Journal du D-DAY au 8 mai 1945

Vous souhaitez discuter avec les internautes de sujets divers et variés, sans rapport avec la seconde guerre mondiale ? Ce forum est à votre disposition !
Avatar du membre
loadplan
Messages : 3690
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par loadplan » 02 sept., 15:02

2 septembre 1944

En Italie, les forces canadiennes de la 8ème armée britannique progressent de plusieurs kilomètres jusqu'à la rivière Conca, à l'ouest de Cattolica et s'emparent de San Giovanni. Le 2ème corps polonais continue à se battre contre les Allemands à Pesaro. L'extrémité est de la ligne de défense Gothic est percée malgré l'arrivée de réserves allemandes.

À Helsinki, le premier ministre finlandais, Antii Hackzell, annonce que la Finlande rompt ses relations diplomatiques avec l'Allemagne et qu'elle a conclu un armistice avec les soviétiques. Le premier ministre donne aux Allemands jusqu'au 15 septembre pour retirer leurs troupes du pays.

Dans le sud de la France, les débarquements alliés ont permit jusqu'à maintenant de mettre à terre 190,000 hommes, 41,000 véhicules et 220,000 tonnes d'équipements. Une partie de la 7ème armée américaine approche de Lyon. Les forces françaises sont placées en tête afin de leur permettre d'entrer les premiers dans la ville.

Sur le front de l'Ouest, les forces expéditionnaires alliées continuent d'avancer et libèrent Douai, St Valery et Lens. Une partie du 21ème groupe d'armées britannique entre en Belgique. Des problèmes d'approvisionnement provoquent un manque d'équipement dans le 12ème groupe d'armées américain.


Loadplan Voyage en
Image

Invité

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par Invité » 02 sept., 18:26

et la liberation de Carvin le 02/09/1944 alors !!
Ché m'ville deuch pâs de calais !



kommando.bb
Messages : 300
Enregistré le : 03 juin, 23:00
Localisation : 59

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par kommando.bb » 02 sept., 20:03

[quote=Slay']et la liberation de Carvin le 02/09/1944 alors !!
Ché m'ville deuch pâs de calais ![/quote]
non non on n'oubli pas,la libération du nord pas de calais Image
ché d'min coin aussi Image
le 2 septembre en outre:Avesnes,maubeuge,fourmie,valenciennes,cambrai......par les américains
Tourcoing est libéré par les FFI Image Image Image
A+



Avatar du membre
loadplan
Messages : 3690
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par loadplan » 03 sept., 17:06

3 sept.1944

En Italie, les forces canadiennes de la 8ème armée britannique traversent la rivière Conca et continuent d?avancer.

Dans le sud de la France, la 7ème armée américaine continue d?avancer. La 1ère division d?infanterie française entre à Lyon.

Sur le front de l?ouest, la division blindée de la garde royale britannique libère Bruxelles en Belgique, alors que le 21ème groupe d?armées britannique continue d?avancer. D?autres éléments s?emparent de Tournai et Abbeville. Le 12ème groupe d?armées américain progresse également. La 1ère armée américaine s?empare de Mon alors que les troupes de tête de la 3ème armée américaine traversent la rivière Moselle.


Loadplan Voyage en
Image

kommando.bb
Messages : 300
Enregistré le : 03 juin, 23:00
Localisation : 59

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par kommando.bb » 03 sept., 21:09

3 SEPTEMBRE 1944

Le parti communiste donne l'ordre au colonel Fabien de rassembler des FFI et des FTP en une colonne et de se lancer à la poursuite des Allemands.Jusquau 28 octobre,la colonne de Fabien refuse d'intégrer l'armée française et préfère se placer sous les ordres des Américains.
Naissance : 1919 / Décès : Habsheim, 1944

Pierre Georges, alias Fredo, alias Colonel Fabien, militant communiste, s'engagera au sein des brigades internationales lors de la guerre civile espagnole. Arrêté en novembre 1939 pour menées anti-françaises, après la signature du pacte germano-soviétique, il s'évadera lors d'un transfert en train.


Biographie


Il deviendra l'adjoint d'Albert Ouzoulias en 1941, chef des "Bataillons de la jeunesse" au sein Francs-Tireurs et Partisans Français, mouvement résistant d'obédience communiste. Son attentat contre l'aspirant Alfons Moser (affecté aux magasins d'habillement de la Marine allemande à Paris) le 21 août 1941, sur le quai de la station de métro Barbès, constituera le premier meurtre d'un militaire allemand pendant l'occupation. De nombreux otages seront alors fusillés. Arrêté à Paris le 30 novembre 1942, il s'évade au printemps 1943. Le colonel Fabien participera à la libération de Paris en août 1944, dans les rangs des F.F.I. Il prendra ensuite la tête de la "brigade de Paris", qui combattra avec la 1ère armée de de Lattre à l'automne 1944 dans l'est de la France, et qui deviendra le 151ème régiment d'infanterie. Il trouvera la mort avec tout son état-major dans la nuit du 27 décembre 1944, à Habsheim, alors qu'il démontait une mine.



beretta
Messages : 11
Enregistré le : 13 mars, 00:00

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par beretta » 03 sept., 21:56

2 septembre 1944

Désolé 1 jour de retard ( l'infos arrive après les combats)
vllages a moins de 10 kms de chez moi

FLESQUIERES
Le caporal Johannas Bergman (inhumé dans le village) à la tourelle de son automitrailleuse. | FLESQUIÈRES |
Il y a soixante cinq ans l'opération « Lynnet 1 » était annulée et Flesquières était libéré.

« Messieurs, l'opération Lynnet 1 est annulée ». À cette annonce prononcée par le général Eisenhower de son poste de commandement, parmi les officiers de l'état major allié un murmure de désappointement s'éleva. Mais en quoi consistait donc cette opération ? Le commandement allié avait imaginé larguer sur un axe Cambrai, Douai, Tournai, le 1er corps de parachutistes anglais de Roy Browning et le 18e corps US de Matthew Bidgway. Cette opération aéroportée devait permettre une rapide progression de la 2e armée anglaise du général Sir Dempsey vers Anvers, Gand, Bruxelles, pour couper la route aux troupes allemandes qui refluaient depuis la Normandie.
C'est cette décision amena la 30e DI US Old Hickory du général Hobbs dans la région de Cambrai. En effet, dans la journée du 30 août les renseignements militaires informent le général Omar Bradley qu'une brêche s'est formée dans le dispositif des Allemands. Bradley décide alors d'une attaque sur l'axe Péronne, Cambrai, Valenciennes, Saint-Amand avec comme objectif la ville de Tournai. Malgré la vive réaction de Montgomery à qui le secteur est réservé, la percée des Américains est fulgurante. Bivouaquant le soir du 1er septembre sur la Somme et aux environs du canal du Nord, le 19e corps US fait son entrée à Tournai à 19 heures le 2 septembre. Ce sera la journée de l'avance la plus rapide depuis le débarquement de Normandie du 6 juin. Les Américains bousculent leurs ennemis et entrent en Belgique en traversant le nord de la France d'une seule traite. Le commandement du 19e corps qui était stationné le 1er septembre dans la Somme s'installe le soir du 2 à Saméon près de Douai. Quant au général Krebs, chef d'état-major allemand installé au château d'Havrincourt, il plie bagage in extremis le 1er septembre.
Une Task Force est rapidement formée avec le 19e corps US pour libérer la région sur deux axes.
- Le Command Combat groupement A suit Havrincourt, Flesquières, Bourlon, Abancourt, Marquette-en-Ostrevant, Denain.
- Le Command Combat groupement B, quant à lui passe par Havrincourt, Fontaine-Notre-Dame, Cambrai, Iwuy, Valenciennes. Le 43e Tank bataillon viendra de Nurlu par Fins, Gouzeaucourt, Masnières.
Le groupe de reconnaissance du Command Combat A, s'arrête à Flesquières où la population en liesse fête ses libérateurs. Hélas, à la sortie du village, une embuscade est tendue. Le caporal Johannas Bergman est tué. Son corps est ramené à Flesqui ères par ses compagnons. Le conseil municipal de l'époque décidera de lui faire de belles funérailles. Un cercueil en chêne sera commandé et toute la population en cortège conduira son libérateur dans le cimetière britannique du village, le British Hill cemetery. Soixante cinq années ont passé mais le souvenir des ces heures tragiques reste toujours dans les mémoires.
L'arrivée des Boys dans notre région le 2 septembre 1944 nous rendait la liberté. Devoir de mémoire oblige, le samedi 5 septembre une cérémonie du souvenir se tiendra place des Combattants à midi. ?

BOURLON
À l'occasion de la commémoration du 2 septembre, une exposition a été présentée à la population.

À Bourlon, le 2 septembre 1944, la 9e SS attendait de pied ferme l'arrivée de la Task Force, renforcée d'éléments de la 2 e DB US. Dès le début des combats, vers 7 h 30, le général Harrisson commandant la Task Force est blessé et il est remplacé par le général Shuterland. L'importance de l'accrochage nécessite l'intervention des troupes britanniques. Celles-ci venant d'Arras par la nationale Arras-Cambrai prennent à revers la défense mise en place par la 9e SS.
Le 1er septembre, les Américains étaient à Inchy-en-Artois, devant une batterie allemande qui était positionnée au niveau du canal du Nord. Le 2 septembre au matin, un avion survole le village de Bourlon et en fin de matinée les Américains prennent position sur les hauteurs de la commune. Ils envoient quelques obus pour connaître la résistance de l'ennemi. Ils tombent devant le mémorial canadien et un obus touche une grange, rue du Marais. Vers 11 h 30, les troupes américaines entrent dans Bourlon par le Chemin vert (toujours ainsi nommé, près de la salle polyvalente) venant de Moeuvres. Les premiers véhicules, deux automitrailleuses et une jeep, entrent dans Bourlon. Il s'agit d'élément de la 30e et de la 79e Division d'infanterie d'US du 20e corps d'armée.
Quelques minutes après, la population en liesse, sortira de quatre années de privations, de souffrance et de peur. Les drapeaux français apparaîtront aux fenêtres, les gens danseront et s'embrasseront, libérés du joug de l'ennemi.




kommando.bb
Messages : 300
Enregistré le : 03 juin, 23:00
Localisation : 59

Journal du D-DAY au 8mai 1945

Message non lu par kommando.bb » 05 sept., 09:19

5 SEPTEMBRE 1944

Pourquoi le Havre a-t-il été bombardé?
Image
Image
Image A+




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité