HMS Eglinton – Bataille de Normandie

 HMS Eglinton

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : HMS Eglinton

Historique de l’HMS Eglinton

L’HMS Eglinton est lancé le 28 décembre 1939 et entre en service le 28 août 1940. Après une série d’essais en mer, il est transféré au sein de la Home Fleet et escorte des convois à travers la Manche et dans la mer du Nord et engage à plusieurs reprises des vedettes rapides allemandes E-Boote, notamment le 24 octobre 1943.

En mai 1944, il revient en Grande-Bretagne afin de préparer l’opération Neptune. Intégré à la Task Force D, il escorte les bâtiments de guerre de fort tonnage ainsi que les transports de troupes dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 en direction de Sword Beach puis participe au bombardement des positions allemandes dans ce secteur à l’aube du Jour J. Le lendemain, il se ravitaille à Portsmouth puis retourne au large de la Normandie le 8 juin en escortant un convoi de renforts. Il demeure dans le secteur jusqu’au 27 juin avant de reprendre ses missions d’escortes en mer du Nord afin de protéger et contrôler cette zone maritime.

Retiré du service après la capitulation japonaise, il est placé en réserve au port d’Harwich. Alors qu’il devait être remis en état en 1955, il est finalement vendu pour être ferraillé en 1956.

Fiche technique de l’HMS Eglinton

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : L 87 – H.M.S. Eglinton
Classe : destroyer d’escorte de classe Hunt Type II

Equipage : 164 hommes

Armement (1944) : 6 canons de 101,6 mm, 4 canons anti-aérien de 40 mm, 2 canons de 20 mm

Déplacement : 1 450 tonnes (en ordre de combat)
Vitesse : 27 nœuds
Longueur : 85,3 m
Maître-bau : 9,6 m
Tirant d’eau : 2,51 m

Débarquement de NormandieBataille de NormandieLa Normandie, aujourd’hui

MédiathèqueArmographieFilmographieBibliographieBoutiqueForumInfos du site

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster