Femmes de l'ombre, les vraies...

Quel fut le rôle joué par la Résistance française dans les préparatifs et le déroulement de la Bataille de Normandie ? Posez dans cette rubrique vos questions.
Invité

Femmes de l'ombre, les vraies...

Message non lu par Invité »

Le film actuellement dans les salles ramène inéluctablement vers des histoires vraies, qu'il convient de garder en mémoire pour leurs valeurs d'exemple... Celle de Violette Szabo rend soudain un peu plus crédible le rôle de Sophie Marceau....

Violette Szabo est sans doute l'une des femmes les plus connues du SOE (Special Operations Executive) .

Violette Szabo est née à Paris le 26 juin 1921, de père anglais et de mère française .

Son mari, Etienne Szabo, épousé en 1940, a été tué  sur l'Himeimat, lors de la bataille d'El Alamein .)Une petite fille était née de leur union le 8 juin 1942.

Après différentes péripéties, elle est engagée dans le SOE au printemps 1943 .
Son entrainement commence le 7 octobre 1943 .

Début 1944 elle effectue la validation de ses trois sauts en parachute. Violette Szabo se porte volontaire pour une mission particulièrement dangereuse en France en avril 1944. La, elle fut messagere auprès d'un Francais qui avait survécu au démantèlement de son reseau de Résistance basé à Rouen, et qui tentait de reconstituer un nouveau groupe dans cette region stratégiquement importante. Elle dut voyager entre Paris et Rouen pour contacter des personnes censées avoir aussi survecu, et en rapporter à son chef à Paris. Cette mission dangereuse accomplie avec succes, elle revint en Angleterre six semaines plus tard.

Le 7 juin 1944, au lendemain du jour-J. elle fut de nouveau envoyée en France,dans le Limousin au "Clos de Sussac" (Haute-Vienne) sur la route de la division SS "Das Reich". Peu après, en compagnie d'un jeune guide francais, elle tomba dans une embuscade tendue par une patrouille allemande et y fut blessée. Elle insista pour que son guide prît la fuite pendant qu'il en était encore temps.

Après une courte fusillade, elle fut faite prisonniére et amenée à Limoges, puis à Paris. Après plusieurs semaines d'interrogatoires et de tortures, durant lesquelles elle ne révéla rien, elle fut embarqués pour l'Allemagne.
Elle fut emprisonée au camp de concentration de Ravensbrück, et passa deux brèves périodes dans des camps de travail, travaillant dans des conditions inhumaines. Entre le 25 janvier et le 5 février 1945, Violette Szabo fut ramenée à Ravenbrück, où elle fut éxécutée d'une balle dans la nuque, en compagnie de deux autres femmes agents du SOE, Lillian Rolfe et Denise Bloch.

Violette Szabo fut la première femme à étre décorée de la Croix de ST George et de la Croix de Guerre française.

Image
Née le 26.6.1921 72 rue de Villiers,Levallois-Perret,Hauts-de-Seine,France (0600 hours)
daughter of Charles George and Reine Blanche (nee Leroy) Bushell,18 Burnley Road, Stockwell.South London,SW9 (postwar Long Jetty,N.S.W.,Australia)
wife of late Etienne Michel Rene Szabo,36 Pembridge Villas,Notting Hill,London W11 (Tel.Bayswater 6188 ) (60145 Sgt-Mjr 1 Bn 13th Demi Brigade Legion Etrangere - killed in Egypt 24.10.1942 age 32)(married 21.8.1940 Aldershot Registry Office)
mother of Tania Desiree Szabo (born 8.6.1942 St Mary's Hospital,Paddington,London)
educated Stockwell Road School,South London
sales assisiant at perfume counter,Bon Marche department store,Brixton Road,London in civilian life
joined Land Army,Fareham,Hampshire 1940
Private ATS 11.9.1941
7 Heavy Anti-Aircraft Training Regiment,RA
481 HAA Battery,137 HAA Regiment,RA
joined SOE 10.7.43 as Section Leader,WTS + Ensign
awards G.C.,Croix de Guerre (France)
codename Louise
Salesman Circuit (courier)
alias Leroy,Corinne Reine
alias Taylor,Vicky
arrested 10.6.1944
executed Ravensbruck,Germany (25th January - 5th February 1945)
F Section Memorial,Valencay,France


Olifan
Messages : 236
Enregistré le : 05 août, 23:00

Femmes de l'ombre, les vraies...

Message non lu par Olifan »

Oui, d'ailleurs le rôle de Sophie Marceau est directement inspiré de la résistante Lise Villameur qui s'est éteinte à l'âge de 98 ans.


Olifan
Messages : 236
Enregistré le : 05 août, 23:00

Femmes de l'ombre, les vraies...

Message non lu par Olifan »

Est-ce vraiment tiré d'une histoire vrai ? Image
Car je trouve que sa ressemble beaucoup au "réseau corneille ". Aussi je trouve la sélection de l'équipe assez rapide, ils vérifient même pas leur résistance à interrogatoire. Il reste un bon film quand même Image


Avatar du membre
le serpent mexicain
Messages : 474
Enregistré le : 21 déc., 00:00

Femmes de l'ombre, les vraies...

Message non lu par le serpent mexicain »

En réponse à Max, ce film n'est tiré d'aucun fait avéré ni d'une véracité historique et est donc une pure fiction qui n'a pour but que de rendre hommage à toutes les combattantes de l'ombre.


Max
Messages : 564
Enregistré le : 05 nov., 00:00

Femmes de l'ombre, les vraies...

Message non lu par Max »

A lire sur les femmes de la section F du SOE :

Sur Amazone

Superbe livre très détaillé, avec plein de photos !

Image


cavalier jacobin
Messages : 86
Enregistré le : 27 oct., 23:00

Femmes de l'ombre, les vraies...

Message non lu par cavalier jacobin »

Merci Olifan Image
C'est qu'en voyant le petit texte à la fin j'ai cru que c'était une histoire vrai Image


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « La Résistance »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités