Les premiers prisonniers allemands.

Posez dans cette rubrique tous vos commentaires à propos des préparatifs du Jour J et des combats qui suivirent, posez vos questions pour en savoir plus, et discutez avec d'autres internautes intéressés par le même sujet !
Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 18 juil., 12:30

Lors des premiers jours du débarquement, où été consignés les prisonniers allemands ?



invasion
Messages : 144
Enregistré le : 05 janv., 00:00

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par invasion » 18 juil., 12:47

bonjour,
ils ont été envoyés au plus vite en Angleterre. Les prisonniers ne doivent pas rester dans la zone de combat.
@+



M00Ky
Messages : 76
Enregistré le : 05 juin, 23:00

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par M00Ky » 18 juil., 13:16

[quote="invasion"]bonjour,
ils ont été envoyés au plus vite en Angleterre. Les prisonniers ne doivent pas rester dans la zone de combat.
@+[/quote]

Du moins pas plus de 24H .



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 18 juil., 13:50

Merci Mooky pour cette excellente réponse, que je savais, mais que je posais pour écarter certaines allégations qui relataient que les tout premiers étaient exécutés. Ce fut peut-être le cas pour l'un ou l'autre, mais l'exception ne confirme pas la règle, encore que dans le feu de l'action, on puisse le comprendre. Ton grand âge, laisse supposer que tu es pour le moins un Vétéran. C'est bien, enfin de t'être inscrit le 6 juin dernier. Bonne continuation. Cordialement cher compagon d'arme Steve Lt US.



M00Ky
Messages : 76
Enregistré le : 05 juin, 23:00

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par M00Ky » 18 juil., 14:03

[quote="Stevenot Gilbet N."]Merci Mooky pour cette excellente réponse, que je savais, mais que je posais pour écarter certaines allégations qui relataient que les tout premiers étaient exécutés. Ce fut peut-être le cas pour l'un ou l'autre, mais l'exception ne confirme pas la règle, encore que dans le feu de l'action, on puisse le comprendre. Ton grand âge, laisse supposer que tu es pour le moins un Vétéran. C'est bien, enfin de t'être inscrit le 6 juin dernier. Bonne continuation. Cordialement cher compagon d'arme Steve Lt US.[/quote]

Tout est expliqué dans la convention de Genève en ce qui concerne les petits détails !



Invité

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par Invité » 18 juil., 18:57

Quote : "je savais, mais que je posais pour écarter certaines allégations qui relataient que les tout premiers étaient exécutés."

Les paras furent "strongly advised not to take prisonners in the first 24 hours of the invasion... " pas un ordre, certes, mais une forte recommandation, que chaque para a suivi ou non selon sa conscience eten fonction des conditions rencontrées... Il existe cependant de nombreux témoignages d'éxécutions sommaires, simplement parce que dans la réalisation de leurs missions, les paras ne pouvaient pas "s'embarrasser" de prisonniers... Y eut ensuite les petites vengeances personnelles suite à la mort d'un camarade, et l'engrenage de ... la guerre ;
pour les détails les plus graveleux, et parfois choquants, lire "Avenging eagles" de Mark Bando et les témoignages "First hand et off the record" des vétérans...
Pour revenir à la question initiales, Pfc Carl Beck, H/501 parle d'un "POW cage" près de Hiesville en date du 17 juin 44...


3rd squad, 3rd platoon, Dog Cy, 505 PIR - 82nd Airborne Living History
http://www.d505pir.com/d505intro.htm



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 18 juil., 20:42

Bonsoir Gennnaker,
Bien sûr un avis que je partage pleinement et qui rejoint ce que je savais sur ces cas de conscience dans les "dropping zones"

The risk they could not afford to take and the risk they could not afford not to take"

Ce sont souvent ces mots qui répétaient ceux qui ont eu la chance de revenir de cet enfer des premiers jours de l'invasion.Et comme tu le relates fort bien, le para ne pouvait pas faire autrement, que de liquider un ennmi enconbrant.Je savais que ma question allait susciter des réactions mais il ne fallait pas tomber dans l'excès. Il faut comprendre l'esprit du soldat dans le feu de l'action, et qui voit ses copains tomber sans avoir eu le temps de se défendre. Les plus ou moins 11.OOO tués du premier jour de l'invasion justifient l'engrénage de ces "exécutions" sommaires et forcées.Pour tous ceux qui ont vu le film le "Jour le plus long", je pense que les scènes vécues étaient en dessous de la réalité. Une opération de ce genre ne serait plus concevable de nos jours.
Je me reconnais dans ton avatar et je suis fier d'avoir participé à cette grande armée d'alors. Bien cordialment.



Erwin
Messages : 277
Enregistré le : 12 sept., 23:00

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par Erwin » 22 juil., 20:23

Salut Stevenot,
Il éxistent des photos de prisonniers Allemands prises le Jour J sur Omaha et les plages Britanniques. Certains de ces photo's ont été publiés dans les livres de von Keusgen et d'autres sorties chez Heimdal.
Les premiers soldats Allemands étaient gardés sur les plages d'Omaha en attente de leur embarquement vers l'Angleterre.



veronique49
Messages : 225
Enregistré le : 08 mai, 23:00

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par veronique49 » 22 juil., 21:07

Lors de mon récent passage en Normandie, je suis passée aussi à FOUCARVILLE.

Cest dans cette petit ville que fut construit l'un des plus grands camps de prisonniers allemands.
"Continental Central Enclosure N°19", à l'origine prévu pour accueillir 20 000 hommes il du s'aggrandir pour en accueillir 40 000, dont 218 Généraux, et 6 Amiraux. C'était une véritable ville qui fut établie sous les ordres du Capitaine Hunlington du Corps des Ingénieurs avec l'aide de 400 prisonniers divisés en 3 équipes travaillant jour et nuit.

Eclairage, routes, trottoirs. Une ligne de chemin de fer à voie étroite de plusieurs kilomètres, avec locomotive diesel et essence, 75 wagons appelé ironiquement les rapides de Foucarville, pour assurer la distribution des rations en 45 mn.

Une église, un hôpital, installation de l'eau courante captée dans un ruisseau 600 000 L/Jour. Une boulangerie avec 5 fours 20 000 kilos de pains, cuisines, entrepôts, poste de secours. Boutique de tailleur, cordonnier, paysagiste, coiffeur.

Cinéma, théâtre de 400 places avec salle de bal pour les soldats américains. Théâtre de 850 places pour les allemands, orchestre symphonique, stade, terrain de foot et école où était enseigné anglais, français, arythmétique agriculture travaux manuels et même théologie.

Le ravitaillement était fourni par l'US Army 1kg500 de ration par homme et par jour. 40 Hectares étaient cultivés pour assurer la founiture en légumes frais; pomme de terre, carottes, oignons pois, haricots ....

Cette formidable réalisation assurera aux prisonniers allemands une détention particulièrement agréable dont aucun ne cherchera à s'évader.

Ce camp fut détruit en 1947 après le transfert des prisonniers aux USA, au CANADA, ou en ANGLETERRE.

CORDIALEMENT VERO Image



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

Les premiers prisonniers allemands.

Message non lu par Lipton » 22 juil., 22:00

Beaucoup de soldats alleamands faits prisonniers le dday ont été "parqués" sur les plages, délimitées par les barbelés, ceux là même qui étaient censés empêcher le débarquement des alliés sur les plages.
De nombreuses photos montrent cela.
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Préparatifs du Débarquement et de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité