Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Char Mark IV Churchill Fascine – Histoire, fiche technique et photos

Char Mark IV Churchill Fascine

Histoire, fiche technique et photos

Image : Char Mark IV Churchill Fascine

Historique du Mark IV Churchill Fascine

Le châssis du char Churchill britannique sert, tout comme pour celui du Sherman américain, de structure de base à de nombreuses autres versions (lance-flammes, anti-mines, poseur de ponts…) utilisées par les forces britanniques lors du débarquement de Normandie et plus connus sous le nom de “funnies“. Ces engins, imaginés par le général anglais Percy Hobart, doivent améliorer les capacités de franchissement et d’appui-feu au profit des forces terrestres alliées.

C’est ainsi que le char Churchill Fascine voit le jour, son principe d’utilisation remonte à la Première Guerre mondiale, quand l’infanterie et les chars devaient traverser rapidement les tranchés : un char, doté d’un cylindre autour duquel est enroulé une dizaine de mètres de planches de bois, déroule sa cargaison à l’intérieur d’un fossé.

Le fossé est ainsi comblé, le char et l’infanterie peuvent immédiatement traverser.

Le char Churchill Fascine est l’un des “funnies” (“drôles”), surnom donné par les militaires britanniques et américains aux engins inventés par le général Hobart.

Fiche technique du Mark IV Churchill Fascine

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : Mark IV Churchill Fascine

Longueur : 7,65 m
Largeur : 3,25 m
Hauteur : 2,45 m
Masse : 39 600 kg
Vitesse maximale : 27 km/h
Autonomie : 144 km

Moteur : Bedford Twin-Six de 350 chevaux
Consommation : 334 litres aux 100 kilomètres

Armement principal : un canon de 75 mm (6 livres) Mk III ROQF
Armement secondaire : deux mitrailleuses Besa de 7,92 mm et un lance-flamme

Blindage avant : 152 mm
Blindage arrière : 35 mm

Spécialité : comblement d’obstacles de type fossés antichars

Bibliographie :
Les véhicules alliés de la Libération

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook