La Libération de Mayenne

Du 8 juillet au 7 août 1944, les Alliés ne consolident plus leurs lignes, mais percent les lignes adverses. Vous pouvez ici poser vos questions sur les opérations américaines ou allemandes de cette période.
private Vini
Messages : 178
Enregistré le : 15 oct., 23:00

La Libération de Mayenne

Message non lu par private Vini » 24 avr., 17:17

Vendredi 4 Août 1944:

Un groupe de Blindé de la 90th ID sous le Commandement du Général Weaver est formé afin de taâter les défenses de la ville.
Les allemands de leurs côtés évacuent la Feldgendarmerie et la Kommandantur. Ils détruisent aussi les strucutures de leurs camp à Oisseau et préparent leurs défenses. Des sapeurs creusent des trous de mines sous les ponts et "Dans la matinée, vers 10h00, sont arrivés plus de 50 carpouillots aves leurs petits mortiers. Ils se sont camouflés sous les arbres"
Samedi 5 Août:

00h45: premier bombardement alliées préparant l'offensive sur les routes autours de Mayenne.
1h00: Le pont de Saint-Baudelle et de Montgiroux sont dynamités par les allemands.
4h20: Après le dynamitage de l'arche centrale, le pont viaduc Eiffel est explosé.

De 4h30 à 5h30: Le pont Nôtre-Dame saute après 4 tentatives de dynamitage. Reste seulement le pont de la Caisse d'Epargne (Aujourd'hui pont Mac Racken), mais qui est miné et protégé par 3 puissantes batteries positionnées face à l'entrée de l'Hôpital et au carefour Mallécot.
Sur l'autre rive de la Mayenne, les arbres sont abattus et positionnés en chicanes sur la route d'Ernée.
4 Cars dont un Tigre bouchent cette entrée de la Ville. Des unités allemandes patrouillent dans les campagnes environnantes.

Peu après 10h00, début de l'offensive alliés par une cannonade. Le groupe de blindés Randolph formé la veille, doit stopper sa progression suite à la mise hors combat de 2 de ces voitures.
Les soldats allemands restés sur la rive ouest se replient derrière le Tigre pendant que les mortiers installés dans le haut de la ville ouvrent le feu.
Des chars US guidés par des résistants entrent dans Mayenne par le chemin du Pommier et arrivent près du collège Sévigné.
Une escouade américaines, guidée par un ancien sous-officier Mayennais, arrive place Gambetta puis place Clémenceau. Elle continue à descendre rue Aristide-Briant. En arrivant à hauteur de la rue Jeanne d'Arc une violente rafale de mitrailleuse stoppe la progression. Elle se replie le long de la Basilique et se camoufle rue des Lavanderies.

Pendant ce temps là, un autre détachement gagne le Chateau-Trompette,les jardins puis le vallon de la Visitation. Les soldats seront eux guidés par un moine Dominicain vers la rue Pasteurs et les derniers ateliers de l'imprimerie Floch. Le gros de la compagnie, est parvenu lui, dans le centre-ville de Mayenne rues de Beaudais et rue Jacques Labbite vers 15h30 (aujourd'hui ces rues ne doivent plus portées ce noms, je n'arrive as à les retrouvées sur une carte).

Le centre-ville de Mayennais étant bien défendu par les allemands, les américains doivent organiser une progression par le Sud.
Les 2è et 3è bataillons du 357ème IR sous les ordres du Colonel Barth organisent une traversée de la Mayenne. Tout d'abord sur des embarcations de fortunes puis sur des canots pneumatiques. La traversée prendra fin vers 20h30.

En milieu d'après-midi les 88 allemands font beaucoup de dégats, plus que les mortiers. Elles seront réduitent au silence par les batteries US avec l'aide d'avions de reconnaissances.
Seule une batterie résiste appuyée par 2 mitrailleuses face à l'entrée du pont de la Caisse d'Epargne.
Sous les ordres du Major Hamilton, le 1er Battaillon donne l'assaut. Ils prennent dans un premier temps les quartiers Ouest, puis le pont. C'est lors de cet assault que le sergent Mac Racken se sacrifia et sauvegarda le pont.
Ce pont seras d'ailleurs le seul sauvé intacte sur la Mayenne.

Ps: Pour les fans de Call OF Duty III "En route vers Paris" le scénario colle à peu près à la réalitée...

Source: Courrier de la Mayenne, édition spéciale 40ème Anniversaire de La Libération 1986.
Cordialement,

Vini



joulz
Messages : 61
Enregistré le : 17 févr., 00:00

La Libération de Mayenne

Message non lu par joulz » 24 avr., 18:58

très intéressant,merci pour ce bout d'histoire.



private Vini
Messages : 178
Enregistré le : 15 oct., 23:00

La Libération de Mayenne

Message non lu par private Vini » 25 avr., 08:25

Merci Joulz pour ce compliment!
Ce sont les petites histoire qui font l'Histoire...

Cordialement,

Vini.



joulz
Messages : 61
Enregistré le : 17 févr., 00:00

La Libération de Mayenne

Message non lu par joulz » 25 avr., 10:45

là,est la passion,dans les détailles , dans le déroulement,etc...
et cela change que de parler toujours des mémés endroits ,
je pense que ça pourrait être sympa de développer ce genre de sujet bien précis sur d'autres lieux moins connus , mais tout aussi intéressant.

KENAVO.



private Vini
Messages : 178
Enregistré le : 15 oct., 23:00

La Libération de Mayenne

Message non lu par private Vini » 11 juil., 09:14

Bonjour à tous,

En lisant le livre d'Antony BEEVOR, D-day et La Bataille de Normandie, il y a un passage sur la libération de Mayenne et notemment sur la sauvetage du pont.
Cependant il ne mentionne pas le nom du Sergent Mac Raken mais, celui d'un jeune garçon de 15 ans qui coupa les fils reliés au systéme d'explosion a l'aide du pince coupante !
Le doute s'est immicé en moi Image ! L'Histoire du Sergent Mac Raken est-elle une légende?

Si quelqu'un a + de précision à ce sujet peut-il m'aider!

Cordialement,




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « La percée alliée - Du 8 juillet au 7 août 1944 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités