs à essence de 6 cylindres Multibank Chrysler A57 pour 425 hp à 2850 tours/minutes

Equipage : 5 personnes (1 chef de char, 1 pilote, 1 co-pilote et mitrailleur, 1 opérateur radio et chargeur)

Blindage coque : 50 mm avant, 38 mm arrière, 38 mm flancs
Blindage tourelle : 75 mm avant, 50 mm arrière, 50 mm flancs

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook