Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Landing Craft Tank – Rocket (LCT-R)

Landing Craft Tank – Rocket (LCT-R)

Histoire, fiche technique et photo

Image : Landing Craft Tank - Rocket (LCT-R)

Historique du LCT (R)

Le LCT-R (Landing Craft Tank – Rocket) est développé à partir de la structure de base du Landing Craft Tank Mk 3 (LCT) sur lequel sont disposées jusqu’à 1 044 roquettes de type RP-3. Leur but est de saturer par le feu les plages de débarquement juste avant l’arrivée des fantassins et des blindés.

Concernant les modifications techniques apportées par le LCT (R), la rampe de débarquement est condamnée tandis qu’un deuxième pont est ajouté afin d’accueillir les paniers de roquettes. Le pont inférieur (où stationnent les chars sur un LCT classique) permet de stoquer jusqu’à 5 000 roquettes supplémentaires. Le tir s’effectue par 24 salves successives de 39 ou 42 roquettes (en fonction du nombre total) qui peuvent atteindre 1 000 mètres de portée.

Le 6 juin 1944, les Landing Craft Tank – Rocket sont utilisés aussi bien par les forces navales britanniques qu’américaines. La plupart d’entre eux sont équipés d’un système radar type 970.

Fiche technique du LCT (R)

Pays créateur : Grande-Bretagne
Dénomination : LCT(R)

Propulsion : 2 moteurs diesel Paxman Ricardo
Capacité d’emport : 1 044 roquettes RP-3

Vitesse maximale : 9 nœuds
Longueur : 58,52 m
Largeur : 9,45 m

Image : Landing Craft Tank - Rocket (LCT-R)

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook