Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
phil14
Messages : 108
Enregistré le : 14 nov., 00:00

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par phil14 »

Commencons par le commencement.....

D'abord au 12 Juin, les forces alliés ont dut revoir leur plan suite a la resistance des allemands dans le secteur de Tilly sur Seulles, et a la suite de ces combat une enorme breche s'est ouverte dans dispositif allemand.
Le commandement Allemand va appelé au secour afin de comblé cette breche la 2eme Panzer-Division pour le secteur de Caumont, puis la 17.SS- Panzergrenadier-Division "GÖTZ von Berlichingen.
Du coup la 2eme Armée britannique tente ce même jour de profiter de cette situation, mais un rapport de 22nd Armoured Brigade "la 7th" precise que le terrain est accidenté et que la progression des blindés et des convois serai des plus lente, alors il est decider contourner a la gauche du secteur Americain au nord de Caumont et de se diriger sur Villers-Bocage et d'occuper le plus rapidement la cote 113 a coté du village, et de progresser au plus vite sur le villa ge d'Evrecy " celebre village de la cote 112"...

Mais arrivés au village de Livry a quelques kilometres de Villers-Bocage, les premiers elements britanniques se sont heurtés aux canons anti-chars de l'infanterie allemande, les alliés n'en viennent a bout qu'a 22H00 et decident d'en resté là pour les combats...

Dans la nuit du 12 au 13 Juin arrive en renfort et apres une longue route les bataillons de chars lourds de la s.SS-Panzer-Abteilug 101 qui dispose alors de 45 chars Tigres I type E, mais en fait seul 2 compagnie iront jusqu'aux alentours de Villers-Bocage dans la nuit.
La 1ere compagnie de Rolf MÖBIUS avec 8 Tigres sur les 14 de sa compagnie et la 2eme compagnie de Michael WITTMANN qui lui dispose de simplement que de 6 Tigres...
Apres 5 journées de progression vers le front ce n'est pas encore une nuit de repos qui s'offre a WITTMANN, il fait posté ses Tigres le long de la RN175 sur la cote 213 vers 4H00 du matin, et le personnel en profite pour faire la maintenance des Tigres et va dormir une ou deux heures...

Les celebres photos de la 2eme compagnie de WITTMANN montant vers le front, photos prises le 12 juin, veille des combats de Villers-Bocage.

Image

Photo du même convoi du Tigre de commandement de Michael WITTMAN qui est lui même en tourelle :

Image


Le 13 juin a 5h00 du matin la 7th Armoured Division vient de reprendre sa progression sans rencontrée de resistance de l'infanterie Allemande.
La division Brtannique progresse tranquillement en convoi avec a sa tete le 8th King's Royal Irish Hussars avec ses 40 chars Cromwells, 6 Fireflys, 5 Centaurs et 8 Scout Cars, et pour faire court se suit plusieurs compagnies equipées de chars lourds Cromwells et de Shermans, de canons anti-chars, de Bren-Cars et de camions de transports de troupe, bref la division complete.....

A 8H00 du matin, la colone britannique quitte Villers-Bocage où elle est arrivée une heure plus tot sur la RN175 en direction de Caen, sous les yeux de Michael WITTMAN qui est lui même bien caché a couvert des arbres sur la cote 213.
A savoir que WITTMANN a disposé ses Tigres prets a faire feu et que l'attaque de la colonne a lui tout seul est pure fantaisie, surtout face a plus de 200 chars britanniques.
Par contre la manoeuvre de WITTMANN fut remarquable, le Tigre de LÖTZCH est endommagé suite a un probléme de chenille et s'est poster prets a tirer sur l'arriere de la colonne, celui de BRANDT est poster pour faire feu sur l'avant de la colonne, leur travail est de bloqué la colonne de devant et derriere afin que les chars qui se trouvent au centre ne peuvent manoeuvrés pour s'echapper.
Les 1er tirs des 2 Tigres font mouchent a chaques coups bloquant l'immense colonne britannique, et la panique vient a son comble quand les Tigres de HANTUSCH, de STIEF, de SOWA et de WITTMANN deboulent sur les flans de la cote 213 touchant leurs cibles a chaques tirs de leurs 88.
Dans les rangs britanniques c'est la confusion totale et une panique sans nom, mais un grand nombres de chars lourds arrivent quand même a s'echapper en direction de Villers-Bocage.

Quelques veritables photos du convoi britannique apres l'attaque de la 2eme compagnie de Tigres de WITTMANN :

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Apres le tir aux pigeons sur la colonne, WITTMAN voit les chars britanniques se derober vers le village de Villers-Bocage, mais son Tigre a un probléme de surchauffe moteur, il decide de regroupper sa 2eme compagnie sur leur point de depart de la cote 213.
WITTMANN voyant que son TIGRE a des soucis decide de prendre celui de SOWA le 222, puis part a la chasse dans les rue de Villers-Bocage en remontant la colonne britannique et en detruisant encore quelques chars en train de tentés de s'extirpés des amas de toles...
Mais WITTMANN va faire une faute, vouloir combattre seul en ville avec un Tigre.
Il remonte la rue principale George CLEMENCEAU , detruisant 2 Cromwels et quelques Half-track, detruit un Scherman d'observation qui n'a qu'un canon en bois et un 2eme quelques centaines de metres apres.
WITTMANN continu sa progression dans Villers-Bocage arrive maintenant sur la place Jeanne d'ARC, un Firefly reussi a touché son Tigre avec un obus de 17 livres sur la caisse, ne lui faisant que des egratignures et lui repond d'un coup de 88 qui fait effondrée une maison sur le Cromwell.
Peur d'avoir une forte concentration de chars britanniques, WITTMANN fait demi tour et se dirige dans la rue CLEMENCEAU, là il est pris a partie par le Cromwell du Capt DYAS qui touche le Tigre par 2 fois, mais encore que des egratignures et WITTMANN l'alligne d'un tir de 88 faisant 2 morts dans l'equipage de DYAS qui reusi a s'echapper puis a contacter son superieur le Colonel CRANLEY pour lui annonce la situation critique de Villers-Bocage, surtout que 2 Tigres supplementaires rejoignent WITTMANN au sein du village.
Pour en revenir a WITTMANN, DYAS a reussi a endommagé son Tigre, alors au vu de l'etat de celui-ci et surtout avec la pensée de revenir le chercher plus tard afin de le reparer, WITTMANN et son equipage quitte le char 222 et s'enfuit a pieds a travers les rue de Villers-Bocage arme aux poings.
Il rejoindra le PC de la Panzer-Lehr-Division au chateau d'Orbois distant de 7 kms et de prevenir de la situation de Villers-Bocage qui est pret a retomber au mains des britanniques...
Il est entre 10H00 et 11H00 du matin et c'est la fin de la bataille de Villers-Bocage pour Michael WITTMANN, " pour l'instant " ...

Voici quelques photos des combats de WITTMANN dans Villers-Bocage :

Cromwell et Sherman detruits par WITTMANN:

Image

Image

Le tigre 222 endommagé de WITTMANN dans Villers-Bocage :

Image

Image


Le major KAUFFMANN du PC allemand rameutte les troupes afin de venir au chevet de Villers-Bocage apres avoir entendu WITTMANN, maintenant se dirige vers le village 15 Panzer IV de 6/Panzer-Lehr.
Le reste de la 2eme compagnie de Tigres de WITTMANN a fini de nettoyer la colonne attaquée le matin et se dirige dans Villers-Bocage suivi de la 1ere compagnie de Tigre de MÖBIUS.
A 13H00 les Panzers IV de la Lehr sont deja au combat dans Villers-Bocage mais essuient de lourdes pertes, car depuis que WITTMANN s'est echappé, les britanniques se sont organisés en canons anti-chars, en piats et en chars dans les rues contre les chars allemands.
13H00 c'est l'heure du retour de WITTMANN du PC a l'aide d'un vehicule de liaison, il y retrouve sa compagnie et son ami MÖLBIUS avec sa 1ere compagnie, et decide de suite d'intervenir pour aider les chars de la Lehr..
Les chars Tigres qui partents de suite sont :
Le 111 de PHILIPSEN, le 122 de SALAMON, le 131 de HAHN, le 113 de ERNST, le 132 de WENDT, le 133 de ZAHNER et les tigres de BODE, SWOBODA et de LUKASIUS entrent dans Villers-Bocage aux alentours de 13H45...
La contre attaque est foudroyante, car une autre compagnie de Panzer IV de la Lehr " la 2eme "se joint a eux.
Cette derniere se place tout autour du village afin de faire prisonniers tout Britanniques qui veux s'echapper de Villers-Bocage.
Les combats de chars au sein du village seront terribles et beaucoups d'equipages des 2 cotés seront aneantis.
Du coté de la 101 quelques Tigres seront endommagés ou detruits, comme celui le 111 de PHILIPSEN, le 112 de ERNST aussi, le 122 de SALAMON qui sera legerement blessé et 3 autres Tigres resteronts sur le carreau...
A la fin de l'apres midi, Villers-Bocage est tenu par les blindés et l'infanterie allemandes, le correspondant de guerre allemand fera les photos connues de la bataille de Villers-Bocage ainsi que les images qui seront projetées par la propagande nazie...

Le bilan est lourd pour les britanniques :
- 27 chars detruits dont 20 Cromwells, 4 Fireflys, 3 Honeys.
- 28 vehicules blindés dont 14 Half-tracks, 14 carriers.
- 2 Shermans d'observation.
- 9 véhicules blindés du 11th Hussars
- 6 chars legers du 7th Hussars.
et bien sur les pertes humaines....

Pour les Allemands les pertes sont suivantes :
- 6 Tigres.
- 2 Panzers IV de la Lehr.

La 1./s.SS-PZ.-Abt.101 compte plusieurs morts dans ses rangs tel que :
ERNST, SWOBODA, ZELLMER, HERMANI, HRUSCHKA tous chef de char Tigre et quatre autres hommes d'equipage...
LUKASIUS, SALAMON et LANGER ne sont que legerement blessés avec 7 autres menbres d'equipage.
A la 2eme compagnie de WITTMANN on compte que 3 hommes blessés et SCHMIDT comme seul chef de char atteint legerement....
WITTMANN est resté en retrait par rapport au matin, se contentant de faire feu sur les vehicules britanniques qui tentaient de s'enfuir de Villers-Bocage a cause de son Tigre qui avait toujours ses ennuis de chauffe moteur.....
C'est a cause de ces mêmes ennuis de chauffe moteur sur son Tigre qu'il changera de char en prenant le 007 et perdre la vie au combat avec son equipage quelques semaines plus tards a Cinthaux....

Quelques images des combats :

Cromwells et Shermans detruits a Villers-Bocage:

Image

Image

Image

Image



Les chars Tigres et Panzer IV detruit a Villers-Bocage:

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Voila, j'espere que mon recit vous a plus.....

Source biblioteque memorial de Caen, Heimda et Historica...


A+ phil Image ...


flo_passionné_39-45
Messages : 114
Enregistré le : 23 oct., 23:00

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par flo_passionné_39-45 »

Image Comme d'habitude Phil c'est tout bonnement exceptionnel ! Image

Là c'est sur je suis le plus grand fan de tes reportages ! Image

Bonne continuation et Bon boulot Image

PS: j'attends le prochain avec impatience Image


Cordialement

floran


gmc man
Messages : 42
Enregistré le : 13 nov., 00:00

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par gmc man »

je ne savais pas qu'il y avait eu des char avec des faux canons en bois.
Sinon super reportage
merci


Fantomas
Messages : 54
Enregistré le : 09 août, 23:00

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par Fantomas »

Excellent reportage Phil !...


Manuairborne
Messages : 147
Enregistré le : 15 mars, 00:00

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par Manuairborne »

Félicitation, beau boulot ! :thumright:
Il remonte la rue principale George CLEMENCEAU , detruisant 2 Cromwels et quelques Half-track, detruit un Scherman d'observation qui n'a qu'un canon en bois.
WITTMANN continu sa progression dans Villers-Bocage arrive maintenant sur la place Jeanne d'ARC, un Cromwell reussi a touché son Tigre avec un obus de 17 livres sur la caisse, ne lui faisant que des egratignures et lui repond d'un coup de 88 qui fait effondrée une maison sur le Cromwell.
Ce Sherman "avec un canon en bois" m'étonne... Je connaissais les canons factices sur les chars de dépannage. Un Sherman d'observation? Américains comme Britanniques disposaient d'engins de reconnaissance en nombre, tels le Stuart ou le Scout Car, jamais entendu parlé du Sherman dans ce rôle...
Quand au canon tirant des obus de 17 livres ("17 pounder"), il n'a pas équipé le Cromwell, sauf sous la forme de son dérivé Comet et ce à partir de 1945... Il a par contre équipé le Firefly, modification britannique du Sherman avec ce canon très puissant, qui n'aurait laissé aucune chance au Tigre à cette distance.
Le bilan officiel fait mention de la perte de Cromwell, Firefly et Honeys, or la photo montrant un Sherman avec de multiples impacts dans les rues de Villers-Bocage est équipé du simple canon de 75mm, donc pas un Firefly... Et si il s'agit du char "d'observation" mentionné plus haut, force est de constater que le canon "en bois" n'a pas brûlé... :suspect:
Je ne mets pas tes recherches en doute mais les sources ne me semblent pas infaillibles... Et ces erreurs me paraissent d'autant plus bizarres que le reste est très bien documenté... :salut:


Invité

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par Invité »

Bonjour Manuairborne, bonjour à tous,

Phil 14 a raison lorsqu'il parle de Sherman avec un canon en bois, regarde bien cette photo que Phil a posté mais sous un autre angle. On voit bien le canon en bois coupé en deux.
Image

Voici en plus un lien où l'on peut trouver d'autres photos du convoi britannique détruit par les allemands.
http://www.desertratsorg.btinternet.co. ... bocage.htm

Cordialement Benoît

PS : superbe reportage Phil! Image


phil14
Messages : 108
Enregistré le : 14 nov., 00:00

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par phil14 »

Merci les gars..... Image

SI SI !!!!! Et autant pour moi Image Manuairborne, ce sont bien des 17 livres qu'a recu WITTMANN et tiré par un Firefly, pour etre au mieux dans le recit c'etait le char de tete du B squadron du 4th CLY celui du Sgt LOCKWOOD pour etre exact....Encore désolé pour cette petite erreur....
Bien vu Manuairborne..... Image

Le prochain reportage sera sur les combats de la 12SS Hitlerjugen....


A+ phil.... Image


506 easy company
Messages : 120
Enregistré le : 14 mai, 23:00

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par 506 easy company »

Les allées se sont fait zig....... par les allemands quand on voit les pertes Image


Manuairborne
Messages : 147
Enregistré le : 15 mars, 00:00

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par Manuairborne »

[quote="Jeepo'"]Bonjour Manuairborne, bonjour à tous,

Phil 14 a raison lorsqu'il parle de Sherman avec un canon en bois, regarde bien cette photo que Phil a posté mais sous un autre angle. On voit bien le canon en bois coupé en deux.
Image

Voici en plus un lien où l'on peut trouver d'autres photos du convoi britannique détruit par les allemands.

Cordialement Benoît
[/quote]
Merci Benoît pour cette photo qui ne laisse effectivement pas de doute ! ;)
Tu aurais des infos supplémentaires sur ce char particulier? Je connaissais les blindés allemands avec canon en bois mais pas leur équivalent allié ! :shock:

A ton service Phil, toujours agréable de voir quelqu'un approfondir ses recherches ! :thumright:


Avatar du membre
MLQ
Messages : 542
Enregistré le : 29 août, 23:00
Localisation : 02 Mercin et Vaux

Le vrai deroulement de la bataille de Villers-Bocage.......

Message non lu par MLQ »

Bonjour
je cite:
"Les celebres photos de la 2eme compagnie de WITTMANN montant vers le front, photos prises le 12 juin, veille des combats de Villers-Bocage."

Ces célèbres photos ont été prises le 7 juin sur la RN 316 entre Bézu la Forêt et Morgny (Eure)


Michel Le Querrec
RIP [Décédé le 6 janvier 2019]
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité