Operation Torch, premier saut de l'US Airborne

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Operation Torch, premier saut de l'US Airborne

Message non lu par Gennaker »

8 novembre 1942, il y a 72 ans...
Le 2nd battalion du tout nouveau 503rd Parachute Infantry arrive en Angleterre à la mi juin 1942, une des toutes premières unités constituées de l'US Army à prendre pied sur le sol anglais. Les 556 hommes s'entrainent tout l'été en Angleterre, à Chilton Folliat, en Ecosse avec les paras Britanniques, et même en Irlande. Fin septembre 42, Mark Clark, planificateur de l'opération Torch, l'invasion de l'Afrique du Nord, appelle William Pelham Yarborough, pionnier parachutiste du 501st parachute battalion, instrumental dans l'organisation de la jeune US Airborne, qui a déjà 44 sauts à son actif, et son conseiller à Londres depuis juillet 42. Il lui soumet la faisabilité d'une mission aéroportée depuis l'Angleterre pour s'assurer des aérodromes d'Oran. L'idée est de décoller d'Angleterre, de survoler l'Espagne "officiellement neutre", et de larguer le 2/503rd sur les aérodromes de la Senia et Tafaraoui, soit un vol de plus de 2 500 km, aux instruments, sans radar au sol, sans communication et sans escorte, à 10 000 pieds d'altitude. Le plus long vol lors d'un assaut aéroporté allemand était de moins de 600 km. Grande inconnue, la réaction des troupes Françaises, fidèles à Vichy et qui occupent l'Algérie.
Le 26 octobre 1942, le bataillon quitte les terres de Lady Ward pour rejoindre Great Torrington dans le Devon. Les troopers ne portent pas leurs jumpboots et masquent,t leurs attributs de paratroopers. Ils passent la nuit dans un hangar, à dormir par terre. Seul le CO du bataillon, le colonel Edson Duncan Raff et son XO, le texan Doyle Yardley connaissent la destination future…
C'est le 60th Troop Carrier Group qui a bossé avec le bataillon. 39 C_47 ont pu être réunis pour l'opération ; ils reçoivent des aménagements spécifiques à la mission, avec des caches pots et cache flamme pour ne pas être détectés depuis le sol, et des réservoirs de carburants supplémentaires installés dans la carlingue. 20 Skytrain décolleront du petit aérodrome de St Eval à la pointe de la Cornouaille anglaise, et 19 de Predannack à quelques KM, emportant 531 troopers. Le 2/503rd y attend patiemment la date fatidique du 8 novembre 1942 où il effectuera le premier assaut aéroporté de l'US Airborne, réalisant le plus long vol de combat de l'histoire. Petite spécificité ; les troopers US s'étant longuement entrainés avec les paras Britanniques, ont adopté le BREN, dont le canon démontable rend son utilisation aéroportée très facile ; le supply officer du bataillon, Captain Henry C Tipton s'arrange pour en doter le bataillon, malgré les difficultés d'approvisionnement en munitions de calibre . 303. L'oeratio aéroportée sera un joli SNAFU, avec seulement 6 sticks largués, quelques avions perdus, et les premières pertes occasionnées par la chasse française qui va abattre trois C-47.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités