bataille d'aron

Du 8 juillet au 7 août 1944, les Alliés ne consolident plus leurs lignes, mais percent les lignes adverses. Vous pouvez ici poser vos questions sur les opérations américaines ou allemandes de cette période.
jack
Messages : 2
Enregistré le : 23 déc., 00:00

bataille d'aron

Message non lu par jack » 23 déc., 21:52

bonjour

je recherche toutes infos sur la bataille d'ARON en MAYENNE



Jeremiah29
Messages : 73
Enregistré le : 01 déc., 00:00

bataille d'aron

Message non lu par Jeremiah29 » 10 janv., 13:15

Bonjour Jack !..

La localité de Avron est défendu par le Grenadier-Regiment 728 (708.Infanterie-Division) soutenu par des Panzer IV du I./Panzer-Regiment 33 (9.Panzer-Division), quelques pièces de l'Artillerie-Regiment 708 et du Panzer-Artillerie-Regiment 102, ainsi que le Pionier-Bataillon 708.

Face à ces troupes, le 16th Infantry Regiment (1st Infantry Division) installe ses positions dès le 6 août dans le secteur est de Mayenne, et constate que le village de Aron, légèrement à l?est, est fortement occupé par l?ennemi. Ainsi dans la journée, au sud-ouest de Aron, le 16th Infantry Regiment s'est déjà heurté à un fort groupe ennemi auquel il a réussi à détruire un Panzer.

Durant les jours suivants, les bataillons du 16th Infantry subissent d'incessants tirs d'artillerie et de mortier, ainsi qu'une tentative des Allemands pour reprendre le pont au nord-est de Mayenne.
A partir du 9, la 3rd Armored Division arrive dans le secteur à l'ouest de Mayenne.
Le 11 août, l?Oberst Gerloch, Kommandeur par intérim de la 708.Infanterie-division, n?ayant plus de contact avec l?Etat-Major du LXXXI.Armeekorps, décide de retirer le reste de la division sur la ligne Domfront - Pré-en-Bail. Protégé par la Panzer-Aufklärung-Abteilung 9, les mouvements de repli s?effectuent durant les deux nuits suivantes.
Le 12, des patrouilles du 16th Infantry Regiment s'infiltrent dans Aron et constatent que l'ennemi ne tient plus la localité.
Dans la nuit du 12 au 13 août, la 1st Infantry Division et la 3rd Armored Division s'élancent, respectivement vers La Ferté-Macé et Pré-en-Bail.

Lo



Jeremiah29
Messages : 73
Enregistré le : 01 déc., 00:00

bataille d'aron

Message non lu par Jeremiah29 » 10 janv., 14:40

J'oubliais de signaler que le 4 août, le XV.Corps reçoit l?ordre de se déplacer vers Le Mans.

Le matin du 5 août, la 90th Infantry Division envoie une Task Force de Saint-Hilaire-du-Harcouët jusqu'à Mayenne. Cette Task Force Weaver (du nom de l'adjoint du Général Mac Lain le commandant de la division) s'empare de Mayenne de vive force. La 90th suit bientôt et étend le front sur la Mayenne.
La 79th Infantry Division étant toujours en opération pour s?emparer de Laval, la mission de lancer l'attaque du XV.Corps vers Le Mans incombe alors à la 90th Infantry Division.
Se voyant accorder l?utilisation de l?axe principal entre Laval et Le Mans, le Général Mc Lain prévoit de déplacer la majeure partie de la division au sud-est de Mayenne vers la route, puis vers l'est vers Le Mans derrière la Task Force Weaver, qui doit avancer le long de l?itinéraire le plus direct vers le sud-est à partir de Mayenne jusqu?à l'objectif.

Au matin du 6 août, Mc Lain visite le PC de la Task Force et informe Weaver que la 1st Infantry Division va arriver à Mayenne durant la journée pour relever sa Task Force, et qu?il peut donc avancer vers Le Mans. Afin de gagner du temps, Weaver décide alors de diviser sa force en deux colonnes pour une progression sur deux routes parallèles. Une colonne, sous son commandement personnel, progressera sur la gauche par les villes de Aron et de Evron, l'autre colonne, aux ordres du colonel Barth, commandant du 357th, devant se déplacer par Montsûrs, Sainte-Suzanne, et Bernay.

Le 6, la colonne de Barth rencontre seulement une légère opposition en se déplaçant au sud-est de Mayenne vers Montsûrs, puis bifurque vers l?est et avance jusqu?au hameau de Sainte-Suzanne. Là, dans la soirée, la colonne se heurte à une opposition déterminée et doit s?arrêter.

De son côté, la colonne de Weaver a tout juste quitté Mayenne qu?elle rencontre une puissante force de blindés et d'infanterie allemande à Aron. Engagées par l'ennemi dans un échange de tirs durant toute la journée, ses troupes ne peuvent plus avancer.
Au matin du 7 août, Weaver, est toujours bloqué devant Aron. Il confie donc à des éléments du 106th Cavalry Group la mission de contenir l'ennemi dans le secteur de Aron - Evron, protégeant ainsi la division et le flanc gauche du Corps, puis il fait faire demi-tour à sa colonne, et emprunte l?itinéraire que Barth a suivit la veille jusque Montsûrs.

Pendant ce temps, au matin du 6 août, la 1st Infantry Division en position dans le secteur de Buais, environ 15 kilomètres au sud de Mortain, reçoit l?ordre de se déplacer vers Mayenne.
C'est elle qui s'occupera désormais de ce secteur du front.

Lo



private Vini
Messages : 178
Enregistré le : 15 oct., 23:00

bataille d'aron

Message non lu par private Vini » 12 janv., 15:38

Superbes information sur la libération de La Mayenne.. Je viens de créer un forum sur la Mayenne de L'occupation à la Libération sous le nom MAYENNE WW2.. n'hésitez pas à y venir et laisser vos informations ou vos question, nous tacherons d'y répondre..

Cordialement.

Vini.



private Vini
Messages : 178
Enregistré le : 15 oct., 23:00

bataille d'aron

Message non lu par private Vini » 17 mars, 18:51

Pour continuer l'histoire de cette bataille voici quelques photos du village d'Aron au lendemain de sa Libération

Image

Image

Image

Au total ce n'est pas moins de 84 bâtiments qui furent entièrement détruits et 31 civils morts suite aux combats et aux répressions des allemands.
Alors pourquoi cette résistance allemande alors que à la même date les 3/4 de la Mayenne étaient libérés?

Il semblerait d'après plusieurs historiens que la Bataille d'Aron a pu apparaître comme une sorte de soutien "sud" à la contre-attaque sur Mortain.
Les Américain ayant réussit à sauver un pont à Mayenne ( l'acte Héroïque du Sergent James Mac Raken), les allemands voulurent certainement ralentir l'avançée US étant donné que c'était le seul pont intact sur la Mayenne.
Par cette résistance, les allemands contre-balançais donc l'énorme préjudice que leur causait le maintien de ce pont.

Sources: Courrier de La Mayenne, édition spéciale 40ème anniversaire de la Libération, 1984.
Abbé Luc Baglin: La Bataille d'Aron (Machard, Javron, 1980)
Photos: Collection Hubert


Cordialement.




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « La percée alliée - Du 8 juillet au 7 août 1944 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité