J’ai flotté le premier sur Caen libéré le 9 juillet 1944

Ecrivez dans cette rubrique vos sentiments à propos des commémorations de la Bataille de Normandie, qui ont lieu chaque année au courant de l'été.

Avatar du membre
MLQ
Messages : 552
Enregistré le : 29 août, 23:00
Localisation : 02 Mercin et Vaux

J’ai flotté le premier sur Caen libéré le 9 juillet 1944

Message non lu par MLQ » 14 juil., 13:46

Bonjour
Trouvé sur facebook
https://www.facebook.com/LeMemorialDeCaen
voici l’article complet :
« J’ai flotté le premier sur Caen libéré le 9 juillet 1944"
cae5313.jpg
Le drapeau de la Libération de Caen retrouvé et dévoilé aux vétérans le jeudi 9 juillet 2015.
Des débuts difficiles
Lors de la Libération de Caen le 9 juillet 1944, un drapeau a été hissé place Monseigneur des Hameaux. Subtilisé dans la nuit du 9 au 10 juillet, la caennaise Jeannine Hardy s’est empressée de confectionner un nouveau drapeau hissé sur la place dès le 10 juillet.
Ce drapeau a ensuite été hissé chaque 9 juillet, jour de la Libération de la rive gauche de la Ville de Caen.
La disparition
Puis l’association « Ceux de la Bataille de Caen », a confié ce drapeau à la Ville de Caen qui le conservait aux archives municipales. JM Girault, ancien maire de Caen à l’origine de la création du Mémorial de Caen, a bien sûr souhaité hisser ce drapeau en 1994, lors du 50èmeanniversaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie, mais celui-ci demeurait introuvable.
Jusqu’à la fin de son dernier mandat, JM Girault a cherché ce drapeau qui a dû être égaré lors du versement des archives municipales au Mémorial de Caen entre 1990 et 1992.
Le drapeau retrouvé !
Fin 2014, Christophe Prime, historien au Mémorial de Caen a retrouvé le drapeau de la Libération de Caen. Lors de la préparation de l’exposition Caen, 70 ans de relations internationales, actuellement salle du Scriptorium à l’hôtel de ville, les concepteurs de l’exposition se sont rendus au Mémorial, pour savoir quels objets des collections pourraient être utilisés. Et c’est à cette occasion que le drapeau de la Libération de Caen, recherché depuis si longtemps, a pu être mis à jour.
Le temps d’authentifier ce drapeau et le maire de Caen, Joël Bruneau, a pu présenter à nouveau ce drapeau aux vétérans présents lors de la cérémonie de la Libération de la rive de gauche de Caen.
André Heintz, Janine Hardy et le fils de René Duchez l’ont ainsi découvert avec beaucoup d’émotion ce jeudi 9 juillet 2015.

Source : http://caen.fr/actualites/jai-flotte-pr ... illet-1944
L’histoire de ce drapeau est relaté dans ce livre (pages 51 à 53), édité en 1945 :
« Le 9 juillet 1944
Pendant ce temps aussi la Résistance apporte de Vaucelles le drapeau sur lequel une Croix de Lorraine avait été brodée dans la clandestinité pour flotter sur Caen le jour de la Libération.
Dans la nuit du 8 au 9, l'état-major de la Résistance, prévenu de l'arrivée des Alliés, était passé à Vaucelles pour
recevoir les dernières liaisons et donner les derniers ordres.
Mais au matin, les Allemands font sauter le pont du petit train et à midi, les autres ponts.
Les quatre hommes; MM. Gille, Duchez, Poinlane et Gindras (aviateur canadien) longent l'Orne en direction de la Prairie. A la hauteur de la passerelle, ils aperçoivent un canot gardé. La sentinelle les interpelle et réclame leur identité. Or, ils portent le casque blanc et le brassard de la Défense passive et leurs papiers les font
passer pour des agents de ce service, Tout va bien, et c'est fort heureux, car, à l'intérieur de leurs manches est cousu le brassard F. F.I. et dans un sac tyrolien, Poinlane porte le drapeau tricolore à Croix de Lorraine. .
Les quatre hommes continuent leur route en direction du pont du chemin de fer de la ligne Paris-Cherbourg, qui saute. Ils rencontrent l'officier allemand qui vient de le détruire. Mais ils peuvent passer néanmoins en se laissant glisser sur un rail. Ils traversent l'hippodrome salués, au milieu du trajet, par une rafale de balles.
Arrivés aux tribunes, ils mettent leurs brassards F. F.I. et Poinlane déploie, son drapeau.
Peu après, les quatre hommes entrent au Lycée applaudis par les Caennais qui attendaient cette révélation de la Résistance.
Au parloir la délégation rejoint M. Poirier et le capitaine Fitzgerald, de l'Intelligence Security.
Alors une cérémonie très simple et très émouvante se déroule. Accompagnée de ces personnalités la délégation sort sur la place. M. Daure, le nouveau préfet est là aussi, ainsi que Mgr des Hameaux. Tout le monde se fige au garde-à-vous et les couleurs françaises, pour la première fois depuis quatre ans, sont hissées librement, les couleurs françaises à la Croix de Lorraine que ceux de la Résistance viennent d'apporter si héroïquement à travers les lignes. Alors la Marseillaise s'élève lentement chantée par des voix que l'émotion fait trembler mais qui retrouvent toute leur force pour crier : «Vive la France ! Vive de Gaulle ! » dans Caen libérée. «

Commentaires :
Passons sur l’épisode rocambolesque sur la gestion des dépôts au Mémorial de Caen !
Si c’est ce drapeau qui a été brodé –sur ordre de qui et quand ?- je considère cet acte comme une profanation
le vieux caennais que je suis est révolté


Michel Le Querrec
RIP [Décédé le 6 janvier 2019]


Prosper
Messages : 547
Enregistré le : 17 août, 20:51
Localisation : Braine le Comte - Belgique

Re: J’ai flotté le premier sur Caen libéré le 9 juillet 1944

Message non lu par Prosper » 15 juil., 09:43

Bonjour et merci pour l'information Michel.
Amicalement
Prosper ;)


L'Union fait la Force-Eendracht maakt Macht

Image
http://www.freebelgians.be

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Commémorations du Débarquement de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité