baka

Partagez vos connaissances ou demandez des informations concernants les batailles du Pacifique dans cette section.

Max
Messages : 564
Enregistré le : 05 nov., 00:00

baka

Message non lu par Max »

n'empêche que sa m'étonne pas que "baka" veut dire "cinglé" parcequ'il faut vraiment l'être pour monter dedans


UHU
Messages : 931
Enregistré le : 12 sept., 23:00

baka

Message non lu par UHU »

Tu confonds avec le He 162 SALAMANDER ou "Volksjäger" mais ce dernier n'avait pas de canons sur le dos mais...........son reacteur.
Je suis tombé par hasard sur un pas de tir de NATTER en pleine foret allemande en foret noire pres de Stetten am kalten Markt,et manque de chance pas d'appareils photos sous la main;il y avait seulement une stele en granit rappelant ce qui s'est passé en ce lieu


Tex Hill
Messages : 120
Enregistré le : 08 nov., 00:00

baka

Message non lu par Tex Hill »

C'est bien le Me 163 qui fut équipé de canons obliques. Ces canons furent développés par la société Hasag, de Leipzig. Ce Jägerfaust (littéralement, le poing du chasseur) était basé sur un système de tir automatique. Sur le Me 163, il comprenait cinq canons de calibre 50 mm dans chaque emplanture d'aile. Chaque tube était chargé d?un unique obus d'environ un kilo. Pour neutraliser le recul, lorsque ces obus étaient tirés vers le haut contre les avions ennemis, des masses équivalentes à celles des obus étaient expulsées vers le bas. La mise à feu de ces tubes était déclanchée par une cellule photoélectrique sensible à l'ombre de l'avion ennemi situé au-dessus. Tout ce que le pilote du Me 163 avait à faire était d'armer le Jägerfaust puis de faire une passe à moins de 100 mètres sous un bombardier. L?attaque pouvait se faire de face ou par l'arrière. Les tubes étaient répartis en deux groupes de cinq, de façon à ce que le chasseur puisse mener deux attaques avant de devoir rentrer à sa base pour se réarmer.
Le Jägerfaust, également désigné Sondergerät 500 (équipement spécial), devait permettre à un pilote peu entraîné d'attaquer les bombardiers ennemis avec succès. Il suscita de grands espoirs et le système fonctionna de manière impressionnante : des essais furent entrepris sur une cible en tissu longue d?une vingtaine de mètres ; ils confirmèrent l?efficacité de ce système. Avant la fin de la guerre, une douzaine de Me 163 de l?Ekdo-16 fut équipée de cette nouvelle arme, mais elle ne fut utilisée qu'une seule fois. Le 10 avril 1945, le Leutnant Fritz Kelb décolla de Brandis et repéra un Boeing B-17 isolé, traînant derrière sa formation, près de Leipzig. Il fit une seule passe, rapide et dévastatrice avec son Jägerfaust. Le bombardier américain fut abattu. Aucun autre essai ne fut accompli car Brandis tomba le 19 avril devant la 9ème Division Blindée américaine.

Image

Heinkel développa lui aussi un avion fusée : le He 176
Image
La roue avant fut installée uniquement pour des essais de roulage. Cet appareil a volé pour la 1ère fois en mars 1939, mais il ne donna pas satisfaction. Il termina dans un musée à Berlin où il fut détruit dans un bombardement.


UHU
Messages : 931
Enregistré le : 12 sept., 23:00

baka

Message non lu par UHU »

En fait 12 ME 163 furent équipés du Jägerfaust et pour la victoire de Kelb certaines sources disent qu'il s'agit d'un Lancaster.
L'unité de Kelb était le JG 400,sinon le Me 163 est équipé de 2 MK 108 de 30mm à 60 obus or arme.
Il existait aussi le SCHRÄGE MUSIK qui équipait principalment des chasseurs de nuit avec 2 MG 151 et qui était declenché quand le chasseur passait sous une masse métallique, un Lancaster par exemple.
Le plus gros probleme du Me 163 fut l'atterissage car il décolait sur un chariot et se posait sur le patin ventral,eyt là il ne fallait pas qu'il reste trop de carburant hautement volatil,car il se transformait en boule de feu.
Je ne parle pas du pointage etant donné la vitesse ascentionelle de 81m/s.


Erwin
Messages : 277
Enregistré le : 12 sept., 23:00

baka

Message non lu par Erwin »

@ Sturmbock:

"Rammjäger" ne veut pas dire "chasseur de belier" mais "chasseur qui éperonne".
"Rammen" en Allemand et en Néerlandais signifie éperonner.
Mais c'est vrai qu'un bélier (l'animal ou le signe de l'horoscope" signifie aussi ram en Néerlandais.

C'est le problème avec les langues et les synonimes. Image


UHU
Messages : 931
Enregistré le : 12 sept., 23:00

baka

Message non lu par UHU »

Exact mais ceci est une métaphore afin denommer ce type d'appareils,chasseurs qui eperonne est moins parlant que chasseurs beliers,ou alors chaseurs eperon,mais je pense que tout le monde à compris avec chasseur belier, il était pas là pour vendre des cravates.
Au fait j'ai jamais ecrit "chasseur de béliers" mais bien chasseur belier.


UHU
Messages : 931
Enregistré le : 12 sept., 23:00

baka

Message non lu par UHU »

Dans le meme chapitre le Japon a construit un clone du Me 163 il s'agit du Mitsubishi J8M1 SHUSUI ou "épée tournoyante".Mais bon bien que presque la copie fidele du Me 163 il ne fut jamais opérationnel,et vola seulement dans les cieux nippons le 7 juillet 45.
Deux versions avaient été developpées par la marine le M1 avec 2 canons de 30mm,et le M2 avec un seul canon mais ayant un reservoir plus important.40 avions furent produits par les firmes MAEDA KOKU KENKYUJO et YOKOI KOKU K.K.
De son cote l'amée de l'air tenta de developpér et construire son avion fusée crée par la firme RIKUGUN KOKUGIJUTSU KENKYUJO et baptisé Ki 202.
Concernant maintenant le OKHA
Construits à 852 exemplairespar la firme DAI CHI KAIGUN KOBUSHO ,cet avion suicide remporta son premier succes le 1er avril 45 en causant de graves dommages au navire US VIRGINIA.Le 12 avril au large d'Okinawa un contre torpilleur US le MANNERT L ABELE fut lui aussi victime de la fleur de cerisier.
4 versions differentes furent construites mais la 4eme fut la plus prolifique avec 755 exemplaires.
De plus il embarquait 1200 kg d'explo et volait à 848 km/h pour une autonomie de 37 km.


Tex Hill
Messages : 120
Enregistré le : 08 nov., 00:00

baka

Message non lu par Tex Hill »

C'est exact certaines sources évoquent la piste du Lancaster. Mais comme la 8th AF a perdu 10 B-17 le 10/04/45... faudrait voir les pertes de la RAF pour être sûrs.
Quant à l'Ekdo-16, il existait toujours, il servait à tester les armements nouveaux. C'est ainsi que Fritz Kelb fut détaché de la JG 400 pour essayer ce Komet.

Et voila pour le J8M :
Le 7 juillet 1945, le Lt.-Cdr. Toyohiko Inuzuka monta dans l'habitacle. Il fit tous les contrôles avant le décollage, alluma le moteur et roula sur la piste. Inuzuka largua le chariot correctement lorsqu?il eut atteint l?altitude requise. La vitesse augmenta et il commença à grimper sous un angle de 45 degrés. A peine arrivé à une altitude de 400 mètres, le moteur cala, l?avion décrocha et entama un piqué à la verticale avant de s?écraser au sol. Inuzuka fut tué sur le coup. A la hâte, Mitsubishi et les techniciens de la Marine recherchèrent les causes de cet accident, afin de retarder le moins possible le programme des essais. En effet, d'autres J8M1 étaient déjà prêts à rejoindre les équipes chargées des tests. Parmi les causes possibles, les techniciens éliminèrent d?emblée le moteur ; celui-ci s?était montré très fiable lors des essais au banc. Il fut conclu que la cause la plus probable de l?accident était liée au fait que le plein des réservoirs n?avait été fait qu?à moitié : lors de la montée, le carburant s?accumula à l?arrière des réservoirs et la pompe aspira de l?air, ce qui causa automatiquement l?extinction du moteur. La poursuite des tests fut interrompue en attendant la modification des pompes à carburants.


UHU
Messages : 931
Enregistré le : 12 sept., 23:00

baka

Message non lu par UHU »

Je penche aussi pour un B 17
Le Erprobungskommando 16 a mis la clef sous la porte le 2 mai 45,et c'est le Hauptmann Anton Thaler qui avait la clef.
Le JG 400 se rendit le 4 mai 45
Le I/ JG 400 le 3 mai 45
Le II/ JG 400 le 5 mai 45
Le IV /E JG 2 le 3 mai 45.

Le 22 avril derniere mission des KOMET effecutuée par le Lt Opitz du II/ JG 400 à partir du terrain de Husum dans le nord.Un lanc est abattu et ce sera l'unique et derniere victoire de cette unité,car le KOMET rate son atterissage à caue de problemes techniques et le pilote s'en tire miraculeusement.


Tex Hill
Messages : 120
Enregistré le : 08 nov., 00:00

baka

Message non lu par Tex Hill »

Rudy Opitz eut doublement de la chance en ce 22 avril.
Non seulement il s'en sorti plutôt bien, car un crash avec un Komet coûte généralement la vie, mais ses nombreuses et graves blessures lui permirent de faire la connaissance d'une infirmière prénommée Hanna qu'il épousa un peu plus tard ! Image


Retourner vers « Pacifique et Asie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités