Opérations du Bomber Command aux alentour du 6 juin

Cette rubrique permet à tous les visiteurs du site DDay-Overlord intéressés par les parachutages et les largages de planeurs, ainsi que les batailles aériennes qui ont eu lieu au-dessus de la Normandie pendant toute la Bataille de Normandie.
jean-claude
Messages : 483
Enregistré le : 08 sept., 23:00

Opérations du Bomber Command aux alentour du 6 juin

Message non lu par jean-claude » 08 janv., 04:26

nuit du 4/5 Juin 1944
259 avions 125 Lancasters 118 Halifaxes 16 Mosquitos - des Nos 1, 4, 5, 6 and 8 Groups
pour bombarder 4 positions d'artillerie
3 d'entre elles étaient des diversions , les cibles étant dans le Pas de Calais mais la quatrième batterie était celle de Maisy en Normandie près d'une plage qui alait s'appeler Omaha et ou les troupes américaines alaient débarquer 36 h plus tard .
Malheureusement une forte couverture nuageuse ne permit qu'un marquage de la Cible OBOE et les 52 Lancaster du N°5 Group larguère leurs bombes sur l'endroit présumé de la cible .
Dans le Pas de Calais , le même mauvais temps reignait sur deux des trois cibles qui furent bombardées elles aussi à travers les nuages , quand à la quatrième cible à Calais même était dégagée , elle put être correctement marquées par les mosquitos et être bombardée par les Halifaxes et Lancasters du No 6 Group .

Il n'y eu pas de perte lors de cette opération


En plus il y eu
20 Mosquitos engagés sur Cologne
6 Mosquitos engagés sur Argentan
4 sorties RCM (Radio Counter Measure )
6 patrouilles Serrate (chasse des chasseurs de nuit allemands au radar)
4 Halifaxes et 3 Lancasters larguèrent des mines entre l'Escaut et Dunkerke
17 avions furent engagés pour des actions au profit de la résistance et des SAS

Aucune perte à déplorer pour ces opérations .

Effort total pour la nuit , 319 sorties sans perte d'avion .


The Battle Of Normandy

nuit du 5/6 Juin 1944
1012 avirons 551 Lancasters 412 Halifaxes 49 Mosquitos
pour bombarder les batteries cotières de Fontenay, Houlgate, La Pernelle, Longues, Maisy, Merville, Mont Fleury, Pointe du Hoc, Ouisterham et St Martin de Varreville.
946 avions on acomplis leur bombardement , 3 avions furent perdus
2 Halifaxes du No 4 Group sur le raid de Mont Fleury et 1 Lancaster du No 6 Group sur le raid de Longues .
Seul deux cibles étaient dégagées La Pernelle et Ouisterham .
Tous les autres bombardements se firent par marquage OBOE .
Pas moins de 5000 tonnes de bombes furent larguées , le plus gros tonnage largué en une nuit durant la guerre ! (ceci est du à la relative proximité des cibles , ce qui permit d'emporter un minimum de carburant et les charges maximum de bombes )

110 avions des N° 1 et 100 Groups firent des sorties "extensive bomber-support operations
24 Lancasters équipés "Airborne Cigar" (ABC) du Squadron N° 101 patrouillèrent contre les chasseurs de nuit , leurs opérateurs radio parlant allemand étant capable de leurer les instructions des controleurs allemands !
Le No 100 Group fit
34 sorties RCM (Radio Counter Measure )
27 sorties Serrate (chasse des chasseurs de nuit allemands au radar)
25 sorties "Intruder patrol" Mosquito

2Mosquitos "Intruder" et 1 Lancaster ABC furent perdus

58 avions des Nos 3 et 5 Groups effectuèrent des opérations pour éviter que la vraie localisation du débarquement soit gardée secrète le plus longtemp possible .

16 Lancasters du No 617 Squadron
6 Stirlings of No 218 Squadron équipés G-H
ont largués un écran dense de "Window" (bandelette d' aluminium) en avançant doucement à travers la Manche pour simuler un large convoi maritime approchant la cote Française entre Boulogne et le Havre , bien au nord du vrai débarquement.
Ces vols nécessitaient une navigation ultra précise et cette opération demanda plus d'un moi de préparation et d'entrainement !

La seconde diversion fût effectuée par 36 Halifaxes et Stirlings des Nos
90, 138, 149 et 161 Squadrons.
Ces avions larguèrent de faux parachutistes et des pétards à retardement pour simuler un assaut aéroporté sur des zones qui ne devaient pas être envahies.
2 Stirlings du N° 149 Squadron furent perdus lors de cette opération .

31 Mosquitos bombardèrent Osnabrück sans perte .

L'effort total du Bomber Command pour la nuit fut de 1211 sorties
8 avions (0.7%) lfurent perdus.
Le nombre de sortie fut un nouveau record.
Les divisions britaniques , canadiennes et américaines débarquère sur 5 plages tôt dans la matinée suivante .

Nota :
OBOE est un système de radio guidage permettant le bombardement sans visibilité . Il utilise deux émetteurs fixes et un transpondeur embarqué , ce système fonctionne à une fréquence de 200MHz et il donne une précision de 110m à une distance de 400Km .
Ce système est limité en distance (a cause de la courbure de la terre) et son rayon d'actionmaximum corespondait à peu près à la vallée de la Rhur .



jean-claude
Messages : 483
Enregistré le : 08 sept., 23:00

Opérations du Bomber Command aux alentour du 6 juin

Message non lu par jean-claude » 08 janv., 22:39

Nuit du 6/7 Juin 1944
1065 avions 589 Lancasters 418 Halifaxes 58 Mosquitos
Pour bombarder les lignes de communications routières et ferroviaires derrière la zone des combats Normande .
Toute les cibles étaient dans des villes françaises ou proche de ces dernières , 3488 tonnes de bombes ont été larguées sur ces cibles qui étaient Achères, Argentan, Caen, Châteaudun, Conde sur Noireau, Coutances, St Lô, Lisieux et Vire.
Tous les efforts ont été fait pour des bombardements précis , mais des domages collatéraux sur les civils français furent inévitables .Les nuages affectant la précision des bombardements sur une bonne partie des cibles et à Achères, le "Master Bomber" ordonna l'abandon du rai et aucune bombe ne fut larguée à cause du manque de visibilité .
10 Lancasters et 1 Halifax furent perdus lors de ces raid .
6 de ces Lancasters furent perdu au N° 5 Group lors du raid sur Caen, alors que la force principale de bombardement devait attendre que la cible soit correctement marquée elle survola à l'altitude de bombardement (moins de 1000m) une zone pleine d'unités de défenses anti aérienne allemandes .
A Argentan, Châteaudun et Lisieux, plus de domages ont été causés aux chemin de fer qu'a la ville , bien que Lisieux en particulier , à été touchée par beaucoup de bombes. Un pont important à Coutances à été fortement endommagé , et les centre ville de Caen, Conde sur Noireau, St-Lô and Vire ont été fortement bombardés et les plus importantes rues furent complètement bloquées .

en plus il y eu
32 Mosquitos sur Ludwigshafen
18 patrouilles Serrate
19 avions ont largué des mines dans la région de Brest
26 avions utilisés pour des opérations en faveur de la résistance.
Pas de perte pour ces opérations.



1160 sorties au total pour la nuit avec 11 avions perdus (0.9 %)

nuit du 7/8 Juin 1944
337 avions 195 Halifaxes 122 Lancasters 20 Mosquitos
Ils attaquèrent des cibles ferroviaires à Achères, Juvisy, Massey Palaiseau and Versailles.
Les conditions de bombardement furent meilleures que les nuits précédentes et il y eu moins de pertes civiles.
Toutes les cibles furent bombardées avec précision.
Les cibles étant plus éloignées que précédemment , les chasseurs de nuit allemands eurent plus de temps pour intercepter les vagues de bombardiers.
17 Lancasters et 11 Halifaxes furent perdus, 8.3 % des forces engagées .

112 Lancasters et 10 Mosquitos des Nos 1, 5 et 8 Groups attaquèrent un important noeud routier (6 routes) à mi chemin entre Bayeux et St-Lô en Forêt De Cerisy.
Les bois aux alentours étaient suposés cacher des réserves d'essence et des blindés allemands se préparants pour une contre attaque .
Le plus proche village français se trouvait à quelques kilomètres de là .
2 Lancasters furent perdus.

en plus il y eu :
32 Mosquitos sur Cologne
10 sorties RCM
18 patrouilles Serrate
18 patrouilles Intruder
22 Halifaxes et 3 Stirlings larguèrent des mines entre Lorient et Brest
24 avions utilisés pour des opérations en faveur de la résistance.
Pas de perte pour ces opérations.


Total des sorties pour la nuit : 586 sorties, 30 avions perdus (5.1 %)

nuit du 8/9 Juin 1944
483 avions 286 Lancasters 169 Halifaxes 28 Mosquitos
Ils attaquèrent les infrastructures ferroviaires à Alençon, Fougères, Mayenne, Pontabault et Rennes pour éviter que les allemands en Normandie ne reçoivent des renforts depuis le sud .
Tous les raid ont été un succès , 4 avions furent perdus , 2 Lancasters sur le raid de Pontabault et 1 Lancaster et 1 Mosquito sur le raid de Rennes.

La première bombe de 12000 livres "Tallboy" développée par Barnes Wallis à été utilisée cette nuit par le N° 617 Squadron pour un raid sur le tunnel ferroviaire près de Saumur, à 150 Km au sud de la zone des combats .Le raid à été préparé en toute hate car une unité blindée allemande était soupsonnée de devoir rejoindre la Normandie par voie de chemin de fer en empruntant ce tunnel .
La cible à été illuminée par des fusées éclairantes lancées par 4 lancasters du N° 83 Squadron et marquée à basse altitude par 3 Mosquitos.
Alors 25 Lancasters du N°o 617 Squadron larguèrent leurs Tallboys avec une grande précision.
Les énormes bombes explosèrent sou terre créant des tremblements de terre miniatures , et une perça la voute du tunnel , le bloquant avec un énorme éboulis de terre et de roches .
Le tunnel fut bloqué pour une période considérable et les blindés allemands furent fortement retardés .
Pas de pertes pour ces opérations .

en plus il y eu :
17 patrouille Serrate
19 patrouille Intruder
34 avions larguèrent des mine entre l'Escaut et Lorient.
Pas de pertes pour ces opérations .

Total des sorties pour la nuit : 585 sorties, 4 avions perdus (0.7 %)



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Opérations aéroportées et batailles aériennes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités