Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Char Mark IV Churchill Crocodile – Histoire, fiche technique et photos

Char Mark IV Churchill Crocodile

Histoire, fiche technique et photos

Image : Char Mark IV Churchill Crocodile

Historique du Mark IV Churchill Crocodile

Le châssis du char Churchill britannique sert, tout comme pour celui du Sherman américain, de structure de base pour de nombreuses autres versions (lance-flammes, anti-mines, poseur de ponts…) utilisées par les forces britanniques lors du débarquement de Normandie et plus connus sous le nom de “funnies“. Ces engins, imaginés par le général anglais Percy Hobart, doivent améliorer les capacités de franchissement et d’appui-feu au profit des forces terrestres alliées.

En 1943, les ingénieurs militaires britanniques ainsi au point le modèle lance-flamme du char Churchill, dénommé Crocodile, capable de produire une flamme qui s’élance sur une dizaine de mètres dans l’axe du véhicule. Ces flammes permettent aux Alliés de détruire les abris et les bunkers ennemis sans nécessairement faire appel aux équipes de démolition de l’infanterie.

La première unité à être doté du Churchill Crocodile est le 141st Royal Armoured Corps, équipé peu après le débarquement.

Fiche technique du Mark IV Churchill Crocodile

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : Mark IV Churchill Crocodile

Longueur : 7,65 m
Largeur : 3,25 m
Hauteur : 2,45 m
Masse : 39 600 kg
Vitesse maximale : 27 km/h
Autonomie : 144 km

Moteur : Bedford Twin-Six de 350 chevaux
Consommation : 334 litres aux 100 kilomètres

Armement principal : un canon de 75 mm (6 livres) Mk III ROQF
Armement secondaire : deux mitrailleuses Besa de 7,92 mm et un lance-flamme

Blindage avant : 152 mm
Blindage arrière : 35 mm

Spécialité : char lance-flammes

Bibliographie :
Les véhicules alliés de la Libération

Maquette :
Churchill Ark – Airfix

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook