Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

HMS Ulster – R 83 – Bataille de Normandie

 HMS Ulster – R83

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : HMS Ulster

Historique de l’HMS Ulster

Ce destroyer de classe U est lancé le 9 novembre 1942 et entre en service actif à compter du 30 juin 1943. Baptisé HMS Ulster (c’est chronologiquement le troisième bâtiment de la Royal Navy portant ce nom), il débute sa carrière en opérant dans les eaux de la Manche et de la mer du Nord pour y effectuer des patrouilles ainsi que des escortes de convois en direction de l’Union Soviétique.

A compter de novembre 1943, il est déployé en mer Méditerranée. Le 22 janvier 1944 il participe à la bataille d’Anzio avant de retrouver la Manche en mai pour y préparer l’opération Overlord. Il intègre alors la Bombarding Force K, elle-même subordonnée à la Task Force G. L’Ulster reçoit la mission d’escorter le convoi G14 à travers la Manche dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 à destination de Gold Beach. Le Jour J, il participe à l’appui-feu des troupes alliées débarquées et ce jusqu’au 9 juin, date à laquelle il s’échoue durant des tirs.

Réparé à Cardiff jusqu’en juillet, il reprend du service en patrouillant à travers la Manche avant d’être déployé en Extrême-Orient à compter du mois de mars 1945. L’HMS Ulster intègre la Task Force 57 puis la Task Force 58 de la 5ème flotte américaine et participe à de multiples opérations (notamment Iceberg One qui s’est effectuée en soutien du débarquement à Okinawa). Le 1er avril, il est touché par l’explosion d’une bombe larguée par un appareil japonais Zeke, tuant deux membres d’équipage et faisant d’importants dégâts.

Réparé en Australie puis en Grande-Bretagne, il reprend du service en 1946, essentiellement au profit de l’instruction (notamment celle des élèves-officiers anglais). En 1952, l’Ulster est placé en réserve et débute une phase de reconvertion en frégate anti-sous-marine : à nouveau opérationnel en 1956, il intègre la 8ème escadre de frégates. Après un court passage en réserve en 1964, il reprend du service l’année suivante au sein de la 2ème escadre de frégates.

En 1967, la frégate est définitivement retirée du service opérationnel et est utilisée pour tester du nouveau matériel ainsi que pour la formation des équipages. Elle est vendue le 4 août 1980 pour être ferraillé.

Fiche technique de l’HMS Ulster

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : R 83 – H.M.S. Ulster
Classe : destroyer de classe U

Equipage : 180-225 marins

Armement (1944) : 4 canons de 120 mm, 2 canons anti-aérien de 40 mm, 6 canons anti-aérien Oerlikon de 20 mm, 8 tubes lance-torpilles de 533 mm

Déplacement : 2 091 tonnes (en ordre de combat)
Vitesse : 37 noeuds
Longueur : 111 m
Maître-bau : 10,87 m
Tirant d’eau : 3 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook