Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Vous avez des questions à poser à propos de l'histoire du Débarquement de Normandie ? Vous souhaitez créer des débats sur un sujet correspondant à l'Opération Overlord ? Rejoignez cette rubrique !
alain2904

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par alain2904 »

pat40 a écrit :oui DOC moi aussi j ai compris comme ça mais apparemment non , aurait on confondu avec un nom à consonance Française , et comme la personne n à pas répondu à ta question sur FB



Je me pose la question :)


Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par Gennaker »

Perso je ne connais pas de français au sens "citoyen" du terme dans toute l'US Airborne ; des descendants, oui, des Québécois, des cajuns… mais pas de citoyens français…

Reste donc la possibilité d'une confusion liée à un nom à consonance française comme ce fut le cas pour Ernst Blanchard, qui a bien sauté sur la place de Ste Mère...


alain2904

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par alain2904 »

Gennaker a écrit :Perso je ne connais pas de français au sens "citoyen" du terme dans toute l'US Airborne ; des descendants, oui, des Québécois, des cajuns… mais pas de citoyens français…

Reste donc la possibilité d'une confusion liée à un nom à consonance française comme ce fut le cas pour Ernst Blanchard, qui a bien sauté sur la place de Ste Mère...
Merci , mais je suis certain que en cherchant bien ,nous devrions tout de même en trouver, car je ne pense pas que il 'y ai eu seulement Bernard Dargols comme Français , de France , ayant participé au débarquement , mais dans l'armée US


Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par Gennaker »

Tout simplement parce que l'US Airborne était considérée comme unité d'élite, que son admission se faisait sur la base du volontariat au terme d'une sévère sélection physique et mentale (des CO de bataillons comme Mendez ou de régiment comme Johnson interviewaient eux même CHAQUE prétendant…) , et que c'était à cette époque une branche de l'US Army très marginale, peu connue, peu "médiatisée", et aussi considérée par beaucoup comme "suicidaire"… Pour toutes ces raisons, l'arrivée d'un citoyen Français dans une unité ayant sauté en France, et sur Ste Mère de surcroit, me parait hautement improbable.

Mais comme tu le soulignes , "en cherchant bien…" Good luck!


Avatar du membre
pat40
Messages : 172
Enregistré le : 09 juin, 22:51
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 40260 castets des landes

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par pat40 »

un de ces descendants Cajuns ou Québécois devait certainement parler Français , et des habitants ont du discuter avec lui , d ou peut être le départ de tout ceci , et d un Français ayant sauté à ST Mère .Mais toit cela n est que pure spéculation de ma part .Merci à Gennaker pour ces interventions très instructives .


"Comme disait ma vieille grand mère, pour tout ce qui est mécanique, y a qu'à taper fort!"

"Alors que nous avançons vers la terre, dans la pâleur grise de l'aube, l'embarcation de fer ressemble à un cercueil de 12 mètres, prenant des paquets d'eau verte qui retombent sur les têtes casquées des hommes serrés épaule contre épaule, dans l'inconfortable, l'insupportable, la dure solitude des soldats allant au combat » (Ernest Hemingway – 6 juin 1944)
Avatar du membre
Manuferey
Messages : 604
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par Manuferey »

pat40 a écrit :sur le groupe Facebook de dday overlord je viens de voir qu un GI Français aurait sauté sur ST Mère , quelqu un a t il des infos .
Merci
J’ai trouvé une piste qui pourrait expliquer en partie cette « légende » en relisant le livre « Le Grand Jour » de Gilles Perrault paru en 1974. Mais l'auteur parle de de Ste-Marie-du-Mont, pas de SME.

Voici l’extrait (en page 197 pour ceux qui auraient le livre) :
« Un peu plus loin dans le bourg, le major Larry Legere [para US] tombe sur une troupe ennemie qui l’interpelle, croyant avoir affaire à un civil français, Legere, par bonheur, parle parfaitement le français. Il crie « Excusez-moi ! Je reviens de chez mon cousin ! » Puis il balance une grenade sur le groupe allemand et disparaît dans la nuit. »

Avec un nom comme « Legere » et une capacité à parler français couramment, il est fort possible que ce major était originaire de la Louisiane.

Emmanuel

P.S. On peut lire aussi dans ce livre de 1974 le témoignage de Hein Severloh à Omaha Beach, soit 30 ans avant la parution de son livre « WN-62 - Erinnerungen an Omaha Beach Normandie, 6. Juni 1944”


Avatar du membre
pat40
Messages : 172
Enregistré le : 09 juin, 22:51
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 40260 castets des landes

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par pat40 »

Manuferey a écrit :
pat40 a écrit :sur le groupe Facebook de dday overlord je viens de voir qu un GI Français aurait sauté sur ST Mère , quelqu un a t il des infos .
Merci
J’ai trouvé une piste qui pourrait expliquer en partie cette « légende » en relisant le livre « Le Grand Jour » de Gilles Perrault paru en 1974. Mais l'auteur parle de de Ste-Marie-du-Mont, pas de SME.

Voici l’extrait (en page 197 pour ceux qui auraient le livre) :
« Un peu plus loin dans le bourg, le major Larry Legere [para US] tombe sur une troupe ennemie qui l’interpelle, croyant avoir affaire à un civil français, Legere, par bonheur, parle parfaitement le français. Il crie « Excusez-moi ! Je reviens de chez mon cousin ! » Puis il balance une grenade sur le groupe allemand et disparaît dans la nuit. »

Avec un nom comme « Legere » et une capacité à parler français couramment, il est fort possible que ce major était originaire de la Louisiane.

Emmanuel

P.S. On peut lire aussi dans ce livre de 1974 le témoignage de Hein Severloh à Omaha Beach, soit 30 ans avant la parution de son livre « WN-62 - Erinnerungen an Omaha Beach Normandie, 6. Juni 1944”
merci Manu voila qui pourrait expliquer ce post même si le lieu diffère :super:


"Comme disait ma vieille grand mère, pour tout ce qui est mécanique, y a qu'à taper fort!"

"Alors que nous avançons vers la terre, dans la pâleur grise de l'aube, l'embarcation de fer ressemble à un cercueil de 12 mètres, prenant des paquets d'eau verte qui retombent sur les têtes casquées des hommes serrés épaule contre épaule, dans l'inconfortable, l'insupportable, la dure solitude des soldats allant au combat » (Ernest Hemingway – 6 juin 1944)
Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par Gennaker »

Il est exact que la Major Lawrence J. Legere parlait couramment français. La scène se passe entre Sainte Marie du Mont et Vierville. Legere était assistant G-3 de la 101st Airborne. Il était accompagné cette nuit là de l'aide de camp de Max Taylor, Captain Thomas White. En compagnie de son radio operator George Koskimaki, ils sont interpelés par une patrouille allemande. Legere a la présence d'esprit de leur répondre en français ; "Je vais chez mon cousin…" Il balance sa grenade et les trois hommes décampent sans demander leur reste. Mais Legere en perd sa map case. Koskimaki revient en rampant sur le lieu de l'incident, retrouve la sacoche, et pas de trace des allemands… Legere sera grièvement blessé à la jambe lors de l'attaque sur Pouppeville. Le medic qui se précipite à son chevet est abattu d'une balle dans la tête.
Legere sera évacué et recevra la DSC...


Pas sûr que cette anecdote fasse avancé notre Schmilblic sur "ce para français qui aurait sauté sur Ste Mère..;"

Comme indiqué plus haut, des dizaines de troopers, orginaires de Nouvelle Angleterre ou de pays Cajun parlaient français…

Par ailleurs , l'éthologie du nom Legere, écrit sans accent, peut aussi être dérivée de l'allemand et de l'italien...


Avatar du membre
pat40
Messages : 172
Enregistré le : 09 juin, 22:51
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 40260 castets des landes

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par pat40 »

Gennaker a écrit :Il est exact que la Major Lawrence J. Legere parlait couramment français. La scène se passe entre Sainte Marie du Mont et Vierville. Legere était assistant G-3 de la 101st Airborne. Il était accompagné cette nuit là de l'aide de camp de Max Taylor, Captain Thomas White. En compagnie de son radio operator George Koskimaki, ils sont interpelés par une patrouille allemande. Legere a la présence d'esprit de leur répondre en français ; "Je vais chez mon cousin…" Il balance sa grenade et les trois hommes décampent sans demander leur reste. Mais Legere en perd sa map case. Koskimaki revient en rampant sur le lieu de l'incident, retrouve la sacoche, et pas de trace des allemands… Legere sera grièvement blessé à la jambe lors de l'attaque sur Pouppeville. Le medic qui se précipite à son chevet est abattu d'une balle dans la tête.
Legere sera évacué et recevra la DSC...


Pas sûr que cette anecdote fasse avancé notre Schmilblic sur "ce para français qui aurait sauté sur Ste Mère..;"

Comme indiqué plus haut, des dizaines de troopers, orginaires de Nouvelle Angleterre ou de pays Cajun parlaient français…

Par ailleurs , l'éthologie du nom Legere, écrit sans accent, peut aussi être dérivée de l'allemand et de l'italien...
bon finalement plusieurs para qui auraient parlés Français même avec un bel accent , rajouter le chaos du DDAY plus la libération , plus les années qui passent et on m a dis , il parait , je connais quelqu un qui la vus ou entendu , auront peut être fait naitre la légende du para de ST Mère.Et peut être que c est vrai , alors comme dit Gennaker je fais pas avancer le Scmilblic .Merci de vos participations :merci:


"Comme disait ma vieille grand mère, pour tout ce qui est mécanique, y a qu'à taper fort!"

"Alors que nous avançons vers la terre, dans la pâleur grise de l'aube, l'embarcation de fer ressemble à un cercueil de 12 mètres, prenant des paquets d'eau verte qui retombent sur les têtes casquées des hommes serrés épaule contre épaule, dans l'inconfortable, l'insupportable, la dure solitude des soldats allant au combat » (Ernest Hemingway – 6 juin 1944)
Avatar du membre
Manuferey
Messages : 604
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Français qui a sauté sur St Mere Eglise

Message non lu par Manuferey »

Gennaker a écrit :Il est exact que la Major Lawrence J. Legere parlait couramment français. La scène se passe entre Sainte Marie du Mont et Vierville. Legere était assistant G-3 de la 101st Airborne. [...]
Par ailleurs , l'étymologie du nom Legere, écrit sans accent, peut aussi être dérivée de l'allemand et de l'italien...
Merci Gennaker pour ces précisions sur le major Legere! :super:

Le fait qu’il parlait couramment français me fait plus pensé à un Cajun qu’à un descendant d’Italiens ou d’Allemands.

Le nom italien le plus proche prend deux « g » : leggere.
C’est vrai qu’il existe le mot allemand « Leger » (poseur, parqueteur) mais pas de « e » ajouté au pluriel et aucune déclinaison incorporant un « e » si je ne m’abuse.

Emmanuel


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales sur le débarquement de Normandie - 6 juin 1944 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité