Petite semaine en Allemagne

Dernières nouvelles, projets, informations générales,... La vie de la communauté s'affiche à vous dans cette section : à vous de la faire vivre !
Invité

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par Invité »

Voici quelques photos de ma petite semaine que je passe actuellement en ALLEMAGNE.

Départ: 15 Mai 2008
Retour: 27 Mai 2008


Première Etape: BERLIN

Le Reichstag
Batiment qui accueille l'actuel Parlement Allemand, le Reichstag est chargé d'histoire.

C'est en décembre 1894 que sa construction s'achève.
La dédicace « Dem Deutschen Volke » (Au peuple allemand) a été apposée pendant la Première Guerre mondiale.
Dans la nuit du 27 au 28 février 1933, il sera incendié...

"Un étudiant en théologie passant devant le Reichstag entend le bruit d'une vitre brisée. Il alerte le gardien du parlement qui aperçoit une silhouette courant à l'intérieur du bâtiment en y boutant le feu. Les pompiers et la police arrivent rapidement sur les lieux où ils constatent de nombreux départs de feu. « Dans la salle Bismarck, située au nord de l'édifice, un homme jaillit soudain, torse nu, ruisselent de sueur, l'air égaré, avec un regard halluciné."[1]

"Cet homme, Marinus van der Lubbe, se laisse arrêter sans résistance et passe immédiatement aux aveux, affirmant que l'incendie est un geste de protestation et qu'il a agi seul."[2]

[1] Jacques Delarue, Histoire de la Gestapo, Fayard, Paris, 1962, p.31
[2] I. Kershaw, op. cit, p.650

Complot Communiste ou Nazis? Les historiens sont partagés sur cette question.

L'incendie de 1933:
Image

Le Reichstag en 1945:
Image

Le 30 Avril 1945, l'armée soviétique hisse un drapeau rouge sur le faîte du Reichstag:
Image
Cette célèbre photographie de l'événement fut retouchée pour effacer une montre surnuméraire portée par l'un des soldats.

Le Reichstag, ce vendredi 16 Mai 2008:
Image

Petite visite de la coupole. Vue imprenable sur les autres Monuments de Berlin.
Photo de la coupole:
Image

A l'intérieur de la coupole:
Image


A suivre...


Ludoya
Messages : 295
Enregistré le : 12 sept., 23:00

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par Ludoya »

Il y a toujours autant la queue devant... Combien d'attente 3h, 4h ?

PS : Pour manger un truc pas cher et faire la fête je te conseille Clärchen Ballhaus au 24 August StaBe dans le Mitte ( à côté de la synagogue), c'est un mélange de genres musicaux générationnels... A voir, c'ets étonnant. Demande à visiter le premier étage, c'est un ancien mess d'officiers soviétiques qui a pas bougé. En 1950, ça avait la même tête. Si tu y passes, tu verras, la grande terrasse est en fait une ancienne cour intérieure, seulement, les 3/4 du bâtiment ont été détruit par les bombardements alliés de 1944/45, tu remarqueras des portes qui mènent dans le vide...
Passe par l'Absinth Dépôt au 4 de la Weinmeister StraBe. Tu écriras comme Baudelaire après. Image


J. Savoie
Messages : 94
Enregistré le : 17 avr., 23:00

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par J. Savoie »

J'ai vu un reportage à la télé qui nous faisait découvrir les abris sous-terrains, des blockhaus etc sous Berlin et ses environs. Il y a encore plain de tunnels à ce qu'on dit. Même que tu pourrais après ta visite, nous dire si cet article est de la fabulation ou s'il y contient un semblant de vérité.

Fully armed Nazi bomber planes 'buried below East Berlin airport'

ALLAN HALL IN BERLIN
AN AIRPORT used by hundreds of thousands of tourists and business travellers each year could be sitting on top of thousands of live bombs.

Papers among thousands of files captured from the Stasi, the secret police of East Germany, claim tons of live Second World War munitions were buried in concrete bunkers beneath the runways of Schoenefeld airport in East Berlin. It is now the main destination for discount airlines, such as Ryanair, and numerous charter companies.

Not only did the commissars intern munitions beneath the runways, but also entire Nazi fighter planes, all fuelled and fully bombed-up, according to the Stasi.

The captured files of Interflug, the former East German government airline and the airport authority of the DDR, are now being examined to see if the Stasi claim is true.

Experts believe it entirely feasible that, in the aftermath of the Second World War, with Berlin littered with millions of tons of unexploded ordnance, the Soviets could well have pressured local officials to move to clear the airfield as swiftly as possible.

"They would have stuffed them anywhere they could - there was simply too much stuff to blow up all at once," said Karl-Heinz Eckhardt, a Berlin historian. "There was a warren of massive Nazi bunkers beneath the site of the present airport that would have suited their purposes."

City authorities claim the airport is perfectly safe, but a thorough check on the claims in the Stasi files - 140 km of them that will still take a number of years to decipher - is being undertaken.

Nearly two million passengers a year pass through Schoenefeld. According to the Stasi files, the ammunition was buried in bunkers between eight and nine metres deep.

A spokesman for the airport said: "We became aware of the bunkers in 1993, four years after the fall of the [Berlin] Wall. A check was undertaken then and everything was determined to be safe."

But he conceded that he was astounded at the claims that fully-fuelled and bombed-up aircraft lie beneath the runways and said new tests about the safety of the structures will be carried out.

He added: "We had no idea that so much ordnance is supposedly under there."

Frank Henkel, the Conservative interior ministry spokesman, said: "This must be investigated thoroughly and immediately and the runways strengthened if necessary."

Berlin, with its sandy, dry soil, was perfect for the bunker-building of the Third Reich. Hundreds of thousands of them were constructed during the 12-year lifespan of the Nazi government: for every one metre of building above ground in modern-day Berlin, there are three metres below ground.

Bunkers are being discovered every day and a group called Underground Berlin has turned several of them into tourist attractions.



J. Savoie
Québec


Ludoya
Messages : 295
Enregistré le : 12 sept., 23:00

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par Ludoya »

Berlin, with its sandy, dry soil
La nappe phréatique est au contraire très proche... A chaque trou, il faut pomper. C'est une curiosité de la ville : des tuyaux bleus suspendus qui balance l'eau pompée de la Spree (le fleuve).
Il est vrai qu'il y a pas mal de béton en sous-sol (tunnel autoroutier sous Tiergarten, divers bunker (IIIe Reich) et abris (guerre froide).

Par contre si tu as un guide avec toi, demande lui ! Je suis preneur des infos sur l'aéroport de Schoenefeld Image


ghjattuvolpa
Messages : 238
Enregistré le : 07 mai, 23:00

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par ghjattuvolpa »

Effectivement Berlin a été construit sur la Spree


Invité

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par Invité »

La porte de Brandebourg

Symbole de la ville de Berlin, la porte de Brandebourg fût construite par Carl Gotthard Langhans pour le roi prussien Frédéric-Guillaume II de Prusse de 1788 à 1791.
C'est en 1793 qu'elle elle est couronnée du quadrige de Johann Gottfried Schadow figurant la déesse de la Victoire sur un char tiré par quatre chevaux.

Au lendemain de la WWII, cette statue est remplacée par une copie en plâtre suite aux dégats subis lors de la bataille de Berlin. En effet des soldats allemands s'étaient réfugiés derrière le quadrige d'où ils tiraient et la statue fut gravement endommagée. Seuls deux chevaux échappèrent à l'attaque.

La Porte toute entière sera rénovée suite aux dégats de la WWII (fin de la rénovation le 14 décembre 1957).

La porte subira aussi des modifications avec la séparation de Berlin en deux par le mur...

La porte après la WWII: Image
Image

(Image sur un drap devant la porte lors d'une exposition...)



La porte ce Vendredi 16 Mai:

-Vue de la rue "StraBe des 17. Juni":
Image

-Vue de la rue " Unter den Liden":
Image


Ludoya
Messages : 295
Enregistré le : 12 sept., 23:00

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par Ludoya »

[quote=Sullivan A. R.]la porte de Brandebourg fût construite de Prusse de 1788 à 1791.[/quote]Suite à la victoire d'Iéna et à l'entrée des troupes françaises dans Berlin, Napoléon est reparti avec le quadrige qui restera à Paris (dans des caisses) jusqu'en 1815 où les prussiens le récupère.

Le quadrige est tourné vers l'est à l'origine et aujourd'hui, une histoire raconte qu'Hitler l'aurait fait retourner dans l'autre sens afin d'affirmer ses ambitions sur l'Europe de l'ouest. C'est une légende. Les photos d'époque le montre.

Sur la photo de Sullivan vue de Unter den Linden, le bâtiment à l'extrème-droite abritait l'appartement du peintre juif Max Liebermann, ancien directeur de l'académie des Beaux-arts de Berlin, qui aurait déclaré : "Je ne peux pas en avaler autant que je voudrais en vomir" à force de voir les troupes SA défiler sous la porte et donc sous son balcon à l'accession d'Hitler à la Chancellerie.


Invité

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par Invité »

Merci Ludoya pour le complément de tes informations.
Je posterai les autres photos demain. Si tu as des choses à rajouter, surtout n'hésite pas.
Je vous informe aussi que je dois bientot aller à Dresde.
Si vous connaissez des petites choses à visités ( mise à part les grands batiment...., car pour cela, j'ai déjà un guide de qualité Image ).

Merci d'avance.


Invité

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par Invité »

Va au mémorial de l'armée rouge derrier la la porte de Brandbourg , il a un superbe mémorial construit avec le merbre de la chancelerie avec les 2 premier T34 a etre rentré dans la ville , derrier il a 300 000 soldat sovietique a etre tombé pour la prise de la capitale

Image
By lesliondecarenta

Image
By lesliondecarenta


ghjattuvolpa
Messages : 238
Enregistré le : 07 mai, 23:00

Petite semaine en Allemagne

Message non lu par ghjattuvolpa »

C'est en zone ex- ouest mais était confié à l'armée rouge.
Ma plus grande peur : à Berlin, une ligne de métro passait sous l'est mais était gérée par la société de l'ouest. Il n'y avait pas de frontière : des magasins fonctionnaient de duty free en vendant des produits de l'est. Petit tour pour acheter un souvenir puis il fallait repartir. Or pour repartir il fallait changer d'étage. L'angoisse de s'être trompé et d'arriver à l'est devant les VoPo sans aucun papier (j'étais sous la responsabilité de l'armée bien que civil)


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Espace membres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité