Les Echappés - Opération Tonga : bande-dessinée sur l'assaut de la 6th Airlanding Brigade

Cet espace vous permet de présenter des ouvrages sur la seconde guerre mondiale et plus particulièrement sur la bataille de Normandie.
Marc Laurenceau
Messages : 2709
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Les Echappés - Opération Tonga : bande-dessinée sur l'assaut de la 6th Airlanding Brigade

Message non lu par Marc Laurenceau »

Image

Premier volume d’une nouvelle mini-série publiée par les éditions Soleil, la BD « Les échappés » nous ramène en juin 1944 lors de l’opération Overlord, l’assaut allié sur les côtes normandes pour déloger l’ennemi nazi. Face à un sujet déjà traité par d’autres, Philippe Zytka et Laurent Seigneuret ont parfaitement évité l’écueil de la facilité avec un album qui aborde un sujet méconnu : le destin des pilotes de planeurs britanniques lors de l’opération Tonga. «Le but de cette opération était de larguer de nuit, par avions ou planeurs, la majeure partie des éléments de la 6ème division aéroportée commandée par le major général Richard Gale. L’opération Tonga fut un succès puisque toutes les missions furent accomplies dans les délais impartis» expliquent les auteurs de cette série qui aborde ce thème pour la première fois en BD .

Tout commence en juin 1944. Rod Taylor et Steve Moss, pilotes de planeur britanniques, sont envoyés sur le continent livrer du matériel aux troupes au sol. Une mission qui ressemble à une promenade de santé pour ces hommes d’expérience. Mais le climat détestable au-dessus de la Manche et les tirs de la DCA ennemie mettent à mal le plan prévu. Le planeur s’écrase dans le bocage normand, plus de 20 kilomètres derrière les lignes ennemies. Avec quelques paras rassemblés, Taylor et Moss entament le difficile retour vers les plages, à la rencontre des troupes amies. Des échappés qui ne reverront pas tous le sol britannique face à des Allemands peu disposés à faire des prisonniers.

Le récit, appuyé par le dessin très précis de Laurent Seigneuret , permet au scénariste Philippe Zytka d’utiliser son abondante documentation basée sur des faits réels et des témoignages de vétérans. On ressent parfaitement, au fil de cette lutte pour la survie, le besoin des auteurs de coller à la réalité. Pas de héros flamboyants à la John Wayne dans « Les échappés ». Juste des hommes jeunes lancés dans un maelström de fer et de feu avec la peur au ventre face à des nazis sans pitié. Un jeu de piste mortel qui se révèle très vite comme un sacré bon récit de guerre crédible, qui a pris ses marques sur le chef-d’œuvre de Spielberg, «Il faut sauver le soldat Ryan ». Un album classique mais qui se lit avec intérêt et plaisir.

Une épopée meurtrière qui trouvera son épilogue dans le second volume de ce diptyque.
Un bonus sous forme de dossier historique permet en outre de rendre hommage aux pilotes de planeurs alliés qui ont payé un lourd tribut lors des opérations aéroportées lancées par le commandement allié. Des planeurs qui seront utilisés pour la première fois par les paras allemands lors de l’assaut sur le fort belge d’Eben-Emael en mai 1940.

Un album qui participe, à son niveau, au devoir de mémoire pour tous les soldats qui ont participé à la libération de l’Europe.
Du très bel ouvrage, à conseiller pour les amateurs d’un genre fort peu représenté en BD.

Commander «Les échappés. T.1. Opération Tonga» en cliquant ici

Scénario de Philippe Zytka, dessin de Laurent Seigneuret. Couleurs de Aurore Folny. Éditions Soleil, 56 pages, 14,50 euros

Couverture : éditions Soleil

Source


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Livres sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités