Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

HMCS Sioux – Bataille de Normandie

HMCS Sioux

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : destroyer HMCS Sioux

Historique du HMCS Sioux

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate en Europe, la Grande-Bretagne devient largement dépendante des ravitaillements maritimes qui deviennent dès lors les proies des sous-marins allemands. Afin d’assurer leur sécurité, les Anglais renforcent leur marine de guerre et lancent la production de plusieurs destroyers de classe V. C’est dans ce cadre qu’est lancé le HMS Vixen le 14 septembre 1943.

Cinq mois plus tard, ce bâtiment de guerre est donné au Canada qui le baptise HMCS Sioux et l’intègre à la Home Fleet. Escortant des convois en mer du Nord et participant à des bombardements des batteries côtières en Norvège, il est déployé au printemps 1944 le long des côtes britanniques en vue de participer à l’opération Neptune.

Le 6 juin 1944, aux côtés de l’HMCS Algonquin, il escorte les transports de troupes de la force navale J au large de Juno Beach et participe au bombardement des positions allemandes sur la plage et à l’intérieur des terres. Il assure cette mission d’escorte et de bombardement pendant les jours qui suivent le lancement de l’opération Overlord.

Poursuivant ses missions d’escortes et de patrouilles, le Sioux est engagé en février 1945 en Norvège pour évacuer la population d’un village prise en otage par les Allemands.

Entièrement modernisé après la Seconde Guerre mondiale, le destroyer est déployé pendant la guerre de Corée de 1950 à 1952 avant d’être retiré du service puis vendu pour être ferraillé en août 1965.

Fiche technique du HMCS Sioux

Pays créateur : Grande-Bretagne
Pays utilisateur : Canada
Dénomination : H.M.C.S. Sioux
Classe : destroyer de classe Valentine

Equipage : 230 hommes

Armement (1944) : 4 canons de 120 mm, 6 canons Oerlikon de 20 mm, 2 tubes lance-torpilles de 533 mm, 2 mortiers triples squid de 305 mm

Déplacement : 1 710 tonnes (en ordre de combat)
Vitesse : 36 noeuds
Longueur : 110,59 m
Maître-bau : 10,87 m
Tirant d’eau : 3,51 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook