Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

HMS Venus – R 50 – Bataille de Normandie

 HMS Venus – R50

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : HMS Venus

Historique de l’HMS Venus

Ce destroyer de classe V est lancé le 23 février 1943 et entre en service actif à compter du 28 août de la même année. Baptisé HMS Venus, il est déployé dans la Manche et en mer du Nord au sein de la 26ème flottille de destroyers après ses essais en mer afin d’effectuer des patrouilles et des escortes.

En mai 1944, dans le cadre de la préparation de l’opération Overlord, il intègre la Bombarding Force E, elle-même subordonnée à la Task Force J. Il participe à l’exercice Fabius le 3 mai, la répétition générale des opérations amphibies en Normandie. Le Venus escorte le convoi J9 à travers la Manche dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 à destination de Juno Beach. Le Jour J, il participe à l’appui-feu des troupes alliées et patrouille dans le secteur jusqu’au 27 juin avant de se déplacer au large de Cherbourg le lendemain afin d’engager les défenses allemandes de la ville portuaire.

Jusqu’en décembre, il réalise de nouvelles patrouilles et escortes dans la Manche et en mer du Nord. Après une rapide remise en condition, l’HMS Venus est déployé jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale dans l’océan Indien contre les forces maritimes et aériennes japonaises.

De retour au Royaume-Uni, il sert en Méditerranée au sein de la 3ème flottille de destroyers avant d’être transformé en frégate anti-sous-marins. Placé en réserve, le Venus retrouve finalement du service au profit d’expérimentations sur les effets de nouveaux armements (comme les essais de missiles guidés Seadart en 1969). Le 20 décembre 1972, il est vendu pour être ferraillé.

Fiche technique de l’HMS Venus

Pays créateur/utilisateur : Grande-Bretagne
Dénomination : R 50 – H.M.S. Venus
Classe : destroyer de classe V

Equipage : 180-225 marins

Armement (1944) : 4 canons de 120 mm, 2 canons anti-aérien de 40 mm, 6 canons anti-aérien de 20 mm, 8 tubes lance-torpilles de 533 mm

Déplacement : 1 710 tonnes
Vitesse : 37 noeuds
Longueur : 111 m
Maître-bau : 10,87 m
Tirant d’eau : 3 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook