Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

HMS Rodney – Bataille de Normandie

 HMS Rodney

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : HMS Rodney

Historique du H.M.S. Rodney

Le cuirassé 29 H.M.S. (Her Majesty Ship) Rodney est lancé le 17 décembre 1925 et entre en service le 10 novembre 1927. Affecté dans l’Atlantique et le long des côtes britanniques, il est endommagé le 9 avril 1940 à proximité de Stavanger par la chute d’une bombe larguée par un avion allemand mais qui n’a pas explosé. Après réparations, il patrouille dans la Manche avant d’être déployé dans l’Atlantique pour y escorter de nombreux convois.

A compter du 24 mai 1941, il participe à la chasse du bâtiment allemand Bismarck qu’il engage à l’aube du 27 mai. Il est réparé et modernisé aux Etats-Unis alors même que les Américains ne sont pas encore entrés en guerre.

Déployé en Méditerranée à partir de septembre 1941, il participe à l’opération Torch en Afrique du Nord, au débarquement de Sicile (opération Husky) ainsi qu’à l’opération Avalanche devant Salerne. En octobre 1943, il est de retour dans la Manche et commence à se préparer en vue de sa participation à l’opération Neptune.

Image : L'HMS Rodney ouvre le feu sur les positions allemandes du secteur de Sword Beach le 6 juin 1944 L’HMS Rodney ouvre le feu sur les positions allemandes du secteur de Sword Beach le 6 juin 1944.

Le 6 juin 1944, au large de Sword Beach, il bombarde la batterie de Bénerville ainsi que plusieurs positions allemandes dans la région de Caen. Le lendemain du Jour J, le Rodney entre en collision avec le Landing Craft Tank (LCT) 427, entraînant le décès de 13 marins britanniques. Malgré tout, il continue sa mission et appuie de ses feux les forces terrestres alliées pendant la suite de la bataille de Normandie, notamment dans le secteur de Carpiquet et de Caen, causant d’importantes destructions comme la flèche de l’église Saint-Pierre.

Image : L'HMS Rodney ouvre le feu sur les positions allemandes du secteur de Sword Beach le 6 juin 1944 L’HMS Rodney ouvre le feu sur les positions allemandes du secteur de Sword Beach le 6 juin 1944.

Après la Normandie, il poursuit ses missions d’escorte, notamment en mer du Nord. Mais, sujet à d’importants problèmes liés à l’intense utilisation de ses moteurs, il devient à compter de décembre 1944 le navire-amiral de la Home Fleet le long des côtes britanniques. Très peu utilisé par la Royal Navy, il est finalement ferraillé à compter du 26 mars 1948.

Fiche technique du H.M.S. Rodney

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : 29 – H.M.S. Rodney
Classe : cuirassé de classe Nelson

Equipage : 1 300 marins

Armement (1944) : 9 canons de 406 mm, 12 canons de 152 mm, 8 canons de 102 mm, 48 canons anti-aérien pom-pom de 40 mm, 20 canons anti-aérien de 20 mm

Déplacement : 33 900 tonnes (en ordre de combat)
Vitesse : 24 noeuds
Longueur : 216 m
Maître-bau : 32 m
Tirant d’eau : 10 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook