Kenneth Rock Merritt du 508th PIR se souvient du D-Day

Dans cette rubrique, vous pourrez vous lancer à la recherche d'adresses de vétérans du Jour J et de la Bataille de Normandie, partager vos connaissances, vos relations avec nos héros de la Seconde Guerre Mondiale.
Marc Laurenceau
Messages : 2684
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Kenneth Rock Merritt du 508th PIR se souvient du D-Day

Message non lu par Marc Laurenceau »

Le Command Sergeant Major à la retraite Kenneth «Rock» Merritt a passé 35 ans, deux mois et un jour dans l'armée.

Image

Il s'engage en 1942 à l'âge de 19 ans dans l'un des premiers groupes nouvellement formés, connu sous le nom de parachutistes et qui ont réalisé leur première action opérationnelle pendant la Seconde Guerre mondiale. Son unité, le 508th Parachute Infantry Regiment de la 82nd Airborne Division américaine, a été engagée pendant les grandes campagnes de la Seconde Guerre mondiale pour inclure le jour J, l'opération Market Garden et la bataille des Ardennes.

Plus de 75 ans plus tard, Merritt, maintenant âgé de 96 ans, se souvient encore de son premier saut au combat. Après des mois d'entraînement, lui et ses frères d'armes ne savaient ni quand ni où ils allaient être engagés au combat jusqu'à cette date du 5 juin 1944 - la veille de l'invasion du Jour J.

Au total, 120 appareil Douglas C-47 ont largué son régiment en Normandie. « Le pilote était perdu », a déclaré Merritt. « Tout le monde à bord avait le mal de l'air. L'avion bougeait de haut en bas. » Une fois que le chef largeur a confirmé qu'ils étaient en France, Merritt, qui était en deuxième position à la porte, a suivi le mouvement et s'est extrait du C-47. Atterrissant dans une parcelle de bruyère, il a vu un avion C-47 en feu se précipiter vers lui. Merritt ne savait pas où se trouvaient les autres soldats, mais il a finalement trouvé un aumônier et environ 35 parachutistes. Le groupe a successivement fait face à des tirs ennemis, fait prisonnier un Allemand de 16 ans, défendu un carrefour et livré du plasma sanguin sur la colline 30, la fameuse « Hill 30». Avant d'atteindre cette colline, un lieutenant a été tué et un autre soldat a été blessé, a déclaré Merritt. Des camions appartenant à la 90th Infantry Division d'Oklahoma et du Texas ont ramassé les blessés et des soldats ont marqué les tombes des tués, avant de transporter les parachutistes sur la colline. Merritt a déclaré que les jours suivants semblaient être chacun marqués par « un pont, une rivière et une colline », jour après jour jusqu'à la fin de la campagne de Normandie.

« Nous avons gagné la guerre, et nous avons gagné la bataille de Normandie, au prix d'un coût humain extraordinaire », a-t-il déclaré.
« Son régiment est entré dans la bataille avec plus de 2000 parachutistes et en est revenu avec 881 », a-t-il dit.

L'unité a ensuite été placée en Angleterre pour y être reconstituée avec 1 000 remplaçants. Ils devaient s'entraîner avant d'être engagés au sein de l'opération Market Garden aux Pays-Bas. Quelques mois plus tard, Merritt participait de la bataille des Ardennes.

Merritt se trouvait à bord d'un navire au Havre en France quand il a entendu parler de la reddition des Allemands.

Au cours de ses 35 années dans l'armée, il a servi à deux reprises comme officier supérieur au sein du 18th Airborne Corps et à Fort Bragg aux Etats-Unis. Il a pris sa retraite à Fayetteville.

Image

Traduction de l'article du Fayobserver.com (22/02/2020)


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les vétérans du Débarquement et de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité