Les chevaux pendant la bataille de Normandie

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Marc Laurenceau
Messages : 2696
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Les chevaux pendant la bataille de Normandie

Message non lu par Marc Laurenceau » 23 oct., 09:52

Image
Des Gi’s au lendemain du Débarquement, dans la Manche.

Le journaliste Pascal Vannier a écrit le documentaire « Chevaux de bataille, une épopée normande ». Son film a été diffusé sur France 3. Il est rediffusé le 8 novembre sur Equidia.

« 1997, je rencontre un des derniers poilus de l’Orne, à Tourouvre. Il me parle de l’horreur de la guerre, de la mort atroce de ses camarades. Il parle aussi des chevaux, intimement liés aux soldats de la guerre de 14. J’ai toujours gardé l’émotion de cette rencontre et l’idée d’évoquer cette histoire. Celle des chevaux dans la guerre ». Pascal Vannier, journaliste à France 3, spécialiste de la Bataille de Normandie, vient de concrétiser ce vieux rêve.

« 2014, l’année ou jamais pour évoquer ce sujet en Normandie avec la conjonction de trois événements majeurs : les Jeux équestres mondiaux, le 70e anniversaire du Débarquement et les 100 ans du début de la Première Guerre mondiale, résume le journaliste. Le cheval normand peut raconter avec un point de vue original ces deux conflits mondiaux ».

Des chevaux « déportés »

De ce projet, naissent des rencontres. Alain Talon, ancien directeur adjoint des archives départementales de la Manche a rassemblé de nombreux documents sur le sujet. « Des archives qui montrent comment des éleveurs normands ont été dépouillés entre 1914-18 », souligne Pascal Vannier.

Autre porte d’entrée dans ce sujet original : Eric Baratay. Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Lyon III, il écrit en 2009 une histoire de la guerre 14-18, du point de vue animal. « Il montre comment les délires imposés aux hommes, touchent aussi les animaux. Des marches forcées de 80 km insupportables pour les soldats et les pur-sang réquisitionnés »

Avec la Seconde Guerre mondiale, les chevaux normands sont encore une fois en première ligne. « Les Allemands montrent un grand intérêt pour les pur-sang, note Pascal Vannier. Ils ont « déporté » des chevaux dans des haras allemands ».

La Bataille de Normandie et ses destructions sont aussi très meurtrières « Rien que dans la Manche, 10 000 fermes sont écrasées sous les bombes ». Dans la poche de Chambois, plus de 6 000 chevaux trouvent la mort.

Pour son documentaire, Pascal Vannier est allé à la pêche aux archives : « A 90 %, dans les ressources patrimoniales des trois départements bas-normands, mais aussi dans les trésors de l’ECPA, les archives du ministère de la Défense ».

Le documentaire construit des ponts également avec la Normandie du cheval en 2013. « Old Chap Tame, le cheval d’Eugénie Angot, une des grandes cavalières françaises vient de l’élevage de la famille Brohier, de Saint-Côme- du-Mont. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, cette famille n’avait plus qu’un seul cheval… »

Source


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité