Le Coronavirus emporte les derniers héros du D-Day

Dans cette rubrique, vous pourrez vous lancer à la recherche d'adresses de vétérans du Jour J et de la Bataille de Normandie, partager vos connaissances, vos relations avec nos héros de la Seconde Guerre Mondiale.
Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Le Coronavirus emporte les derniers héros du D-Day

Message non lu par Marc Laurenceau »

C'est avec une immense tristesse que j'apprends le décès d'un héros de la Seconde Guerre mondiale, Benjamin Klein.

Image

Ce vétéran américain du D-Day en Normandie est décédé le mercredi 25 mars 2020 à l'hôpital Montefiore St. Luke’s Cornwall (Newburgh, état de New York) aux Etats-Unis après avoir été testé positif au virus Covid-19. Il avait été hospitalisé le dimanche précédant en raison de difficultés respiratoires.

Le 6 juin 1944, Benjamin Klein était copilote du planeur Horsa numéroté 21, tracté par un Douglas C-47. A son bord, 7 soldats aérotransportés et 2 Jeeps de la 101st (US) Airborne Division devaient renforcer les combattants américains engagés aux premières heures du Jour J. Sa mission s'inscrivait dans le cadre de l'opération Keokuk.
Il décolle de l'aérodrome d'Aldermaston en Anglettere et atteint la zone d'atterrissage peu après 21 heures. Une fois la remorque larguée, le planeur entame sa descente pendant 90 secondes et atterri à proximité de Sainte-Marie-du-Mont.

Benjamin se souvenait parfaitement de son expérience du Jour J : "Il y avait de grandes haies et nous avons choisi le plus grand terrain que nous avons pu trouver. Le planeur était hors de contrôle et a percuté un arbre, abîmant l'aile droite et manquant de peu de nous blesser avec les branches. Au sol, c'était le chaos, les coups de feu éclataient dans tous les sens. Nous nous sommes aussitôt mis à l'abri".

Benjamin Klein est l'une des nombreuses victimes du Coronavirus, décédé quelques jours seulement avant son 100e anniversaire. Après avoir survécu à la guerre, cette génération de héros doit désormais livrer un dernier combat.

En raison du risque de contagion, sa famille n'a pas été autorisée à participer aux funérailles qui se sont déroulées le 27 mars. Elle a dû se contenter de "funérailles virtuelles".


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les vétérans du Débarquement et de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité