Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Char M10 Destroyer – Wolverine – Histoire, fiche technique et photos

Char M10 Destroyer / M10 Wolverine

Histoire, fiche technique et photos

Image : Char M10 Destroyer

Historique du M10 Destroyer / Wolverine

Avant leur entrée en guerre en 1941, les Américains sont conscients que le char joue un rôle primordial sur le champ de bataille. C’est pourquoi l’armée américaine décide de renforcer son parc blindé d’un engin blindé dit “chasseur de char” (en anglais Tank Destroyer).

Un des prototypes proposés est sélectionné par les ingénieurs militaires américains qui décident, en septembre 1942, de lancer la production de ce char alors dénommé M10 et surnommé “Destroyer” (“Wolverine” pour les Britanniques).

Puissament armé, le char M10 conserve cependant une excellente mobilité, du fait de la petitesse de son blindage, qui est cependant l’un de ses points faibles. Une fois encore, tout comme avec le char Sherman, les Américains préfèrent suppléer la qualité par la quantité, car le char Destroyer ne peut pas lutter contre la plupart des chars allemands. Il doit toujours avoir l’initiative lors des combats.

Le char M10 Destroyer reste tout de même un très bon char, mobile et doté d’une forte puissance de feu, et est très apprécié au sein de la cavalerie américaine. Dans le cadre des accords Prêt-Bail, les Britanniques reçoivent 1 650 chasseurs de chars M10 (qu’ils surnomment M10 Wolverine) de la part des Américains : 1 100 d’entre eux sont d’ailleurs modifiés pour changer de canon (ils sont alors appelés M10 Achilles).

En Normandie, certains chars Destroyer sont équipés du système de franchissement de haies “Hedge Cutter” qui équipe également le Sherman et le Stuart. Le M10 “T.D.” (Tank Destroyer) est utilisé après la Seconde Guerre mondiale notamment par les forces militaires britanniques et françaises.

Fiche technique du M10 Destroyer

Pays créateur : Etats-Unis
Pays utilisateurs : Etats-Unis, Grande-Bretagne
Dénomination : M10 Destroyer (Etats-Unis) / M10 Wolverine (Grande-Bretagne)

Longueur : 6,83 m
Largeur : 3,05 m
Hauteur : 2,90 m
Masse : 29 600 kg
Vitesse maximale : 40 km/h
Autonomie : 322 km

Armement : un canon M7 de 76,2 mm

Moteur : moteur Diesel GM 6046 de 375 chevaux
Consommation : 233 litres aux 100 kilomètres

Equipage : 5 personnes (1 chef de char, 1 pilote, 1 co-pilote et mitrailleur, 1 opérateur radio et chargeur)

Blindage avant : 51 mm
Blindage flancs : 25 mm
Blindage arrière : 25 mm

Bibliographie :
Les véhicules alliés de la Libération

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook