Créac'h et Ferrari, Résistants Choletais

Quel fut le rôle joué par la Résistance française dans les préparatifs et le déroulement de la Bataille de Normandie ? Posez dans cette rubrique vos questions.
GIR325
Messages : 175
Enregistré le : 06 janv., 00:00

Créac'h et Ferrari, Résistants Choletais

Message non lu par GIR325 »

Créac'h et Ferrari sont deux résistants qui ont habités à Cholet, ma ville, durant la seconde guerre mondiale.
Le 7 août 1944, Créac'h, Ferrari, Vaquier et Ferry deux autres résistants, se mettent en route après avoir chargé un camion de la résistance avec des fusils.et des munitions.
A 300m d'un carrefour, un civil leur signale des allemands.
Ferry va voir de plus près mais il ne revient pas. Vaquier, essayant de fuir fait un demi tour pour revenir sur ses pas mais échoue et met le camion dans le fossé. Les trois résistans restant essayent de dégager le camion en vain...
Soudain, un side car allemand venant du convoi motorisé que signalait le civil arrive. Vaquier a le temps de fuir a travers le champs et Ferrari se cache derrière une haie. Quand à Créac'h il ne peut plus fuir.
Il est emmené et interrogé durant toute la nuit, frappé à coups de crosses d'armes et de bottes. Il résiste et ne cède aucune information sur la résistance Choletaise.
A la question : " A qui sont destinés ses armes?", il répond :"Mais, pour tout le monde"!
Le matin du 8 août 1944, ils l'achèvent avec des rafales de mitraillettes.
Créac'h a sauvé la résistance Choletaise, mais une triste erreur de compréhension des allemands pourrait être fatale...
En effet, lorsque Créac'h répond " Pour tout le monde", les allemands comprennent le petit village de Toutlemonde, se situant a 10 Km de Cholet. Les Allemands arrivent au village, rassemblent les hommes sur la place et demandent des informations sur les résistants.
L'officier allemand veut des otages, le maire et le curé se portent volontaires.
On en tire finalement 21 au sort, et ont leur dit qu'ils seront exécutes si on ne leur dit pas d'où viennent les armes.
Heureusement, un interprète est averti par la femme d'un otage que une erreur de compréhension est en train de se produire. L'interprete explique aux allemands leur erreur et que la phrase "Tout le monde" représentait les maquisards.
A la fin de la journée du 8 août, les otages sont relâchés.
Je sais que Ferrari a été fusillé, mais j'ignore comment. Aujourd'hui se trouve une place à Cholet en leur honneur, pour ne pas oublier ce qu'ils ont fait.


Invité

Créac'h et Ferrari, Résistants Choletais

Message non lu par Invité »

Très belle histoire GIR 325! merci!


Invité

Créac'h et Ferrari, Résistants Choletais

Message non lu par Invité »

Moi qui suis originaire de cette ville, je ne peux que te félicité d'avoir raconter cette triste histoire! Image


Invité

Créac'h et Ferrari, Résistants Choletais

Message non lu par Invité »

Merci François,je ne savais pas!
En plus moi qui suis angevin Image


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « La Résistance »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité