Vérité sur la easy.

L'espace discussions qui est entièrement dédié à l'histoire des hommes de la Easy Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division, rendus célèbres grâce à la série "Band of Brothers" produite par Steven Spielberg et Tom Hanks.
garand m1
Messages : 309
Enregistré le : 02 août, 23:00

Vérité sur la easy.

Message non lu par garand m1 » 04 août, 10:10

Dans la boutique du Dead Man Corner ,du musée de Ste Mère Eglise,sur internet,un peu partout en Normandie,etc...



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

Vérité sur la easy.

Message non lu par Lipton » 04 août, 10:22

Le livre sur Guth est à la fois en anglais et en francais.
Bon par contre, ce que dit le gérant du DMC est incorrect, puisqu'au moment de la prise de Foy, Guth est à l'hopital donc il ne peut pas avoir accompli ce qu'a fait Speirs.
Ensuite concernant Winters, il était au front pendant toute la guerre y compris à Bastogne: même s'il n'était pas en première ligne comme les autres soldats (en même temps c'est logique car il commandait le 2nd bataillon), il était quand même très proche des zones de combat: pour preuve, au début de l'épisode 6, quand il met en joue un soldat allemand qui s'est perdu dans le bois Jacques et qui arrive à quelques dizaines de mètres du QG du 2nd bataillon.
On peut aussi citer sa présence avec les hommes suite à l'échec de la patrouille de combat qui occasionne la mort de Julian, sa présence près de Welsh lorsque celui ci est blessé par un éclat d'obus à Bastogne, son discours avec Liebgott alors que celui ci a le bras en écharpe, l'entretien qu'à Lipton avec lui juste avant l'attaque de Foy etc.....et la liste est encore très longue.
Il ne faut pas oublier que dès lors que Winters est passé commandant de bataillon, son rôle n'était plus de mener des hommes au combat mais de donner des directives aux commandants de compagnie (comme il le fait au près de Dike ou de Speirs).

Mais c'est surtout à partir de Market garden que winters n'est vraiment plus aller souvent au front. De toute manière à bastogne (on le voit dans le film)il n'est jamais (ou presque) au front.C'est lipton qui y est.
Si tu relis le livre d'Amborse, tu verras que Lipton est loin d'être le seul sous off présent sur le front à Bastogne.

A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

garand m1
Messages : 309
Enregistré le : 02 août, 23:00

Vérité sur la easy.

Message non lu par garand m1 » 04 août, 10:28

Oui il y en avait baucoup d'autre mais j'ai dit lipton pour faire court.Quand je disais que winters n'était pas au front je me suis mal exorimé je voulais dire en 1ere ligne.
Quand à Spears ce n'est peut-être pas forrest Guth qui à commis cette acte héroique mais ce n'est pas non plus Spears.



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

Vérité sur la easy.

Message non lu par Lipton » 04 août, 10:31

En ce qui concerne winters il était à brecourt et a mené l'assaut comme (ou presque)dit dans le livre.En revanche à Carentan il n'était certainement pas au milieu de la route alors que les mitrailleuses allemandes crachaient luers flammmes.Les allemands sont pas fou non plus!!Lors de la contre attaque allemande il s'est peut être caché un moment n'a pas été tout le temps présent.
Comment peux tu savoir ce qui s'exactement passé?
Et même si c'est le gérant qui le dit, d'où tient-il ses sources?
La seule chose qu'on peut affirmer avec certitude (car relayée par des vétérans), c'est que Winters a été un admirable commandant de compagnie, a mené ses hommes au combat avec brio et surtout n'hésitait pas à se mêler aux combats aux côtés de ses hommes, car c'est comme cela qu'il concevait son rôle de commandant de compagnie, aux côtés de ses frères d'armes.

En revanche à Carentan il n'était certainement pas au milieu de la route alors que les mitrailleuses allemandes crachaient luers flammmes.Les allemands sont pas fou non plus!!
Quel rapport entre Winters au milieu de la route et la "folie" des allemands? Image

A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

garand m1
Messages : 309
Enregistré le : 02 août, 23:00

Vérité sur la easy.

Message non lu par garand m1 » 04 août, 10:42

Là il faudra demandé au gérant pour en savoir plus.
Le rapport avec winters au milieu de la route et la folie des allemands.
C'est que un allemand avec une mitrailleuse pleine sur une route où un paras est complètement à découvert et ne lui tire pas dessus ce n'est pas crédible. Image



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

Vérité sur la easy.

Message non lu par Lipton » 04 août, 10:50

C'est que un allemand avec une mitrailleuse pleine sur une route où un paras est complètement à découvert et ne lui tire pas dessus ce n'est pas crédible.
Sauf si ce tireur allemand est victime d'un tir américain l'empêchant de tirer sur Winters....ce qu'on voit derrière dans la série quand Strayer et Nixon ordonnent de mettre en batterie une calibre 30 pour réduire au silence la mg.
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

garand m1
Messages : 309
Enregistré le : 02 août, 23:00

Vérité sur la easy.

Message non lu par garand m1 » 04 août, 10:55

Là il faudrai savoir les faits avec plus de détails et de certitude.



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

Vérité sur la easy.

Message non lu par Lipton » 04 août, 11:00

Là il faudrai savoir les faits avec plus de détails et de certitude.
D'un point de vue purement tactique, il est obligatoire d'effecuter un tir de harcèlement sur l'ennemi afin de la réduire au silence et permettre aux hommes de progresser sous le couvert de ce tir de harcèlement.
Sinon, la section entière serait anéantie en moins de 2.
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

garand m1
Messages : 309
Enregistré le : 02 août, 23:00

Vérité sur la easy.

Message non lu par garand m1 » 04 août, 11:10

Oui,mais seule la 1ere sectioàn avait atteind la ville et elle était totalement immobilisée sous le feu ennemie.Quand au reste de la compagnie elle était complètement terrorisée.



Luz George
Messages : 254
Enregistré le : 01 août, 23:00

Vérité sur la easy.

Message non lu par Luz George » 04 août, 13:31

lipton a écrit :
Là il faudrai savoir les faits avec plus de détails et de certitude.
D'un point de vue purement tactique, il est obligatoire d'effecuter un tir de harcèlement sur l'ennemi afin de la réduire au silence et permettre aux hommes de progresser sous le couvert de ce tir de harcèlement.
Sinon, la section entière serait anéantie en moins de 2.
A+.
+1

Pour être plus précis cela s?appelle un « Tir de suppression ».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tir_de_suppression




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Band of Brothers - Frères d'Armes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités