Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

USS Walke – Bataille de Normandie

USS Walke

Index des navires alliés pendant l’opération Neptune

Histoire, fiche technique et photo

Image : USS Walker

Historique de l’USS Walke

L’USS Walke est lancé le 27 octobre 1943 et entre en service le 21 janvier 1944. Après une série d’entraînements en mer réalisés dans les eaux territoriales américaines, il fait route vers la Grande-Bretagne et arrive le 24 mai à Greenock en Ecosse en vue de participer à l’opération Neptune.

Intégré à la 19ème escadre de destroyers, il opère le Jour J au large d’Omaha Beach : à l’aube, il participe au bombardement des positions allemandes tout en assurant la sécurité des bâtiments de guerre de fort tonnage contre d’éventuelles incursions de sous-marins et de vedettes lance-torpilles adverses. Toute la journée du 6 juin et ce jusqu’au 23 juin, il ouvre le feu sur la côte au profit des forces terrestres américaines, se ravitaillant en Grande-Bretagne. A compter du 23 juin et pendant trois jours, il opère au large de Cherbourg et prend part aux duels d’artilleries avec les batteries allemandes défendant le port en eau profonde.

Le 3 juillet, le Walke fait route vers les Etats-Unis où il est réparé puis effectue de nouveaux entraînements en mer. Il est ensuite engagé dans les eaux du Pacifique à compter d’octobre, en particulier dans les Philippines au sein du Task Group 38.4. Il prend part au débarquement de la baie d’Ormoc ainsi qu’à la bataille de l’île de Mindoro (durant laquelle il détruit le destroyer japonais Wakaba).

Le 6 janvier 1945, il est attaqué par quatre kamikazes mais seul l’un d’entre eux le percute de plein fouet, les autres ayant été abattus. Pendant quinze minutes, le Walke est la proie des flammes et tous les efforts sont entrepris par l’équipage pour sauver le destroyer du naufrage. Son commandant, George F. Davis, est gravement brûlé, mais il reste à son poste et continue de donner des ordres pour la survie de ses personnels. Il succombe à ses blessures quelques heures plus tard et est décoré à titre posthume de la Medal of Honor, la plus prestigieuse décoration américaine. Maintenu opérationnel par l’équipage, le destroyer continue sa mission jusqu’au 9 janvier avant d’être réparé.

Il reprend du service en mai et participe à la bataille d’Okinawa avant de rejoindre la Task Force 32. Il demeure dans les eaux territoriales japonaises jusqu’au 30 septembre et rentre aux Etats-Unis. Il retrouve le Pacifique dans le cadre de l’opération Crossroads dédiée aux essais atomiques. Il est placé en réserve le 30 juin 1947 avant d’être réactivé pour participer à la guerre de Corée au sein de la Task Force 77 (TF 77). Le 12 juin 1951, l’USS Walke est touché par une mine ou une torpille qui fait 26 tués et 40 blessés. Après réparations, il retrouve la TF 77 un an plus tard.

Modernisé en 1961, il est déployé à quatre reprises dans le cadre de la guerre du Vietnam en Asie du Sud-Est, réalisant notamment des missions d’appui-feu naval ainsi que des exercices au profits de l’Organisation du Traité Atlantique-Nord (OTAN). Il est définitivement retiré du service actif le 30 novembre 1970 puis est vendu le 16 avril 1975 pour être finalement ferraillé.

Fiche technique de l’USS Walke

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis
Dénomination : DD 723 – U.S.S. Walke
Classe : destroyer de classe Allen M. Sumner

Equipage : 336 marins

Armement (1944) : 6 canons de 130 mm, 12 canons Bofors de 40 mm, 11 canons Oerlikon de 20 mm, 10 tubes lance-torpilles de 533 mm

Déplacement : 2 200 tonnes (en ordre de combat)
Vitesse : 34 noeuds
Longueur : 114,76 m
Maître-bau : 12,2 m
Tirant d’eau : 4,78 m

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook