La dernière lettre d'un parachutiste canadien à sa fiancée

Cette rubrique permet à tous les visiteurs du site DDay-Overlord intéressés par les parachutages et les largages de planeurs, ainsi que les batailles aériennes qui ont eu lieu au-dessus de la Normandie pendant toute la Bataille de Normandie.
Marc Laurenceau
Messages : 2710
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

La dernière lettre d'un parachutiste canadien à sa fiancée

Message non lu par Marc Laurenceau »

Le 24 mai 1944, deux semaines avant le Jour J, le soldat Peter I. Bismutka écrit à sa fiancée une lettre depuis Bulford en Angleterre. Il appartenait à la compagnie C du 1st Canadian Parachute Battalion (rattaché à la 6th (GB) Airborne Division) et avait suivi sa formation de parachutistes aux Etats-Unis.

Le 6 juin 1944 à 00h30, il saute sur la Normandie avec son unité entre Varaville et Gonneville-en-Auge. Rejoignant son unité à Varaville, il est touché par l'explosion d'un obus allemand aux environs de 3 heures du matin qui tue quatre de ses frères d'armes. Grièvement blessé, il décède un peu plus tard en même temps que son commandant d'unité.

Sa sœur, Helen, reçoit le télégramme l'informant du décès de son frère le 7 juillet, un mois après son décès.

Image

"Ma chère Gladys,
Et bien ma chérie je crois que nous y sommes. Je m'attends à partir très prochainement. Ne t'en fais pas pour moi s'il te plait, tout va bien se passer. Avec un peu de chance, nous reviendrons tous très bientôt.

Comment te sens-tu en ce moment ma chérie ? J'espère que tu vas bien. Ne te souviens pas de notre dernière soirée ensemble comme ayant été un HORRIBLE moment, car ce n'était pas ça. Tu sais ce que je ressens pour toi. Si tu as vu juste à propos de ce que tu mentionnais à ce moment, et qu'il y a un bébé...... ne t'en fais pas trop, tu sais que nous serons mariés dès que c'est possible. J'aurai aimé ne pas avoir à partir et te laisser, mais tu sais ce que peut être la guerre. Essaie d'obtenir ton autonomie tant que je suis absent.

Je mettrai cette lettre dans le paquet avec mon insigne de parachutiste, porte le toujours sur toi...... prends en bien soin ma chérie. Je sais que tu le feras.

Je dois terminer car je n'ai plus beaucoup de temps pour moi. Sois une gentille fille et écris moi souvent. Je ferai de mon mieux.

Je ne te dirais pas "Au revoir"...... Juste à bientôt.

Bien à toi, Peter.

PS Pardonne moi d'avoir écrit à la machine ma chérie, j'ai brisé la plume de mon nouveau stylo and je ne peux utiliser celui du bureau. Ah j'oubliais.... Mon adresse changera probablement dès que j'arriverai à ma nouvelle destination mais si tu m'écris à cette adresse je devrai recevoir tes courriers sans problèmes.

B34351 Private Bismutka, P.I.
"


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

francodu22
Messages : 6
Enregistré le : 11 nov., 22:48

Re: La dernière lettre d'un parachutiste canadien à sa fiancée

Message non lu par francodu22 »

Bonjour,

Merci du partage, une lettre bien émouvante au destin tragique....



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Opérations aéroportées et batailles aériennes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité