Les démineurs du 3ème bataillon du Génie honorés à Houlgate

Les informations dans la presse locale, régionale ou nationale qui concernent les plages du débarquement, les débats en Normandie ou les personnes mises à l'honneur se trouvent ici !
Marc Laurenceau
Messages : 2681
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Les démineurs du 3ème bataillon du Génie honorés à Houlgate

Message non lu par Marc Laurenceau »

Octobre 1944, le 3ème bataillon du Génie arrive à Houlgate avec comme mission de nettoyer plages, villas et arrière-pays. Un travail obscur qui a coûté la vie à des jeunes gens tout juste âgés de vingt ans. Car « si les Alliés avaient nettoyé les grands axes lors du Débarquement, des millions d'engins restaient », a rappelé dimanche, Jean-Claude Pupin, maire.

Alors, à la mi-septembre de chaque année, se déroule dans la station balnéaire une journée de Souvenir avec les anciens du 3ème bataillon du Génie et les membres du Souvenir français.

Alors que sur la plage, joggers et promeneurs sont nombreux à profiter d'un dimanche de fin d'été, ils sont loin de se douter qu'à quelques mètres d'eux, des jeunes sortis à peine de l'adolescence ont donné leur vie. La lecture de l'épitaphe inscrite sur la stèle résume mieux que tout discours. « Passant qui vient goûter ici le calme et le loisir, souviens-toi des sapeurs chargés du déminage qui pour garder ce pays, ce rivage et préserver ta vie, y sont venus mourir. »

La lumière est forte, trop forte en ce dimanche. Elle rend les yeux humides à beaucoup. Mémoire de visages, d'émotion, de souvenirs aussi. Comme d'autres, ce sapeur se souvient « de ces engins, les mines S qui éclataient à un mètre du sol, projetant dans un rayon de 25 mètres, éclats ou billes d'aciers. »

Un à un les dix-huit noms des sapeurs décédés sur les plages ou dans l'arrière-pays sont énumérés, suivi pour chacun d'eux d'un « mort pour la France ». Le général Delmas, actuel président de l'Amicale des démineurs prend la parole pour dire toute son « émotion à se retrouver tous les ans ici. Nous étions jeunes, habillés et formés par les Anglais à Bayeux avant qu'ils nous lâchent sur les plages d'Houlgate et de Trouville. Au nom de mes camarades, merci à la ville d'Houlgate pour son accueil.

De Houlgate, lieu de leur quartier général, 67 ans après avoir ouvert une voie, les démineurs d'aujourd'hui sont sur le champ de divers théâtres opérationnels. Le témoin est passé.


Article paru dans Ouest-France le 20 septembre 2011 : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLoc ... Locale.Htm


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « L'actualité des plages du débarquement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités