Appeville / Recherche

Vous cherchez à identifier ou retracer l'histoire d'un militaire engagé en Normandie en 1944 ? Vous souhaitez savoir quelle fut l'unité présente dans votre ville ou village ? Cette rubrique vous est dédiée.
Genevieve
Messages : 2
Enregistré le : 07 avr., 23:00

Appeville / Recherche

Message non lu par Genevieve »

Bonjour à tous

A l'occasion du 65 ème anniversaire du débarquement nous interrogeons nos anciens sur la journée du 6 juin 44.

Appeveille est situé à une dizaine de kms de Sainte Mère Eglise, certains parachutistes sont tombés sur la commune par erreur, des appevillais ont fait traverser les marais à ces parachutistes pour qu'ils rejoignent leur régiment.

Toutefois deux parachutistes de l'Air Born Eagle LANGLINAIS ET SEERMOS GEMIER furent faits prisonniers par les Allemands et un appevillais Ferdinand Jouaux fut fusillé.

Peut on savoir ce que ces deux parachutistes sont devenus??

Appeville semble avoir été pendant plusieurs jours une base de repli des troupes américaines et de tres nombreux vehicules qui venaient par la route de Beuzeville la bastille traversèrent le village d'Appeville. Certaines maisons notamment à proximité de l'église "le BOIS" ont été réquisitionnés par des officiers américains. Cette même maison a abrité des militaires blessés.

Peut on avoir des éléments nous permettant l'identification de ces militaires.

Si nous réussissons à obtenir suffisemment de témoignages nous aimerions faire une exposition!

Merci à tous pour votre aide,
Genevieve


Invité

Appeville / Recherche

Message non lu par Invité »

voici ce que j'ai pu trouvé pour Langlinais:

Euel J Langlinais
Staff sergeant du 501st PIR 101st AB Div.

matricule: 14016641
Engagé en Louisiane
mort le : 25 septembre 1944
entérré dans le parc K rang 16 tombe n°2 au Netherland American Cemetery

medaille reçu : purple heart


et rien pour Gemier ....


mathias44
Messages : 43
Enregistré le : 12 mai, 23:00

Appeville / Recherche

Message non lu par mathias44 »

bonjour
la seul personne que j'ai trouvé est le Staff Sergeant LANGLINAIS , il est mort le Lundi 25 Septembre 1944 et faisait parti du 501st PIr du 101st AB
ses fiches
http://www.wwiimemorial.com/registry/ce ... 4&tcount=8

http://aad.archives.gov/aad/record-deta ... 55,4667270

vérifier pour SEERMOS GEMIER

Penser a vous présenter sur le forum [url="/nouveaux-membres-presentez-vous-f25/]http://dday-overlord.forumactif.com/nou ... -vous-f25/[/url] Merci


haal1
Messages : 15
Enregistré le : 17 avr., 23:00

Appeville / Recherche

Message non lu par haal1 »

bonjour,
voici ce que j'ai pu trouver suite a une recherche rapide
il s'agit de temoignages de normands:

.../Dans la zone des marais inondés

Dès le soir du 6 juin, aux Moitiers-en-Bauptois, à partir de 20 heures, Lucien LORENCE transporte dans une barque à fond plat, d'une rive à l'autre des marais, en quatre voyages, vingt parachutistes tombés à dix kilomètres du lieu prévu pour leur atterrissage. Pendant toute une semaine, le boulanger Jean FONTAINE parcourt la commune à la recherche des Alliés ; il les regroupe dans son habitation et les ravitaille avec l'aide de la population. Sa maison, toute proche des marais, sert de cantonnement à plus d'une centaine d'Américains.

Le 7 juin, Lucien LORENCE et Gustave de PIERREPONT en transportent chacun six. L'embarquement se faisait au village du Port et les Américains étaient amenés sur l'autre rive, au lieu-dit Pont-Beurey à Picauville. Ils pouvaient alors tenter de regagner leurs lignes de combat à Chef-du-Pont, distant de 5 km. Le 11 juin, c'est vingt-et-un parachutistes dont dix-sept tapis dans les roseaux, sont tombés entre les deux rives du marais inondé. En cinq voyages, Lucien LORENCE les enlève à la bouc et les transporte sur la rive Nord ; trois autres sont transportés le 14 juin par Gustave de PIERREPONT, Paul MAUGER, Paul BITOUZE ; d'autres encore participent à ces navettes.

Toujours au bord des marais, à Appeville, de nombreux habitants aident à se camoufler une soixantaine de parachutistes tombés par erreur sur la rive droite, ils soignent les blessés victimes d'un atterrissage trop brutal. Henri de SMEDT et même les gendarmes de Saint-Jores les groupent. Sur des bateaux plats, Henri de SMEDT, Léon ROBIOLLE, Louis LEBLANC et d'autres membres de la Résistance d'Appeville embarquent, la nuit venue, chacun cinq à six hommes avec leur armement et leurs caisses de munitions, et les transportent à travers le marais large de 2 km, jusqu'à la ferme LECONTE à Liesville où ils peuvent re-joindre leurs lignes. Malheureusement, au cours d'une de ces opérations, le 8 juin, une patrouille allemande surprend un groupe et tire, tuant un vieillard de 72 ans, Ferdinand JOUAUX. Les autres participants réussissent à s'enfuir.
/...

http://www.blogouf.com/6june44

Alain


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Recherches »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités