Décès de Philip Cockburn, pilote de char amphibie à Juno Beach le 6 juin 1944

Dans cette rubrique, vous pourrez vous lancer à la recherche d'adresses de vétérans du Jour J et de la Bataille de Normandie, partager vos connaissances, vos relations avec nos héros de la Seconde Guerre Mondiale.
Marc Laurenceau
Messages : 2702
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Décès de Philip Cockburn, pilote de char amphibie à Juno Beach le 6 juin 1944

Message non lu par Marc Laurenceau »

C'est avec beaucoup de tristesse que j'apprends le décès de Philip Cockburn, à l'âge de 97 ans, vétéran du débarquement à Juno Beach.

Image

Il était pilote d'un char Sherman Dupex Drive de l'escadron A du First Hussars. Le 6 juin 1944 à 7 heures 25, son blindé amphibie est mis à l'eau à 1500 mètres de la côte, face au secteur Mike Red, rejoignant la plage par ses propres moyens. Sur les 10 chars effectivement engagés en mer, 3 sombrent dans la Manche.

"Au départ, il n'y avait pas beaucoup de tirs en notre direction. Quand nous sommes arrivés sur la plage, c'était bien différent. Avec l'équipage du char, nous avons débarqué face à Graye-sur-Mer pour faire taire les défenses de plage et appuyer l'infanterie. Le régiment que nous devions épauler était le Royal Winnipeg Rifles : ces gars devaient s'emparer des ponts sur la Seulles puis sécuriser Graye-sur-Mer. Les soldats me disaient qu'un observateur était perché dans le clocher de l'église : nous y avions envoyé quelques obus pour le faire taire. A la fin de la journée, il ne restait plus que 9 des 19 chars de l'escadron."

Par la suite, Phil Cockburn a participé aux combats de la libération de Cussy et de l'abbaye d'Ardenne près de Caen. Le 20 juillet 1944, il a été engagé dans l'assaut de Saint-André-sur-Orne, face aux redoutables 1. SS-Panzerdivision et 272. Infantry Division.

Après la Normandie, Phil avait contribué à la suite des opérations de libération en France et en Belgique, aux Pays-Bas dans le cadre de l'opération Market-Garden, puis en Allemagne. Il a notamment été blessé à la jambe droite après un départ d'incendie dans son char, mais qui a finalement été maîtrisé.

Il avait été décoré par la France de la Légion d'Honneur en 2014.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Prosper
Messages : 564
Enregistré le : 17 août, 20:51
Localisation : Braine le Comte - Belgique

Re: Décès de Philip Cockburn, pilote de char amphibie à Juno Beach le 6 juin 1944

Message non lu par Prosper »

Rest in Peace Sir, and many thanks for everything you have done for us.


L'Union fait la Force-Eendracht maakt Macht

Image
http://www.freebelgians.be

Image

alfred47
Messages : 1
Enregistré le : 19 juin, 11:36
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Décès de Philip Cockburn, pilote de char amphibie à Juno Beach le 6 juin 1944

Message non lu par alfred47 »

Voici quelques informations supplémentaires que j'ai trouvées sur cette légende, qu'il repose en paix

Cockburn faisait partie des 14 000 Canadiens qui ont participé à l'attaque coordonnée contre la France occupée par les nazis. Près de 360 Canadiens ont été tués lors de l'invasion monumentale qui a conduit à la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Cockburn a quitté l'Angleterre avec sa famille à l'âge de sept ans et s'est installé à Clandonald, en Alberta, à environ 75 kilomètres au nord-ouest de Lloydminster.

Il s'est enrôlé à 17 ans et a été stationné à Nanaimo, en Colombie-Britannique, et à Welland avant d'embarquer pour l'Angleterre, où il a rejoint les First Hussars. Son premier jour de combat fut le jour J, la plus grande invasion maritime de l'histoire.

Dans une interview accordée à The Free Press en 2019, à l'occasion du 75e anniversaire de cette opération militaire historique, M. Cockburn se souvient de ce qu'il a ressenti lorsque son char a touché l'eau et s'est dirigé vers la côte normande.

"C'était maintenant réel", a-t-il déclaré à l'époque. "J'avais une peur bleue. Effrayé, très effrayé. . . . Tu ne sais pas si tu vas vraiment y arriver ou pas."

Dans les mois qui ont suivi le jour J, les hussards ont pénétré à l'intérieur des terres en passant par la France et les Pays-Bas. À la fin de la guerre, le régiment avait passé 346 chars d'assaut. Cockburn a été blessé à la jambe droite lorsque son char a essuyé des tirs, mais il est resté en service.

Cockburn était un "véritable héros canadien" qui a participé à un moment déterminant de l'histoire de l'humanité, a déclaré Joe Murray, président de la First Hussars Association. Mais il n'a jamais laissé les choses lui monter à la tête.



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les vétérans du Débarquement et de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité