Mensonges d'etat (operation fortitude) theatre.

Vous avez découvert un nouveau film documentaire ou de nouvelles photos sur la Bataille de Normandie et vous souhaitez les présenter aux visiteurs du site DDay-Overlord.com ? Rejoignez cette section !
Avatar du membre
loadplan
Messages : 3690
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Mensonges d'etat (operation fortitude) theatre.

Message non lu par loadplan » 23 sept., 09:48

Pièce de theatre avec Samuel le bihan
A partir du 20 septembre 2013.Théâtre de la Madeleine.
Mensonges d'etat
Londres, 1944. Le débarquement approche. Les alliés sont confrontés à un dilemme : les troupes sont prêtes pour le jour J, l’opération semble assez bien huilée, mais il faut trouver un moyen d’éloigner l’armée allemande du Cotentin. L’opération Fortitude est née : Elle consiste en un énorme mensonge et vise à faire croire aux allemands que l’attaque du 6 juin est une diversion de la véritable attaque censée se dérouler un mois plus tard dans le Pas-de-Calais.
Billet vente
. http://www.billetreduc.com/92326/evt.htm
;)


Loadplan Voyage en
Image

Avatar du membre
Rommel 29
Messages : 492
Enregistré le : 20 avr., 16:22

Re: Mensonges d'etat (operation fortitude) theatre.

Message non lu par Rommel 29 » 23 sept., 16:50

Si cette pièce de théâtre est aussi bonne que le film,çà vaut le détour.



lilik
Messages : 12
Enregistré le : 04 oct., 09:04
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Mensonges d'etat (operation fortitude) theatre.

Message non lu par lilik » 05 nov., 12:20

Je suis allée à la représentation de 17 heures dimanche dernier avec ma mère.

Je ne regrette vraiment pas ! Sujet intéressant, bons dialogues, belle alchimie entre les comédiens et une sobriété suffisante dans les décors.
Si je connaissais les grandes lignes de l'opération Fortitude (et pourquoi Patton a été choisi), le choix des Alliés de prévenir les Nazis du bombardement de Nuremberg, j'ignorais par exemple l'anecdote des mots croisés du Daily Telegraph et, plus accablant, le parachutage de volontaires sur la France dont leur capsule de cyanure a été remplacée par des somnifères.
On se pose beaucoup de questions avec cette pièce : jusqu'où les hommes sont capables d'aller pour remporter la victoire, comment peut-on supporter la décision d'envoyer des jeunes gens courageux à l'abattoir ?
Dans cette pièce, il est question de moralité, de suspicion vis-à-vis des membres du même camp, de stratégie, de sacrifice...
Un des petits plus : on "voit" par deux fois, le côté allemand. Il n'est pas primordial mais favorise un changement de rythme et évite aux personnages de tout se raconter pour le bien des spectateurs.

Samuel LeBihan a parfois bafouillé mais son jeu est tellement bon qu'on lui pardonne. J'étais parmi les plus jeunes dans la salle (moyenne d'âge d'environ 50 ans) et j'ai cru que les pauvres comédiens allaient avoir un fou rire lorsqu'une personne s'est mise à ronfler et que tout le monde a pu l'entendre. Nous avons également eu de la chance au niveau du placement. J'avais pris la catégorie 2 en corbeille et finalement, nous nous sommes retrouvées en catégorie 1 dans une loge en orchestre.

Apparemment, les représentations ont lieu jusqu'en janvier. Si vous avez l'occasion d'y aller, je ne peux que vivement vous la conseiller ;)




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Films documentaires et images de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité