Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Char Mk VII Tetrarch – Histoire, fiche technique et photos

Char Mk VII Tetrarch

Histoire, fiche technique et photos

Image : Char Mk VII Tetrarch

Historique du Mk VII Tetrarch

Développé sur fonds propres par l’entreprise anglaise Vickers-Armstrong, le premier prototype de ce char léger (initialement appelé “Purdah”) sort d’usine en 1937. Conçu pour réaliser des missions de reconnaissance, ses caractéristiques sont volontairement réduites. L’année suivante, il passe une batterie de tests : connaissant des capacités de franchissement limitées et une faible vitesse, il ne remporte pas un franc succès auprès des militaires britanniques qui cherchent à se doter de blindés plus lourds.

Malgré tout, sa production débute en juillet 1940 afin d’augmenter les rangs des chars légers anglais. Livré en novembre 1940, il effectue son baptême du feu pendant la campagne de France puis est engagé dans l’opération Ironclad, la bataille de Madagascar, le 5 mai 1941 : mais la bataille de France, les bombardements des usines par les Allemands et les choix de priorité de l’approvisionnement en matériel de guerre britannique réduisent à la baisse les besoins de ce char de reconnaissance baptisé Tetrarch le 22 septembre 1941.

A peine sorti d’usine, ce char léger est déjà considéré par les militaires comme obsolète car insuffisamment protégé et inadapté aux différents théâtres d’opérations : son système de refroidissement n’est pas compatible avec les champs de bataille d’Afrique du Nord, l’équipage peine à réaliser toutes les tâches à bord en raison de la petite taille du châssis. Il est toutefois livré à l’Union Soviétique dans le cadre du programme Prêt-Bail.

Cependant, les Britanniques lui trouvent une utilité toute particulière : l’emploi dans les unités aéroportées. Il peut en effet être transporté à bord du planeur Hamilcar afin de renforcer la puissance de feu des parachutistes et des soldats embarqués dans des planeurs. L’escadron C du régiment de pilotes de planeurs (Glider Pilot Regiment) réalise pas moins de 2 800 vols d’entraînement durant lesquels seuls trois accidents sont enregistrés (occasionnant la mort de sept pilotes). Ces chars aérotransportés, modifiés pour leur vol en planeur (comme le remplacement de leur canon de 40 mm par une mitrailleuse de 7,62 mm), porte le nom de Tetrarch 1 CS (Close Support).

Les chars Tetrarch sont utilisés pendant la bataille de Normandie lors de l’opération Tonga au sein de la 6ème division aéroportée le 6 juin 1944 à 21 heures, transportés par les planeurs Hamilcar. Incapables de lutter contre les blindés allemands, ils sont employés en appui de l’infanterie jusqu’en août 1944 avant d’être remplacés par d’autres chars alliés.

Retirés du front après leur engagement en Normandie, les Tetrarch sont utilisés à l’entraînement en Grande-Bretagne jusqu’en 1950.

Fiche technique du Mk VII Tetrarch

Pays créateur : Grande-Bretagne
Pays utilisateur : Grande-Bretagne, Union Soviétique
Dénomination : Light Tank Mk VII A17

Longueur : 4,04 m
Largeur : 2,31 m
Hauteur : 2,12 m
Masse : 7 600 kg
Vitesse maximale : 64 km/h
Autonomie : 230 km

Armement principal : un canon de 40 mm
Armement secondaire : une mitrailleuse Besa de 7,92 mm

Moteur : Meadows, 12 cylindres et 165 chevaux (123 kW)

Equipage : 3 personnels

Blindage : 14 mm

Image : Débarquement d'un char Tetrarch d'un planeur Hamilcar

Débarquement d’un char Tetrarch d’un planeur Hamilcar

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook