Lt Richard Durkee, du 508th.. au 508th PIR

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Lt Richard Durkee, du 508th.. au 508th PIR

Message non lu par Gennaker » 26 janv., 19:27

C'est une des choses fascinantes chez les Airborne, on ne cesse de tomber sur des personnages "larger than life".
Dick Durkee, disparu en 2004 à l'âge de 86 ans, DSC en Korée, est un de ces hommes.

Né à Howell, upstate New York en 1918, Durkee est boxeur professionnel, et joueur de base ball de haut niveau ; il s'engage en 1940. Jusqu'en février 1941, il sert au 28th Infantry Regiment. Il rejoint alors le tout nouveau bataillon pionnier de l'US Airbonre, le 501st PIB à Benning. Rapidement il devient instructeur de saut. C'est lui qui qualifie… James Maurice Gavin! Il participe à l'élaboration à Benning des fameuses tour de 258 pieds, toujours opérationnelles aujourd'hui. Début 1942, il quitte le job et rejoint le 502nd Parachute Infantry Regiment à sa création. Il est envoyé à Blanding pour servir de cadre au tout nouveau 508th Parachute infantry. Il est First Sergeant à C Company. Son meilleur ami est un platoon leader du nom de … Leonard Funk, futur Medal of Honor récipient!!
Mais sa carrière stagne, et Durkee remplit une application et est envoyé à l'Infantry School de Benning, pour recevoir une commission de Lieutenant. Après un bref passage au 542nd Parachute Infantry (unité de réserve et de formation), il suit son CO, un certain Wood Joerg, qui récupère le 551st PIB de retour de Panama en mars 1944. Le bataillon indépendant est envoyé en Sicile, puis Italie. Arrive Dragoon et le saut en Provence. Durkee sera le premier GI à entrer dans Nice comme platoon leader de A company.
Il mènera le 4 janvier 1945 cet assaut dramatique sur Dairomont, avec son second platoon. il ordonne aux quelques hommes qui lui restent de "fix bayonet", et se rue sur les positions allemandes, en un combat au corps à corps qui laissera 64 allemands morts dans leurs foxholes après 30 minutes de carnage. Les troopers, fous de rage après les terribles pertes subis par leur bataillon chargent en hurlant "Geronimo", de la neige à mi-mollet. Durkee est le premier à atteindre la première ligne de résistance allemande. Il fait tournoyer sa M-1 carbine et fracasse le crâne d'un allemand. Il n'y a pas de pitié et les allemands qui veulent se rendre ne reçoivent aucune pitié. A/551st s'est lancée à l'attaque avec moins de 50 hommes. Ils ne sont plus que 7 après l'assaut.
Puis viendra le 7 janvier Rochelinval, et la fin du 551st. Durkee, comme beaucoup des rares survivants, est versé au 508th PIR. Il poursuivra sa carrière dans les années 50, recevant une DSC en Corée, où il manque de perdre un bras.

Il avait un jeune frère Larry, à la 101st, KIA en Hollande…
Image
Modifié en dernier par Gennaker le 26 janv., 19:33, modifié 2 fois.



Marc Laurenceau
Messages : 2700
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Lt Richard Durkee, du 508th.. au 508th PIR

Message non lu par Marc Laurenceau » 26 janv., 19:30

Ordinary men, extraordinary times...

Une période faite d'évènements extraordinaires qui mettent en lumière des personnages qui auraient pu rester anonymes, et que la guerre a révélé.

Merci pour ce partage.

Bien cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

Re: Lt Richard Durkee, du 508th.. au 508th PIR

Message non lu par Lipton » 26 janv., 19:40

There was a time when we asked ordinary peoples to do extraordinary things!!!!

Thanks for sharing Gen'.
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

doum
Messages : 41
Enregistré le : 22 juin, 08:58
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Lt Richard Durkee, du 508th.. au 508th PIR

Message non lu par doum » 23 juin, 18:45

Il est vrai qu'après la dissolution du 551st pib, la plupart de ces vétérans furent reversés au sein de différentes unités de la 82nd Airborne mais d'autres, plus rares, le furent au sein de la 17th airborne. Parmis eux, le sgt Donald Garrigues. Ce dernier fut blessé le 7 janvier 1945 a Rochelinval. Des 793 hommes de troupes et officiers ayants combattus en Ardennes, 96 troopers et 14 officiers en sont sortis indemnes.




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité