Un homme de 87 ans saute en parachute pour son frère décédé pendant la bataille de Normandie

Ecrivez dans cette rubrique vos sentiments à propos des commémorations de la Bataille de Normandie, qui ont lieu chaque année au courant de l'été.

Marc Laurenceau
Messages : 2713
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Un homme de 87 ans saute en parachute pour son frère décédé pendant la bataille de Normandie

Message non lu par Marc Laurenceau »

Source : Le Journal de Québec
Date : 10/08/2015
Lien : http://www.journaldequebec.com/2015/08/ ... ere-decede

Titre : Un homme de 87 ans saute en parachute pour son frère décédé

Image

TROIS-RIVIÈRES | Un homme de 87 ans a sauté en parachute pour rendre hommage à son frère, décédé en France le 9 août 1944 pendant la Deuxième Guerre mondiale.
Marcel Forest croit que si son frère est monté au ciel, il lui a porté chance dimanche quand il s’est jeté dans le vide à 8000 pieds d’altitude. « C’était le frère avec qui je m’adonnais le mieux. Il prenait soin de moi. Je voulais sauter le même jour qu’il est décédé », raconte l’homme.

Son frère Léo est mort le 9 août 1944, à Caen en France. Il n’a pas survécu à un obus du clan adverse. « Il s’est fait arracher la tête. Ma mère est presque tombée dans les pommes quand elle a appris la nouvelle », se rappelle-t-il. Léo Forest est mort à l’âge de 22 ans, laissant son frère Marcel, 14 ans, profondément attristé. Ironie du sort, Léo Forest aurait été enterré aux côtés d’un Allemand.

« Parachutiste-sniper »
Cela n’a pas empêché Marcel Forest de suivre les traces de son frère décédé et de faire une carrière militaire. Il s’est retrouvé « parachutiste-sniper », se plaît-il à dire. « On sautait très bas, avec des parachutes ronds qu’on n’était pas capables de conduire », raconte-t-il. L’homme a une cinquantaine de sauts à son actif avec l’armée.
Le copropriétaire de Parachutisme Adrénaline de Trois-Rivières, Gaétan Nadeau, explique que les parachutes de cette époque n’ont rien à voir avec le matériel d’aujourd’hui. « Il n’y avait pas de contrôle. Vous tombiez où ça tombe. »

De père en fils
À la dernière minute dimanche, son fils Carl, âgé de 46 ans, a accepté lui aussi de sauter en tandem. « Dans l’avion, il avait plus peur que moi », raconte l’aîné d’un ton moqueur.
Avec cinq sauts en tandem depuis 2008, et un saut à 87 ans, Marcel Forest devient le plus âgé à avoir sauté chez Parachutisme Adrénaline à Trois-Rivières. Il souhaite répéter à l’occasion, si sa santé le lui permet.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Commémorations du Débarquement de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité