65 ans moins 1 jour....

Cette section est consacrée aux combats qui se sont déroulés en Afrique du Nord pendant la Seconde Guerre Mondiale.
Invité

65 ans moins 1 jour....

Message non lu par Invité » 08 juil., 10:13

Il était 19 heures 30 (heure anglaise GMT+2) ce 9 juilet 1943 quand le premier des 226 C-47 skytrain transportant le 505 Parachute Regimental Combat Team et ses 3 300 hommes commença à quitter le tarmac de l'un des 6 aérodromes installés à Kairouan au coeur de la Tunisie, et plaque tournante de l'invasion de la Sicile, Operation Husky. Objectif de la 82 Airborne, bloquer les approches des plages où devait débarquer la Big red One le 10 juillet à l'aube entre Gela et Scoglitti, au sud est de la Sicile. Le 505 PRCT était pour l'occasion constitué du 505 PIR Gavin), du 3/504 PIR (Koune), du 456 PFAB (Harden) et Company B du 307 Airborne Engineers (Johnson), Detachment 82 AB Signal Corps (Kacyainski), det. 307Airborne Medical Co (Knott). Le saut était prévu pour quelques minutes avant minuit. Le reste du 504 (144 C-47) devait initialement sauter le soir du Dday, 10 juillet. Il fut retardé et ne décolla que le lendemain 11 juillet au soir. Le 509 PIB fut tenu en réserve en ne participera pas à l'assaut. Le reste de la division, headquarters principalement, arriva par avions et planeurs le 16 juillet directement sur l'aérodrome de Ponte Olivo.
L'emploi des pathfinders n'était pas encore de mise pour ce premier assaut aéroporté à l'échelle régimentaire de l'armée américaine après les trois sauts de combat du 509 PIB en Afrique du Nord. Les avions devaient utiliser l'île de Malte comme repère, virer à gauche et déboucher au dessus de Gela. Déportés par de forts vents, les appareils dérivèrent, passèrent au dessus de Malte sans la voir et virèrent à l'instinct trop tard. Il en résultat des largages terriblement dispersés, Headquarters atterit à 50 km de son objectif, le second bataillon à 40 km. Le 3ème et le 1et bataillon sautèrent au plus près de leurs objectifs...Cette dispersion eut pour effet de grandement perturber les voies de communication des allemands. Chaque unité prenant des initiatives là où elles se trouvaient au point que les allemands et le italiens ne surent jamais à quelles forces ils avaient réellement à faire. La mauvaise surprise fut la présence de la Hermann Goering Panzer Division, avec ses MarK VI... ET l'histoire retiendra les 23 appareils transportant les headquarters du 504 descendus par les tirs "amis" de la DCA de la flotte d'invasion. 6 appareils s'écrasèrent en mer avec tous leurs paras. Les autres firent des atterrissages de fortune où parvinrent à retourner en Tunisie avec leurs morts et leurs blessés. L'avion du CO du 504, Rueben Tucker parcourut deux fois la largeur de la Sicile avant de trouver sa Drop Zone à Gela. Plus de 2 000 impacts de balles furent relevés sur la carlingue! Total de ce désastre : 81 tués, 132 blessés et 16 disparus. De nombreux enseignements furent mis en application plus tard lors des sauts sur l'Italie et la Normandie, notamment avec identification des avions avec les trois bandes blanches, et l'emploi des pathfinders pour baliser les zones de saut, avec repérage des DZ depuis les avions grâce aux balises Rebecca-Eureka.
"Slim Jim" Gavin debout à gauche quelques instants avant d'embarquer pour l'assaut sur la Sicile...
Image



Retourner vers « Afrique du Nord »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité