LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Les sujets sensibles; les débats qui fâchent... Apportez vos impressions et débatez avec d'autres internautes du site DDay-Overlord.com.
FFI39
Messages : 6
Enregistré le : 09 mai, 23:00

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par FFI39 »

[quote=Fantomas]FFI39, peux-tu faire un effort sur l'orthographe stp? Ce serait bien plus agréable à lire...Merci... Image[/quote]
désoler s'est a cause que j'écrit vite et l'ancien des panzer ss ma filer son calot il est en très bonne état


Invité

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par Invité »

T'es vraiment un grand malade toi! C'est toi qui n'échapperas pas au fouet
fais pas ton jaloux Malark',un jour tu seras grand aussi Image


Der Waechter
Messages : 172
Enregistré le : 05 avr., 23:00

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par Der Waechter »

non mais on s'en fiche que t'écrives vite, par respect fais un effort, y a un correcteur intégré c'est pas pour rien, c'est illisible tes messages...
cordialement,
etienne qui en a marre des fautes


Reece
Messages : 241
Enregistré le : 27 nov., 00:00

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par Reece »

La waffen SS était un groupe de Fanatique.

A partir de la n'importe armée composé de fanatique peut être une armée d'exeption car prête à tout et avec un sens de l'honneur.

En plus de cela si elle est bien entrainé, bien équipé c'est une arme redoutable.

En disant cela je ne parle pas de l'idéologie qu'elle véhicule soyons d'accord la dessu. Image


Florence
Messages : 1562
Enregistré le : 21 nov., 00:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par Florence »

SLAYER a écrit :
les ss etait tres disipliner au niveau militaire et avais un tres grand sens de l'honneur.
En revanche certain etait une bande de fous
Avec ça FFI39 tu vas t'attirer les foudres de maitresse Florence,que je te presente succintement,
http://i42.servimg.com/u/f42/11/22/26/36/femme-10.jpg

mais vu ton jeune age tu echapperas au fouet contrairement à Cpl Highway et moi même.
Je t'avais dit de ne pas divulguer cette photo! Image


Nous sommes conscients que ces Américains, là-bas vont à l'abattoir.
"Pauvres bougres" dit Frerking, incidemment à voie basse.....
J'ai moi aussi le sentiment de monter à l'échafaud.

Heinrich Severloh, WN62, Mémoires à Omaha beach
_____________________________________________________________
Membre de l'association DDay-Overlord
Image
Membre de l'association : "Les Fleurs de la Mémoire".
Image
Invité

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par Invité »

Je t'avais dit de ne pas divulguer cette photo!
je pensais avoir trouvé le moyen d'eviter les fôtes,désolé.


Cpl.Highway
Messages : 387
Enregistré le : 20 mars, 00:00

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par Cpl.Highway »

[quote=Florence]Je t'avais dit de ne pas divulguer cette photo! Image[/quote]

Pfff....même pas de fouet alors !!! Tout ce perd ma bonne dame. On y avait pris gout avec Slayer, ça fait du bien là où ça fait mal quoi Image

Pour en revenir au $$, c'est vrai que, comme aujourd'hui ou même pas le passé, un soldat de dieu et ou soldat politique est souvent le plus à craindre car extrême dans sa pensé et ses faits.

Donc oui, à craindre car en terme de combat il pouvait donner sa vie en tenant jusqu'au bout de par son extrémisme et sur le "bien fondé" de ses pensés ou croyances.
Ces gars ne sont pas à mettre tous dans le même panier, c'est sur, mais je n'ai pas d'admiration pour eux, celle-ci va plus au paras Allemands en fait ainsi que, malgré tout, à Michael Wittman qui était dans les Pz $$, mais là j'admire le tacticien, ne sachant pas trop faire le distinguo entre la façon de pensé et d'agir entre la $$ et Pz $$.


Invité

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par Invité »

Le Waffen SS était un soldat politique au service d'une politique dévoyée.
A l?époque déjà, il était là avant tout pour que se construise un mythe (n?oublions pas que leur délire devait durer mille ans et que les W.SS devaient véhiculer une?certaine image du combattant nazi ; les affiches de recrutement de la W.SS devraient convaincre ceux qui ne le sont pas encore)
Comme l?ont dit certains, une grande partie des exploits qu?on leur prête réside dans le fanatisme qu?ils ont mis dans leurs actions.
Souvent d?ailleurs, à matériel et à sacrifices équivalents la Wh n?était pas plus mauvaise.
Leurs chefs étaient usés bien avant l?âge et si l?on dénombre pas mal de ??fonceurs?? qui, par leur culot (et toujours et encore leur fanatisme) ont eu des résultats, ce fut rarement le fait de leur qualité de stratège.
Les grades SS s?arrêtent assez tôt dans la hiérarchie militaire (pas de généraux de corps d?armée) car ils restaient généralement au service de la Wh en leur servant de fer de lance ou pour accomplir des tâches plus ??salissantes??
Lorsque je lis les propos d?un gamin de 14 ans qui nous parle de l?honneur de la S.S, je suis assez inquiet et surtout persuadé de la faillite d?un système éducatif. Si le mot honneur figurait bien sur leur plaque de ceinturon, je l?invite à chercher quelques synonymes pour voir si c?est le terme qui colle le plus à S.S?
La lecture du bouquin dont le parlais, mérite vraiment d?être entreprise.


ghjattuvolpa
Messages : 238
Enregistré le : 07 mai, 23:00

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par ghjattuvolpa »

Alors les SS c'est très compliqué. D'abord c'est purement une création du parti NSDAP et pas du tout une institution de l'état. Ensuite il s'agit un peu d'un ordre ou d'un corps, hiérarchisé, qui finit par diffuser dans toutes les structures du parti et de l'état allemand. Il y a à l'origine 3 SS : La SS générale qui regroupe la grande majorité des personnes; les SS totenkopf chargés des camps ; les SS en disponibilité qui donneront la garde personnelle du führer et les Waffen SS. Source : Structure du Régime National Socialiste, dans "Fragen an die deutsch Geschichte"
D'autre part, dans les entretiens de Nürnberg, un des accusés a formellement déclaré que Himmler avait créé ces Waffen SS afin de contrer la Wehrmacht et pour se créer sa propre armée. Il faut savoir que cette personne souffrait d'un grave complexe d'infériorité malgré son pouvoir occulte car il n'était que chaf de la police du Reich, même pas ministre.


Invité

LE Waffen-SS, soldat d'exception, ce n?est plus si sûr?

Message non lu par Invité »

[quote=ghjattuvolpa]Alors les SS c'est très compliqué. D'abord c'est purement une création du parti NSDAP et pas du tout une institution de l'état. Ensuite il s'agit un peu d'un ordre ou d'un corps, hiérarchisé, qui finit par diffuser dans toutes les structures du parti et de l'état allemand. Il y a à l'origine 3 SS : La SS générale qui regroupe la grande majorité des personnes; les SS totenkopf chargés des camps ; les SS en disponibilité qui donneront la garde personnelle du führer et les Waffen SS. Source : Structure du Régime National Socialiste, dans "Fragen an die deutsch Geschichte"
D'autre part, dans les entretiens de Nürnberg, un des accusés a formellement déclaré que Himmler avait créé ces Waffen SS afin de contrer la Wehrmacht et pour se créer sa propre armée. Il faut savoir que cette personne souffrait d'un grave complexe d'infériorité malgré son pouvoir occulte car il n'était que chaf de la police du Reich, même pas ministre.[/quote]

Certes, mais si l?on se lance dans l?étude des pathologies mentales des cadres nazis, on a du pain sur la planche. Il y a de quoi occuper quelques cours dans un amphithéâtre de psychiatrie.
Ceux qui me viennent de suite à l?esprit sans plus y réfléchir sont bien sûr
Ernst Röhm qui ne crachait pas sur les très jeunes garçons, Hermann Göring l?héroïnomane, le tonton Adi à qui on attribue du toutouche-pipi avec sa nièce Geli Raubal qui s?est suicidée à l?âge de 23 ans, ne supportant plus leurs relations etc.

Ce que je voulais dire et que j?ai déjà dit je pense, c?est que le soldat S.S devait être une vitrine du nazisme, représentatif de sa force brutale (revendiquée) de sa pseudo pureté raciale, de son dévouement total à l?idéologie etc. et en ceci il était bien sûr différent du troupier de base (sauf divisions d?élite comme la G.D dans lesquelles l?esprit n?était pas très différent)
Mais ses prouesses militaires n?étaient souvent que le fait de ce fanatisme qu?on lui demandait et dans lequel on l?entretenait et une fois encore, on parle rarement de stratégie de haut niveau dans un fait d?armes W.SS mais de culot, de sacrifices pas toujours concluants.
Puisque ce site s?intéresse plus particulièrement au DDAY, on peut citer comme exemple la XXIIe S.S Pz Div qui, en trois semaines détruit 23 blindés alliés alors que dans le même temps, la 352e I.D en détruit 30?
Il s?est crée un mythe qui perdure aujourd?hui encore et la lecture des chiffres, l?étude des faits démontrent, faut-il le répéter, que les résultats ne sont pas toujours ceux de l?imaginaire collectif.
On peut faire un parallèle entre ces sacrifices (entendons-nous bien, uniquement sur la façon de sacrifier ainsi des hommes) et les sacrifices massifs lors des assauts soviétiques ou plus tard, en Indochine, lors de la montée au feu des soldats-fourmis viets.
Fanatiser et terroriser des hommes pour qu?ils se jettent sur un char bardés d?explosifs, les envoyer par milliers sur des mitrailleuses jusqu?à l?épuisement des munitions de l?adversaire ou jusqu?au changement nécessaire de canons, est-ce de la haute stratégie, de l?honneur, un sens du devoir ou plus crûment un mépris total pour la vie de son propre peuple ?
Lisez ce bouquin, il en vaut la peine.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Débats »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités