101eme Airborne à Omaha

Omaha Beach est le second des deux secteurs de débarquement américains. Longue de 5,9 kilomètres, cette plage est située à 12 kilomètres à l'Est de Utah Beach.
Avatar du membre
jo.
Messages : 822
Enregistré le : 23 août, 09:19

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par jo. » 29 juil., 21:47

Image

La plaque à été modifiée.

Image


Membre de l'association "DDay-Overlord "
Image
Membre de l'association "Poppies du Commonwealth"
Image
Membre de l'association "Les fleurs de la mémoire".
Image

Avatar du membre
Cindycop
Messages : 17
Enregistré le : 16 mai, 17:42
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par Cindycop » 29 juil., 22:49

beaucoup mieux !!


Currahee !!

Marc Laurenceau
Messages : 2699
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par Marc Laurenceau » 30 juil., 06:59

Quelle pirouette... C'est de l'histoire avec du ruban adhésif, un peu de ficelle, une paire de ciseaux et beaucoup d'imprécisions.

"Aux quelques paras" - "A la 101st Airborne" : combien de paras ?
"sur Omaha-Beach" : où ? quand ?
"près d'Utah-Beach": "où, quand, quels drop zones ?

Il n'y a pas à mon avis de place pour ce genre de plaques en Normandie. J'ai bien espéré un temps qu'on ne reverrait plus ce "monument" en Normandie, malheureusement ce n'est pas le cas.

L'erreur est humaine, la persévérance est diabolique. J'envoie de ce pas un mail au responsable pour lui témoigner mon inquiétude au sujet de son initiative.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par Gennaker » 30 juil., 07:30

Je n'aurai pas dit mieux Marc!

Cet entêtement est d'autant plus singulier que les auteurs ont reçus d'innombrables témoignages d'inquiétude et parfois d'indignation, de France et de l'étranger. Jamais ils n'ont pu avancer de preuves ni convaincre. Cette pirouette ne fait que rajouter du flou et de l'incompréhension à une affirmation supportée que par quelques "on-dit" et autres "il parait que..."


Des paras perdus, il y en a eu jusqu'aux portes de Cherbourg.... ca va faire un paquet de plaques et monuments si on veut tous les célébrer...



Mikel64
Messages : 3
Enregistré le : 21 août, 20:28
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par Mikel64 » 25 août, 18:45

Bonjour,

Passionné depuis longtemps par les évènements en Normandie, je lis avec beaucoup d’intérêt ce sujet. D’une manière générale, le recul m’a fait comprendre qu’encore aujourd’hui, beaucoup de zones d’ombre subsistent, y compris sur des faits connus et sur lesquels on a déjà beaucoup écrit.
La présence de paras U.S à proximité d’Omaha est un sujet que j’ai récemment découvert. J’en été resté à des erreurs de largages à proximité de la Pointe du Hoc où des hommes de la 101ème ont prêté main forte aux hommes de Rudder.

Cependant, il semble qu’il y ait eu dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 des missions planifiées, en particulier celle menée à St Laurent.
Aussi, je voudrais évoquer ce que Georges Bernage relate dans son livre sur Omaha. En pages 75 et 76, l’auteur cite le témoignage détaillé d’Albert André, 16 ans en 1944, dont la ferme familiale était située à St Laurent à l’est du chemin de la Pissotière, derrière le WN 66. Elle avait été réquisitionnée et abritait 11 soldats de nationalités diverses qui avaient rejoint la Wermacht. Ils faisaient partie des renforts chargés de défendre le périmètre. Un commando de 12 paras US aurait sauté dans la nuit du 5 juin à 0h sur St Laurent avec pour mission d’entraver tout renfort allemand et neutraliser à la matraque et au couteau des occupants de la ferme André. Dans les faits, ce sont 8 paras qui ont mené cette opération pendant que les 4 autres étaient en charge d’une autre mission et auraient pris un café chez Gaston André (lui-même a témoigné).
La présence de paras dans le secteur est attestée par Albert André, qui apprendra la nouvelle au matin du 6 juin par l’un des membres du commando d’origine canadienne se prénommant Adolphe (son témoignage se trouve également dans le livre de Laurent Lefèvre « Ils étaient à Omaha »). Il précise bien que cette mission derrière les lignes d’Omaha n’était pas fortuite.

Laurent Mari dans « Omaha la sanglante » parle de ces opérations et cite plusieurs témoignages. Des paras sont également signalés du côté de Colleville par Monsieur Féron lui-même témoin et qui cite également l’abbé Prempain de St Laurent, autre témoin. L’auteur émet également l’hypothèse d’erreurs de largage dont celle des 21 paras du Cpt Wing à destination du secteur de St Côme du Mont et qui en raison la Flak auraient sauté dans les environs de Formigny.

Les auteurs de ces livres et les nombreux témoignages sur ce sujet me semblent sérieux et l’on peut penser que l’intervention de paras US derrière Omaha est plausible. Aussi parce qu’encore aujourd’hui de nombreux faits demeurent inconnus.

Voilà. Même si le débat a évolué sur la légitimité ou non de la pose d'une plaque, j'ai souhaité revenir au thème principal de ce sujet.

Bien cordialement,



Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par Gennaker » 25 août, 22:20

Oui... certes.... et????
Doit on pour autant en déduire "que la 101st Airborne a sauté sur Omaha", comme le stipule cette plaque de marbre à l'attention des futures générations?

C'est là le sujet de ce post, et non de contredire la présence fortuite ou planifiée d'hypothétiques paras sur le secteur.

Il n'entrait DANS AUCUN DES PLANS ET OBJECTIFS DE LA 101ST AIRBORNE DE SAUTER SUR OMAHA. Point barre.

Des paras US sont tombés un peu partout de Cherbourg à Saint Sauveur, Baupte, Méautis,etc.. à des dizaines de kilomètres de leurs objectifs.

Doit on ériger là où ils sont tombés des plaques et monuments célébrant par exemple "la 82nd qui a sauté sur Cherbourg"? Un planeur du 325trh GIR a attéri près de Caen ; doit on ériger une plaque "à la mémoire de la 82nd qui a été larguée sur Caen"???

Bien sûr que non! Et les demandes formulées ici comme sur de nombreux autres forums internationaux visent simplement à reformuler cette appellation erronée et source de malentendus.

Si les noms des paras trouvés sur le secteur sont connus, pourquoi pas? Mais en ce cas, pourquoi eux et pas les centaines d'autres paras perdus du Jour J?



Marc Laurenceau
Messages : 2699
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par Marc Laurenceau » 26 août, 08:26

Attention Mikel64, tu emploies le terme de "missions planifiées", mais es-tu certain que les sources que tu utilises évoquent également cette même appellation ?

Les civils normands, et la plupart des soldats Allemands d'ailleurs, considéraient les parachutistes alliés comme étant des "commandos" ce qui nous fait penser aujourd'hui lorsqu'on lit leurs témoignages à des "actions commandos". Comme tu l'écris dans ton message, il s'agit bien d'effectifs correspondant à un très petit nombre d'appareils, ce qui vient renforcer cette théorie.

Mais il n'en est rien à l'heure actuelle. Les Américains se sont refusés à parachuter des hommes derrière la Pointe du Hoc pour deux raisons : 1) La Pointe du Hoc est particulièrement bien défendue contre une attaque venant des terres. 2) Ils ne veulent pas se risquer à larguer des hommes avec une aussi grande probabilité de tomber à la mer.
Ce qu'on peut en tirer comme conclusion sans trop se tromper pour le secteur d'Omaha (et je n'exclue pas, bien que je ne puisse pas légitimement m'appuyer sur des documents,que les Alliés n'ont pas envisagé un jour l'hypothèse d'un parachutage derrière LES plages du débarquement), c'est que derrière Omaha il y a le risque de larguer ces hommes au-dessus de la mer.

A l'heure actuelle, et on le constate notamment dans l'ouvrage de Laurent Lefèvre, les spécialistes et historiens du débarquement ne peuvent faire que des suppositions, ce qu'on ne fait, en histoire, que lorsqu'il n'y a aucun document pour prouver nos hypothèses. Et l'hypothèse la plus crédible à ce jour, c'est bien celle de l'erreur de largage, parce qu'il y en a eu des centaines d'autres cette nuit là, et les parachutistes largués dans le secteur ont confirmé qu'il s'agissait bien d'une erreur et que leurs objectifs étaient situés dans le Cotentin.

Nous aimerions tous pouvoir étudier une opération secrète derrière Omaha. Mais il faut bien se rendre à l'évidence, il ne s'agit malheureusement que d'erreurs de largage. Et ces parachutistes américains, au lieu de se cacher sans combattre parce qu'ils étaient totalement isolés, ont pris de sérieuses initiatives et ont choisi de se battre. Ce qui nous fait croire à des objectifs précis, mais il n'en est rien.

Concernant la plaque, on constate qu'elle s'est construite sans aucun fondement historique. C'est notamment pour cette raison que j'ai créé une association dédiée à la bataille de Normandie qui est chargée, entre autres, de valider les monuments commémoratifs. Et dans ce cas présent, elle n'est pas validée comme étant une plaque conforme à l'histoire et un courrier sera envoyé par l'association à son propriétaire.

Bien cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Mikel64
Messages : 3
Enregistré le : 21 août, 20:28
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par Mikel64 » 26 août, 11:49

Bonjour,

Pour Gennaker : il va de soi que je partage son dernier propos. Mais ce n'était pas le sujet de mon dernier post. Et si je puis me permettre, ce qui semble être une forme d'agacement dans cette réponse était-elle nécessaire ? Je ne suis qu'intervenu dans ce forum, qui est fait pour ça. Il ne s'agit que d'une discussion ouverte et d'échanges de points de vue...

A Marc, je suis avant tout sensible à une démarche rigoureuse et objective même si l'objectivité en matière d'histoire reste encore un éternel vaste sujet... C'est aussi parce que cela a longtemps fait partie de ma pratique professionnelle.

Je n'ai fait que reporter partiellement ce que j'ai pu lire, entre autres dans l'ouvrage "Omaha" de G. Bernage où il écrit en p. 76 : "... Il y a parmi ces paras un canadien français prénommé Adolphe. Demain, il racontera ce qu'était leur mission au jeune [Albert] André

"... Le témoignage du para canadien sera plus explicite. En ce qui concerne les 8 paras, en position près de la ferme André, leur mission était claire : venir à cet endroit et retarder par tous les moyens la montée en ligne de garnisons côtières de ce secteur. Quatre autres paras, ceux qui prendront un café chez Gaston Dupont, auront une autre mission plus loin. ".

J'ai simplement voulu attirer l'attention de chacun sur ce qui reste encore une interrogation. Je ne veux rien, si ce n'est mieux savoir, et mieux comprendre.Et d'une manière générale, nous savons tous comme je l'ai déjà écrit, qu'en raison de la confusion et du trouble, des faits réputés avérés demeurent encore incertains.

C'est tout ce que j'ai voulu dire.

Bien cordialement



Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par Gennaker » 26 août, 12:02

Bonjour,
L'agacement est réel, car on mélange (à mon humble sens), une formulation maladroite gravée dans le marbre, et toutes sortes supputations liées à la présence avérée ou non de paras à l'identité et la nationalité mal connues sur un secteur donné...

Si l'on veut débattre, comme vous le faite fort bien, avec les éléments tangibles de Marc, sur l'identité et les objectifs de ces paras, je vous suivrai avec passion et intérêt.

Mon propos est tout simplement lié à la dangereuse incongruité d'une plaque qui proclame que "la 101st aurait sauté sur Omaha"...



Marc Laurenceau
Messages : 2699
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: 101eme Airborne à Omaha

Message non lu par Marc Laurenceau » 26 août, 12:50

Ces éléments de George Bernage ont déjà fait couler beaucoup d'encre. Malheureusement à ce jour, aucun document dans les archives n'est venu attester cette version. Sans cette base de travail historique, on ne peut déclarer clairement l'existence d'une telle opération.

Difficile d'en dire beaucoup plus à ce sujet. Il y a des témoignages recueillis par Bernage, mais rien dans les archives ni dans les déclarations/publications de vétérans. Sans cela, on ne peut malheureusement pas parler de mission volontaire dans le secteur. Nous en sommes au stade de l'hypothèse... et donc rien qui peut justifier l'installation d'un monument commémoratif.

Bien cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Omaha Beach »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité