honteux

Vous souhaitez discuter avec les internautes de sujets divers et variés, sans rapport avec la seconde guerre mondiale ? Ce forum est à votre disposition !
Papaours
Messages : 24
Enregistré le : 02 mars, 00:00

honteux

Message non lu par Papaours »

Une bonne nouvelle (lue dans Paris Match, ouais des fois on lit des trucs intéressants faut pas croire mdr)

l'administrateur du site à été arrêté et placé en garde à vue, le forum fermé et tout et tout. C'était un mec du Nord de la France, la quarantaine.

Enfin bref ça fait du bien de voir que les autorités se bougent pour supprimer ce genre de conneries du net.


chuck
Messages : 28
Enregistré le : 08 janv., 00:00

honteux

Message non lu par chuck »

[quote=riziere]

Une chose me chiffone malgré tout : vont-ils envahir l'allemagne ? Image[/quote]
je ne crois pas non Image etant donné qu' ils vont mourrir en ayant fais comme seule chose glorieuse ( a leur yeux bien sur ), ecrire des massages débiles sur un site tout autant débile.


moneglia
Messages : 376
Enregistré le : 28 janv., 00:00

honteux

Message non lu par moneglia »

voir aussi la même discussion sur un autre topic:

[url="/discussions-generales-f22/affligeant-t8431-60.htm]http://dday-overlord.forumactif.com/dis ... 431-60.htm[/url]


moneglia
Messages : 376
Enregistré le : 28 janv., 00:00

honteux

Message non lu par moneglia »

Mardi à l'aube, une vingtaine d'hommes du service de renseignements intérieur ont interpellé un quadragénaire, Beuns Straete, à Méteren. Marié et père de deux enfants, il est suspecté d'avoir créé et administré un site internet à la gloire du national-socialisme. Il a été incarcéré mercredi soir. L'accès au site Phénix est suspendu.



La nouvelle de l'arrestation s'est propagée comme une traînée de poudre à Méteren. La présence d'au moins quatre véhicules banalisés immatriculés à Paris, mardi à 6 h 30, entre la zone d'activités de la Queeckstaete et l'A 25, a eu le mérite d'interpeller la population. Dans le bourg hier, la surprise avait cédé la place à la consternation : « Les gens aimeraient en parler, mais il n'y a franchement rien à dire de lui », raconte une Méterennoise. Des villageois « déçus » à double titre.
« Courtois, discret »

Décrit comme « courtois, discret », le suspect, un homme « grand et fort aux cheveux rasés », a élu domicile à Méteren il y a une vingtaine d'années. Marié, père de deux adolescentes, il ne faisait guère parler de lui. Jusqu'en août, l'homme travaillait dans une entreprise artisanale à Houplines, Style Couverture, gérée par son épouse. La société a été placée en liquidation judiciaire en août. Sans activité depuis, il se consacrait à son jardin.

Discrète aussi, la bâtisse flamande où réside la famille est située au fond d'une impasse, à quelques mètres du bitume de l'autoroute. Depuis l'autoroute, la maison est bien visible. En revanche, une haute haie d'arbres dissimule son jardin. Si le couple avait « une vie sociale », personne ne mentionne de débordements, encore moins de soirées destinées à faire l'apologie du nazisme. Selon nos informations, jamais depuis son arrivée en Flandre il n'avait été soupçonné d'incitation à la haine raciale. Son domicile aurait fait l'objet d'un cambriolage il y a trois ans.
Apologie du MNSF

Le site Internet Phénix est fermé depuis hier. Un message indique que Phénix est en maintenance et invite à se connecter plus tard. Faisant l'apologie du mouvement national socialiste français (MNSF), ce site revendique 207 membres et 6 807 messages. Sur un forum, il y a quelques mois, des internautes à qui cette adresse avait été envoyée s'indignaient. « C'est choquant, grave ! Soixante-trois ans après, ils reviennent. » S'adressant à l'auteur d'un message sans équivoque sur Phénix, ce même internaute dénonçait les dérives s'apparentant à un retour du nazisme. Ces dérives, et toutes les thèses nauséabondes que véhicule le MNSF, sont encore en ligne sur d'autres sites Internet diffusant librement leur propagande. Ainsi, hier encore, on pouvait lire sur le site officiel de la Légion des volontaires francophones près de deux cent cinquante lignes d'une thèse antisémite, vomissant ses théories haineuses sur les Juifs. Des propos dont la seule signature est cette mention : MNSF, Phénix.

La justice, qui soupçonne le Méterennois d'être le créateur du site Phenix, a décidé avant-hier de placer le quadragénaire en détention provisoire.

Poursuivi pour appel à la haine et antisémitisme, il encourt jusqu'à cinq ans de prison.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités