Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

HMS Royal Ulsterman – Bataille de Normandie

HMS Royal Ulsterman

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : HMS Royal Ulsterman

Historique de l’HMS Royal Ulsterman

Ce navire est lancé le 10 mars 1936 : conçu pour transporté des passagers, le Royal Ulsterman effectue dans un premier temps la navette entre Belfast et Glasgow. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate en Europe, il est intégré à la Royal Navy Reserve troop transport. En 1940, il participe à l’expédition franco-britannique en Norvège puis évacue 2 800 soldats (et trois civils) de Saint-Nazaire le 18 juin.

Le Royal Ulsterman prend part à la bataille de Madagascar le 5 mai 1942 dans le cadre de l’opération Ironclad avant d’être engagé en Méditerranée pour l’opération Torch, transportant les Américains du 1er bataillon de Rangers sur la côte algérienne. Egalement déployé pour les opérations Husky en Sicile (10 juillet 1943) et Avalanche à Salerne (9 septembre 1943), il retrouve les eaux de la Manche au printemps 1944 pour être rénové.

Ce bâtiment de transport de troupe est alors transformé pour accueillir le poste de commandement du Captain Fanshawe, en charge de l’Assault Group J.3. Intégré à la Task Force J à destination de Juno Beach, il traverse la Manche dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 en direction des côtes de Normandie. Le Jour J, il débarque les éléments de la 9ème brigade de la 3ème division d’infanterie canadienne.

Après la Seconde Guerre mondiale, le Royal Ulsterman reprend son travail de liaison maritime entre Glasgow et Belfast jusqu’en 1967. Engagé par une compagnie de transport en Méditerranée, il est saboté dans le port de Beyrouth au Liban le 3 mars 1973. Irrécupérable, il est alors ferraillé.

Fiche technique de l’HMS Royal Ulsterman

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : H.M.S. Royal Ulsterman
Classe : transport de troupes

Equipage : 236 marins

Transport : 800 soldats, six LCA

Armement (1944) : 1 canon de 76,2 mm, 5 canons anti-aérien Oerlikon de 20 mm

Déplacement : 3 250 tonnes (en ordre de combat)
Vitesse : 16 noeuds
Longueur : 103,48 m
Maître-bau : 14,55 m
Tirant d’eau : 4,3 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Commémorations du D-Day 2017

Commémorations du D-Day 2017

Calendrier des cérémonies, conférences, expositions et reconstitutions de camps militaires à l'occasion du 73ème anniversaire du débarquement et de la bataille de Normandie

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook