Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

HMS Durban – Bataille de Normandie

 HMS Durban

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : HMS Durban

Historique de l’HMS Durban

Les travaux de construction du H.M.S. (Her Majesty Ship) Durban débutent en janvier 1918, la dernière année de la Première Guerre mondiale. Lancé le 29 mai 1919, ce croiseur léger de classe Danae entre en service actif le 1er novembre 1921.

Déployé dans un premier temps en mer de Chine au sein de la 5ème escadre de croiseurs légers, il sert par la suite le long des côtes américaines avant de retourner à plusieurs reprises dans la Manche. Déployé en 1933 dans la Méditerranée, il est placé en réserve à compter de septembre 1936.

De retour au service actif lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate en Europe, il opère dans l’Atlantique sud au sein de la 9ème escadre de croiseurs puis dans l’océan Indien et dans les mers d’Asie du sud-est où il escorte de nombreux convois et traque les navires marchands allemand. En février 1942, le Durban est endommagé par une attaque japonaise et doit être réparé dans le port de New York.

En novembre 1943, il est de retour en Grande-Bretagne pour être mis en réserve. Il est maintenu en état de fonctionnement dans le port d’Oban en Ecosse en vue de sa participation à l’opération Neptune en tant que brise-lames du port artificiel d’Arromanches. Le 6 juin 1944, il mouille au large d’Hermanville-sur-Mer puis, deux jours plus tard, il se saborde au sein du complexe de brise-lames Gooseberry 5, reposant ainsi à onze mètres sous le niveau de la mer.

Une torpille allemande lancée depuis un Marder vient heurter l’épave du Durban le 3 août 1944.

Fiche technique de l’HMS Durban

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : D 99 – H.M.S. Durban
Classe : croiseur léger de classe Danae

Equipage : 350 hommes

Armement (1944) : 6 canons de 152,4 mm, 2 canons 76,2 mm, 2 canons anti-aérien pom-pom de 40 mm et 12 tubes lance-torpilles de 533 mm

Déplacement : 4 650 tonnes (en ordre de combat)
Vitesse : 29 noeuds
Longueur : 144 m
Maître-bau : 14,2 m
Tirant d’eau : 4,4 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook