Johnny Colton nous a quitté

Dans cette rubrique, vous pourrez vous lancer à la recherche d'adresses de vétérans du Jour J et de la Bataille de Normandie, partager vos connaissances, vos relations avec nos héros de la Seconde Guerre Mondiale.
Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Johnny Colton nous a quitté

Message non lu par Marc Laurenceau »

Image

Il n'avait que 19 au moment de joindre l'Unité de l'air des Forces armées canadiennes en 1942. Johnny Colton nous a quitté cette semaine à l'âge de 90 ans.

Mai 1944. Juste avant le débarquement en Normandie, il se voit confier sa première grande mission contre les Allemands à bord du Hawker Typhoon. «Il y a une patrouille qui nous empêche d'avancer, attaque!» lui a-t-on dit.

Attaquer pour arrêter l'avancée des chars blindés ennemis et surtout, avant d'être soi-même touché. «C'était un instrument contre un autre instrument. On ne parlait jamais de personnes ou de possibles victimes, il ne fallait pas y penser sinon on ne tirait pas», explique Johnny Colton.

Et si un ou des membres de l'escadrille, ce jour-là, ne revenaient pas à la base... «On se rejoint dans le club sur la base, on prend un verre et on dit à nos amis absents qu'on se souviendra d'eux.» Et quand on lui demande pourquoi lui et bien d'autres compagnons d'armes ont toujours évité d'en parler. «Tu vas te souvenir de très mauvaises expériences comme celles que j'ai eues à Falaise quand il y avait tant de soldats allemands tués. Puis, comme quand j'ai volé à 1 000 pieds au dessus et que j'ai senti l'odeur de la mort. C'est des affaires que tu veux mettre de coté», raconte-t-il.

Image

Son avion a été touché souvent au cours de ses 104 missions, il disait qu'il touchait du bois. Le hasard aura permis à Johnny de faire quelques rencontres «réparatrices» dans les années qui ont suivies. «Il avait un accent allemand. "Ou est-ce que tu étais le 1er janvier 1945?" J'ai répondu que j'étais à Highloven et il a dit moi aussi!» Lui Canadien, l'autre Allemand, à la même place au même moment. Jusqu'au décès d'Oscar Bosch, il y a deux ans, chaque 1er janvier, ces ennemis de jadis s'assoyaient à la même table autour d'un verre de bière.

«Lui aussi exécutait des ordres. La guerre n'était pas homme contre homme, mais machine contre machine», explique Johnny Colton.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
Avatar du membre
john9
Messages : 767
Enregistré le : 05 déc., 21:17
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Johnny Colton nous a quitté

Message non lu par john9 »

Salut,

et encore un, malheureusement........
belle histoire de fin, merci.....

A+


Membre de l'association : "Les Fleurs de la Mémoire".
Membre de l'association : "DDay-Overlord" : Mémoire de la bataille de Normandie.
Avatar du membre
converset
Messages : 317
Enregistré le : 25 févr., 19:03
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Johnny Colton nous a quitté

Message non lu par converset »

respect


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les vétérans du Débarquement et de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités