HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Vous souhaitez discuter avec les internautes de sujets divers et variés, sans rapport avec la seconde guerre mondiale ? Ce forum est à votre disposition !
Second de Personne
Messages : 72
Enregistré le : 01 juin, 23:00

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par Second de Personne »

c'est un sujet beaucoup trop sensible pour pouvoir en parler sereinement hélas ... car beaucoup d'amalgames sont fait , et la politique de ces 30 dernières années sur le mea-culpa de la colonisation n'arrange pas les choses.... Alors oui des étrangers ce sont battus pour la France, oui ils n'ont pas été remerciés comme il se fallait, mais nous oublions souvent une chose, depuis 1831 sous Louis-Philippe des Etrangers ont choisis de servir la France, avec Honneur et Fidélité et ces hommes sont devenus Français par le sang versé ... Hors aucun cinéaste, aucun homme politique, aucun grand philosophe et consort n'a rendu hommage à ces hommes qui ont donner leurs vie seulement pour la France !!! il serait également bon de parler aussi de ceux-là



Avatar du membre
matteo69
Messages : 170
Enregistré le : 05 août, 23:00
Localisation : lyon

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par matteo69 »

[quote=mare-nostrum]
C'est après Mont Cassin qu'on a commencé à parler, en très mal, du "comportement" des Marocains envers les civils italiens (les femmes surtout)...[/quote]

dans le film d époque qui parle du sujet, ( avec belmondo et sofia lorent ).
il me semble qu'elle accusait les turcs d'avoir violé sa fille

[quote=Robi]Matteo69, j'abandonne, ce débat sera de toute manière stérile puisque tu ne changera pas d'avis. j'ajoute juste : Indigènes (et leurs descendants) de 1830 à nos jours, c'est la France nous baise la gueule (pour une bonne partie, je précise comme ça, ça évitera qu'on parle des exceptions)....[/quote]


ça ne sert à rien d abandonner le débat, tes opinions sont le bienvenus nous sommes ici pour parler, je suis pas là pour pourrir qui que ce soit, mais pour dire ce que je sais à savoir que je peux meme me tromper.

il faut savoir que c est pas la france qui à baisé la gueule à qui que ce soit, ce sont les hommes politiques, les grands chefs d'état et les généraux qui ont décidé d'envoyer à l'abbatoir certaines personnes parce qu'elles étaient "indigènes" ? non peut etre pace qu'elles étaient plus "compétentes" que les autres.

[quote=Robi]réquisition des meilleurs terres par les colons, le sort des harkis ...[/quote] et là encore une fois, on s en prends aux français, ce ne sont pas les français les responsables, ce sont encore les hommes politiques, les grands chefs et les hommes d'affaires


[quote=Robi]racisme envers les immigrés, discrimination, et j'en passe...[/quote] ici c est un autre débat, tu vois tu as pas de bol, moi je suis étranger j'ai des amis de toutes origines, bien je confirme que les étrangers sont largement plus racistes que les français, et lorsque j étais à l école, lorsqu'il y'avait une innocente victime, c était toujours un français.

bon à revenir au film, je trouve aussi que le pauvre soldat qui s est fait baiser part jusqu'a son paroxisme, il y'a une tres jolie fin, la meme que pour le soldat ryan ou le seul survivant est au cimetière rendre visite à ses anciens compagons, et comme le soldat ryan on peut croire que ce sont leur vraies tombes c est un film c est bien jouée, le film aurait du finirr à ce niveau là, pour pousser le bouchon plus loin on voit notre ancien combattant qui rentre chez lui , et pour montrer qu'il s est bien fait baiser jusqu'a la retraite il prends le bus ( pour montrer qu'il à pas un rond pour s'acheter une voiture ), et rentre chez lui dans son HLM ( chez les pauvres ), et le bouchon encore plus enfoncé, c est qu'il donne l impression d'habiter dans une chambre seule ( voir le lavabo dans un coin ) comme si l ancien combattant qu'il était à tout juste mérité de vivre dans une sonacotra pour finir ses jours .

franchement me dit pas que c est une fin logique, j'aurais bien voulu voir mes oncles et grands pèrent qui ont fait la guerre voir ce genre de film

par contre; le village belge ? ( là ou ils se battent à la fin ), je le trouve vraiment bien fait



moneglia
Messages : 377
Enregistré le : 28 janv., 00:00

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par moneglia »

Voici quelque chose qui n'a pas été dit ou fait l'objet d'un film!
5 juillet 1962
Le massacre d'Oran


L'épisode le plus dramatique de l'indépendance algérienne a lieu à Oran. Cette grande ville de la côte occidentale (400.000 habitants) était la seule à majorité européenne pendant la période coloniale. De nombreux pieds-noirs y étaient encore présents au lendemain de l'indépendance. D'autres, fuyant le bled (la campagne), s'y étaient installés dans l'attente d'un hypothétique exode.

Une ville sous tensionDu 1er juillet, date du vote de l?indépendance jusqu?au 4, il n?y a en ville que quelques défilés de voitures surchargées de musulmans, hommes et femmes hurlant des slogans et des you-you, plutôt bon enfant? Le 5 juillet 1962, la radio donne l'ordre aux habitants d?ouvrir les magasins, les bureaux et de reprendre le travail.

Mais dès le matin, une foule déferle des quartiers arabes vers les quartiers européens, de la place Kargentah vers la Place d?Armes, «pour un défilé pacifique». La plupart des manifestants n'en sont pas moins armés. À 11 heures, un coup de feu retentit sur la place d?Armes, un signal sans doute. Des cris jaillissent : «L?OAS, c?est l?OAS qui nous tire dessus !» Assertion invraisemblable car nul n'aurait été assez fou pour provoquer ainsi une foule déjà surexcitée.

C'est le début d'un carnage : une chasse à l?Européen commence, sauvage, systématique, dans toute la ville. On égorge, on tue au revolver ou à la mitraillette, on prend des rues en enfilade, tuant tout ce qui bouge, on pénètre dans les restaurants, les magasins, les appartements, assassinant les pauvres gens avec des raffinements de cruauté, arrachant des yeux, coupant des membres.

Les auxiliaires de l'armée algérienne, les ATO, emmènent les Européens prisonniers par longs cortèges vers le commissariat central où ils sont battus et tués, ou vers le Petit Lac, ou vers la Ville Nouvelle. Pourtant, dans cette folie sanguinaire, des musulmans sauvent des Européens, d?autres font délivrer des prisonniers.

Le général Joseph Katz, qui commande les 18.000 soldats français encore à Oran, téléphone au président Charles de Gaulle pour l?informer de l?ampleur du massacre. «Ne bougez pas !» lui est-il répondu. Les soldats restent dans les casernes.

La tuerie dure près de six heures. Lorsque, à 17 heures, les gendarmes français sortent enfin dans la rue, le calme revient aussitôt. Les cadavres jonchent la ville, on en trouve pendus aux crocs des bouchers, dans des poubelles? Dans la chaleur de juillet, la puanteur est horrible. Soldats français et algériens déversent par camions les cadavres dans le Petit Lac et les couvrent de chaux vive. Nul ne sait le bilan exact du massacre.

On parle dans les semaines qui suivent de plus de 2.000 morts et de quelques centaines de disparus? Des disparus qui seront signalés plus tard dans les mines de l?Algérie, dans des prisons, des maisons closes et des bars à soldats...

Source :
André Larané.
D'après Geneviève de Ternant, L'agonie d'Oran (3 volumes), édition Gandini, Nice, 2001
http://www.herodote.net/histoire/evenem ... r=19620705
Il s'agit pourtant de l'histoire.



Robi
Messages : 120
Enregistré le : 06 févr., 00:00

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par Robi »

Et pourquoi les étrangers deviennent finalement racistes avec les français? C'est juste parce qu'ils sont "blanc"?

Les hommes politiques qui gouvernent sont sensé représenter l'opinion de la majorité des français (sauf peut-être sous la monarchie et napoléon III) alors quand je dis la France, ça veut dire pouvoir politique gouvernant qui agit selon la légitimité que lui ont accordés les français.

Vous allez quand même pas essayer de nous faire croire que les chances était équivalentes et qu'ils étaient aussi bien respectés des français et qu'ils ont finalement pu prospéré après leur passage dans l'armée française.

Pour la fin du film, c'est net, mais je pense que ça veut montrer que finalement se battre pour la France ne lui aura apporté aucune reconnaissance visible. Mais c'est vrai que la mise en scène n'est pas géniale, ça fait chien battu, je ne pense pas que les anciens combattants des ex-colonies soit rendu à ce point là.



Avatar du membre
matteo69
Messages : 170
Enregistré le : 05 août, 23:00
Localisation : lyon

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par matteo69 »

[quote=Robi]Et pourquoi les étrangers deviennent finalement racistes avec les français? C'est juste parce qu'ils sont "blanc"? [/quote]
non, parce qu'ils ont étés induis en erreur un jour ou l'autre, celui qui devient raciste parce qu'il à vu des choses à une bonne raison de l etre, celui qui deviens raciste parce qu'on lui à répété certaines choses tout les jours est une personne qui s est trompé.

à savoir que les goumiers et autres n'ont pas agis pas racisme, mais par normalité, car pour eux c était normal de faire ça, j'ai de la famille du coté de monte cassino et frosinone donc justement l'endroit de leur maléfices et ne n'ai jamais entendu quelqu'un dire des méchanceté ou du mal contre les africains du nord, donc je ne voit pas pourquoi eux ( africains du nord ) devraient se ruer sur les européens en criant vengeance.

oui Les hommes politiques qui gouvernent sont sensé représenter l'opinion de la majorité des français, mais on sais bien que le politicien une fois élu fera ce qu'il veut, et c est pas parce qu'il décidera queqlue chose qu'on sera tous content de lui puisqu'en général à chaque elections il est remplacé par un autre, il y'a une eternelle insatisfation

[quote=Robi]Vous allez quand même pas essayer de nous faire croire que les chances était équivalentes et qu'ils étaient aussi bien respectés des français et qu'ils ont finalement pu prospéré après leur passage dans l'armée française.[/quote]


tu as raison, ils n ont pas eu les memes chances, c est la dure loi de l armée, et ça on le sais très bien malgré nos critiques, mais ils ne sont pas les seul, de mon coté je suis sur qu'ils ont été infiniment mieux traités que le moindre soldat japonais ou russe qui se battait pourtant pour son pays

[quote=Robi]Pour la fin du film, c'est net, mais je pense que ça veut montrer que finalement se battre pour la France ne lui aura apporté aucune reconnaissance visible. Mais c'est vrai que la mise en scène n'est pas géniale, ça fait chien battu, je ne pense pas que les anciens combattants des ex-colonies soit rendu à ce point là.[/quote]

voilà mes remarques sont juste qu'ils ont pussé un peu loin le sujet du film, dire qu'on est passé d un bon film de guerre à une histoire dramatiqeu ... en ce qui concerne que combattre pour la france n'au rien rapporté, je vais te dire que la guerre n'a jamais rien rapporté à personne ( sauf aux goumiers marocains qui partaient dasn le but de rapporter du" flouz ")
un soldat par en guerre pour une raison ou une autre, il y sa solde, sa paye avec peut etre une prime de guerre ou de risque, il rentre chez lui, sa mission, son contrat est fini, y compris en 2009 , y compris les soldats de la easy compagnie et rambo qui à fini sa vie comme gardien de parking ses potes dans les égouts de new york, car c est de la mobilisation, on se mobilise pour aller lutter contre le mal .
seul les bon combattants qui ont reçu la médaille du combattant ont eu le droit à la retraite du combattant y compris eux même .

il est tout à fait logique, que lorsque des centaines de soldats sont libérés de leur obligation, on ne peut pas leur donner à chacun 3000euro par mois à vie parce qu'ils ont combattu pour un pays ? tu ne pense pas

par contre dans ce film ils sont directement montrés en tant que victimes, ils ne les ont jamais montré en train de violer des fillettes ou de couper la bite aux officiers allemands et autre encore, donc j'en reviens encore à ce que je disais au début, c est un bon film, mais il est trompe l'oeil pour l oeil de celui qui ne connais rien à la guerre.

même les pauvres gars de la easy comaghie si je me souviens de la série, disaient qu'ils étaient toujours envoyé devant, en premiere ligne, sans vetements l hivert et sans bouffe avec leur perm souvent annulés, et pourtant ils en font pas pollemique dans le film



Avatar du membre
mare-nostrum
Messages : 115
Enregistré le : 02 juin, 23:00
Localisation : Oise du Sud

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par mare-nostrum »

[quote=matteo69 a écrit:[/b]mare-nostrum]
C'est après Mont Cassin qu'on a commencé à parler, en très mal, du "comportement" des Marocains envers les civils italiens (les femmes surtout)...[/quote]

dans le film d époque qui parle du sujet, ( avec belmondo et sofia lorent ).
il me semble qu'elle accusait les turcs d'avoir violé sa fille
[/quote]


Je ne connais pas ce film, qui n'est qu'un film.
L'un n'empeche pas l'autre ce ci dit.
Mais je confirme l'histoire des marocains en italie



Avatar du membre
matteo69
Messages : 170
Enregistré le : 05 août, 23:00
Localisation : lyon

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par matteo69 »

le film s'appelle " la paysane aux pieds nus "

de vittorio de sica, avec jp belmondo et sofia loren

c est un film tiré sur des faits reels, rélisé en 1960, donc à l'époque ou les gens s'en souvenaient encore

petit résumé ci dessous
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Paysanne_aux_pieds_nus

malgré tout, dans ce film, il n est montré aucune haine contre ces gens d'afrique du nord , contrairement à ce qeu je ressent chez "indigenes", ce qui aurait aussi gaché la beauté du film si vittorio de sica aurait fait de meme, mais peut etre il à su faire la différence entre certaines personnes qui ont fait le mal et tout un peuple qui n ont rien fait de mal



Avatar du membre
mare-nostrum
Messages : 115
Enregistré le : 02 juin, 23:00
Localisation : Oise du Sud

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par mare-nostrum »

Voici effectivement le synopsis issu du lien Wikipedia que tu nous donnes , on parle bien de marocains et non de turcs.
Sans doute faudrait il avoir un avis (ou plusieurs) d'Italiens ayant connu cette époque.

Synopsis

En 1943, une jeune femme, veuve, décide de fuir la capitale avec sa fille pour retrouver le calme de son village.
Le corps expéditionnaire français, dirigé par le général Alphonse Juin, constitué notamment de soldats marocains, algériens, tunisiens et sénégalais des colonies françaises, se rendit coupable de crimes de guerre dans les environs de la région de la
Ciociara. Destruction de villages, vols et violences, mais surtout viols de masse (et assassinats de ceux qui essayaient de les défendre) se multiplient autour du Monte Cassino. Les chiffres varient entre 700 et 2 000 femmes violées, et environ 800 morts. C'est de ce triste épisode que vient l'expression populaire italienne « marocchinare » qui signifie violer[réf. nécessaire]. Ces événements servent de toile de fond à un roman d'Alberto Moravia, ainsi qu'au film de Vittorio de Sica.



Avatar du membre
matteo69
Messages : 170
Enregistré le : 05 août, 23:00
Localisation : lyon

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par matteo69 »

j'ai le film chez moi en bande originale, visiblement elle accuse les turcs, et elle le dit pas aux français mais aux américains, c est peut etre parce que c est un film, et qu'on évite d'acuser directement pour que cela reste un film et pas un débat

et bien sur dans le film "indigenes" ils ont oublié de mettre une histoire de cette sorte, pour les marocains qui ont subventionné ce film, la marocchinare n est peut etre qu'un détail de l histoire.

en ce film je ne voit pas un film de guerre, ou un film historique comme on nous avait habitué dernierement ( band of brother, sodat rya, memoires de nos peres ou meme nous étions soldat ), je voit un film qui ressemble à une publicité subliminale qui retourne les africains du nord contre la france, y'a pas 5 minutes du film qui passe sans qu'il y'ait un mensonge, ou une impossibilité militaire. à commencer par jamel dans son role de soldat



Avatar du membre
loadplan
Messages : 3664
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

HOMMAGE AU FILM: "INDIGENES" avec jamel debouz

Message non lu par loadplan »

ceux qui sont contre la France n'ont pas attendu que ce film soit produit . si on parlent des jeunes des banlieues de ces origines maghrebine... ca les a meme plutot....rendu fieres de leurs ancetres et non pas vindicatifs envers la France. donc meme si le scenario de ce film reste historiquement moyen.. , il est peu etre une publicité... mais afin que,comme je l'ai dis precedement, que certain touche cette fameuse pension. non?? car c'est quand meme le but du jeu la ? de toucher une pension comme tout les autres.??



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités