LE 20 JUILLET 1944

Les sujets sensibles; les débats qui fâchent... Apportez vos impressions et débatez avec d'autres internautes du site DDay-Overlord.com.
veronique49
Messages : 225
Enregistré le : 08 mai, 23:00

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par veronique49 » 10 août, 12:47

Bonjour à tous,
Je vous propose de vous livrer ici, un document sur l'attentat du 20 juillet 1944.
Ce sujet vous sera livré par épisodes, n'hésitez pas à faire vos commentaires.....bonne lecture à tous. A suivre : "Un quarteron de généraux" et "le colonel au bandeau noir"

CORDIALEMENT VERO Image



Avatar du membre
PatrickBrion
Messages : 775
Enregistré le : 13 juin, 23:00

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par PatrickBrion » 10 août, 13:21

Bonjour Vero,

Certainement une thème intéressant !

Nur zu Image

A+

Patrick


"If your photographs aren't good enough, you're not close enough."
(Robert Capa, War Photographer, 1913 - 1954)

www.combatcamera.be

Have you honored a veteran today?

veronique49
Messages : 225
Enregistré le : 08 mai, 23:00

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par veronique49 » 10 août, 14:03

premier episode


UN QUARTERON DE GENERAUX

En dépit des réserves ou de l?hostilité de nombreux chefs militaires à l?égard d?Hitler, inspirées ou accrues par leur certitude que la défaite était inéluctable, il en était bien peu qui fussent disposés à passer de la critique au putsch. Le complot du 20 juillet allait le démontrer. Certes, il existait dès avant la guerre, une opposition militaro-conservatrice guidée par le général Beck, par le colonel Oster, directeur de l?Abwehr, et par le bourgmestre de Leipzig, Goerdeler. Elle pouvait compter sur des généraux comme von Witzleben, Hoepner, Halder, von Treschkow, Karl von Stülpnagel. Mais la popularité acquise par Hitler après Munich, ses victoires successives, les événements militaires qui dispersèrent les hommes, interdirent toute tentative de conspiration sérieuse. Cependant les contacts demeurèrent et se resserrèrent à partir de 1943 quand apparut, impérativement, la nécessité d?éliminer Hitler si l?on voulait épargner la ruine de l?Allemagne. Mais on va voir que la plupart des conjurés de juillet 1944 étaient en majorité des généraux à la retraite ou en disgrâce (Beck, von Witzleben, Hoepner, Halder), des colonels ou des officiers subalternes. C?était le plus souvent des hommes sans troupes. Les généraux exerçant un commandement important ne furent pas sollicités, tergiversèrent ou bien se défilèrent. Seul le silence gardé par beaucoup de chefs militaires bien qu?ils aient eu vent de la conspiration, montre qu?ils auraient adhéré? si elle avait réussi?..

Le 20 juillet 1944, Hitler, qui émerge rarement du sommeil avant dix heures, s?est fait réveiller à neuf heures. Il attend Mussolini au début de l?après midi, ce qui l?oblige à avancer la première de ces conférences militaires quotidiennes, fixée d?ordinaire à treize heures.

Entre l?effet prolongé des narcotiques et celui des stimulants que lui administre le Dr Morell, son « guérisseur », le Führer se montre de méchante humeur le matin. Mais l?entourage remarque qu?il est plus nerveux encore que les autres jours. On sait d?ailleurs qu?il déteste son quartier général de Prusse orientale, ce Wolfshantze bien nommé, « repaire du loup », glacial en hiver, sinistre en toute saison, et, depuis son arrivée le 17 juillet étouffant.

Il regrette l?ai pur de son Q.G. Bavarois du Berghof. Entre le vaste abri souterrain où il réunit son état-major quand les bombardiers ennemis sont signalés et une Gasterbaracke dont les dix fenêtres ouvertes entretiennent un courant d?air, il a opté pour le baraquement dit des invités.

Bâtie en bois au début de 1941, cette construction a été renforcée au printemps d?une épaisse couche de béton, sur ordre d?Albert Speer. Les travaux de consolidation se poursuivent dans cet étrange « village » de bunkers bas et parfaitement camouflés : toits couverts de filets verts retenant mousses et feuillages, murs verts se confondant avec le bois alentour.
A SUIVRE .....
épisode suivant "le colonel au bandeau noir"

CORDIALEMENT VERO Image



Invité

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par Invité » 10 août, 14:18

Quand le bateau coule, les rats quittent le navire ! Moi je n'aime pas trop cette bande d'officiers qui attend les défaites pour renverser ce régime.

Ils auraient pu l'avoir a la Neu Kanzlei où il n'y avais que 4 gardes présent en même temps lorsque Hitler y était et cela jusq'au 20 juillet.



Cookie
Messages : 15
Enregistré le : 03 nov., 00:00

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par Cookie » 10 août, 14:24

Yop,

Recemment une docu-fiction est passée sur ARTE sur le putch raté du 20 juillet 44 ..

Straushenberg (je sais pas trop comment on le prononce et on l'écrit) a plcé un pain d'explosif alors que 2 étaient initialements prévu. C'est d'après les créateur de ce docu-fiction, l'erreur qui a fait raté l'attentat contre Hitler ..

Je ne connais plus le titre mais c'était un très bon programme, à defaut de regarder le nouveau loft story Image (je rigole bien sûr Image)

voila ..



Avatar du membre
H Rogister
Messages : 380
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par H Rogister » 10 août, 14:44

Voila le résumé du docu-fiction dont tu parles.

Mercredi 18 juillet 2007 à 20h40

L?attentat contre Hitler

20 juillet 1944

Le plus célèbre, parce que le plus sérieux, des complots fomentés sous le IIIe Reich contre Hitler devait se concrétiser le 20 juillet 1944 par un attentat suivi d?un coup d?État.

© ZDF/Cinecentrum/Pawel Jakubek

Les membres de la conspiration venaient de différentes couches de la population, mais la plupart étaient des militaires de haut rang, dont un Generalfeldmarschall. Le comte et colonel Claus Schenk von Stauffenberg, qui déposa une serviette remplie d?explosif à proximité du Führer, en fut la figure centrale. Le dictateur put échapper à la mort, grâce à l?épaisseur de la table sous laquelle était placée la bombe, qui avait été en outre éloignée de lui par un aide de camp. Quatre personnes, parmi les vingt-quatre présentes, furent tuées. Deux cents furent ensuite arrêtées et exécutées pour avoir participé au complot.

Dressés contre l?infamie
Cet attentat manqué est ici rigoureusement retracé grâce à des documents d?archives, des entretiens avec des témoins de l?époque et des scènes rejouées dans les lieux décisifs du complot. Le documentaire s?efforce aussi de faire la part des choses entre les faits et les mythes qui se sont construits au fil du temps. Au coeur du complot : des hommes, officiers pour la plupart, décidés à agir, certains mus par leurs convictions antinazies, d?autres parce qu?ils estiment qu?il est de leur devoir d?arrêter une guerre déjà perdue pour épargner des vies, tant civiles que militaires. Parmi eux, le colonel Henning von Tretsckow, un des cerveaux de l?opération : ?Nous devons le faire, même si nous ne réussissons pas et que nous y passons tous. Car il ne faut pas que l?on puisse dire plus tard : personne ne s?est dressé contre cette infamie.? Trop isolés et jouant de malchance, ces officiers échoueront et payeront leur engagement de leur vie.

-------------------------------------------------
L?attentat contre Hitler
20 juillet 1944
Documentaire de Hans-Erich Viet
ARTE/ZDF, Allemagne, 2004, 1h29mn


Henri Rogister, Webmaster
Image

Invité

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par Invité » 10 août, 14:52

Les anglais avaient entrainé un commando pour assassinner tonton adolf au Nid d'Aigle avec un tireur d'élite lors de sa promenade quotidienne en foret. Mis l'opération quoique très bien préparé, avec des contacts sur place n'as jamais été lancé.

Je crois qu'elle as été annulé car il craignait un remplacant plus malin. C'est pas faux d'un coté. A la fin de la guerre les ordres d'adolf ont précipité sa chute.. Il avais perdu de vue la réalité et ce battait avec des petit drapeau sur des cartes sans ce rendre compte que les drapeau représentait une poigné de gars a bout.



Cookie
Messages : 15
Enregistré le : 03 nov., 00:00

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par Cookie » 10 août, 16:50

Yop,

Cette histoire est bien romancée dans "quand les aigles attaquent" (pas sur du titre) de Clint Eastwood ...

Pour ceux qui l'ignorent, c'est un film des années 70 ...

Image



Max
Messages : 564
Enregistré le : 05 nov., 00:00

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par Max » 10 août, 17:25

Il n'y avait pas eu une première tentative en 1943 ?
Image

Max



Invité

LE 20 JUILLET 1944

Message non lu par Invité » 11 août, 00:19

Il y a eu plusieurs tentatives, par exemple faire sauter l'avion d'Hitler en plein vol, mais comme toujours ça a échoué (bombe qui ne fonctionne pas, etc...)... Enfin le 20 juillet, Hitler a eu de la chance, car une seule mallette avait été posée. Si la 2nde mallette l'avait été aussi (elle contenait une bombe), Hitler aurait été tué au vu de la puissance de la bombe...




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Débats »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité