La camaraderie dans la littérature

Dernières nouvelles, projets, informations générales,... La vie de la communauté s'affiche à vous dans cette section : à vous de la faire vivre !
Cpl. Darling
Messages : 419
Enregistré le : 03 juil., 23:00

La camaraderie dans la littérature

Message non lu par Cpl. Darling » 09 juil., 17:02

"Assis, nous sommes l'un en face de l'autre, Kat et moi, soldats aux uniformes élimés, faisant cuire une oie au milieu de la nuit. Nous ne parlons pas beaucoup, mais nous sommes, l'un pour l'autre, plus remplis d'attentions délicates que ne peuvent l'être, à ce que je crois, des amoureux. Nous sommes deux êtres humains, deux chêtives étincelles de vie et, au dehors, c'est la nuit et le cercle de la mort. Nous nous tenons assis à leur bordure, à la fois menacés et abrités; sur nos mains la graisse coule : nos coeurs se touchent et l'heure que nous vivons est semblable à l'endroit ou nous nous trouvons : le doux feux de nos âmes y fait danser les lumières et les ombres de nos impressions. Que sait-il de moi, et moi, que sais-je de lui ? Autrefois, aucune de nos pensées n'eut été semblables; maintenant, nous sommes assis devant une oie, nous sentons notre existence et nous sommes si près l'un de l'autre que nous n'en parlons même pas."

A l'ouest rien de nouveau, Erich Maria Remarque



micropanzer
Messages : 147
Enregistré le : 05 juil., 23:00

La camaraderie dans la littérature

Message non lu par micropanzer » 09 juil., 20:00

L'un de mes livres références sur la Première Guerre Mondiale avec "Orages d'acier" d'Ernst Jünger.



micropanzer
Messages : 147
Enregistré le : 05 juil., 23:00

La camaraderie dans la littérature

Message non lu par micropanzer » 09 juil., 20:03

Un passage de "Orages d'acier" :

"J'y vis à nouveau combien l'être humain tient à son sol natal. Malgré toute la crainte du danger que ressentaient ces femmes, elles se cramponnaient de toutes leurs forces à cette terre qui pouvait à tout instant devenir leur tombeau."



Cpl. Darling
Messages : 419
Enregistré le : 03 juil., 23:00

La camaraderie dans la littérature

Message non lu par Cpl. Darling » 09 juil., 20:34

Je ne connaissais pas "Orages d'acier". A quel endroit et en quelle année l'histoire se passe t-elle ?



micropanzer
Messages : 147
Enregistré le : 05 juil., 23:00

La camaraderie dans la littérature

Message non lu par micropanzer » 09 juil., 20:57

En fait, ça se passe durant toute la Première Guerre Mondiale, côté allemand, où Ernst Jünger, qui a part ailleurs écrit pleins d'autres bouquins par exemple psychédélique, ou sur sa honte de porter l'uniforme allemand pdt l'Occupation, a écrit ça donc pdt la guerre, qu'il décrit avec un vocabulaire extrêmement riche qui rend bien les sensations de cette guerre. C'est un livre super mais dur à finir.

Si tu aimes "A l'Ouest Rien de Nouveau" tu peux être sûr que tu vas adorer Orages d'acier ! Image



Cpl. Darling
Messages : 419
Enregistré le : 03 juil., 23:00

La camaraderie dans la littérature

Message non lu par Cpl. Darling » 10 juil., 18:21

D'accord d'accord ! Il va falloir que je m'y mette ! Merci bien !



micropanzer
Messages : 147
Enregistré le : 05 juil., 23:00

La camaraderie dans la littérature

Message non lu par micropanzer » 10 juil., 18:24

De rien !! Je te le conseille vivement, puisque c'est un peu dans le même style qu'"A l'ouest Rien De Nouveau" !
En plus j'adore ce genre de livres,et je peux te dire que c'est l'un des plus beaux livres de guerre que j'ai jamais lu !
Bonne lecture ! Image



Cpl. Darling
Messages : 419
Enregistré le : 03 juil., 23:00

La camaraderie dans la littérature

Message non lu par Cpl. Darling » 10 juil., 19:15

Merci, a bientôt ! Image



micropanzer
Messages : 147
Enregistré le : 05 juil., 23:00

La camaraderie dans la littérature

Message non lu par micropanzer » 10 juil., 19:36

à bientôt !




Retourner vers « Espace membres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité