Nebelwehrfer

Vos questions sur les différents armements employés pendant la Seconde Guerre mondiale
Invité

Nebelwehrfer

Message non lu par Invité »

je ne sais pas,car la dénomination du Nebelwerfer est"nebelwerfer 41" et connaissant les allemands qui avaient la très grande originalité d'inclure dans la dénomination l'année de sortie....je ne sais pas!
Mais sur 1 point,je me suis peut etre trompé!
Qui a copié qui?Dans le sens où le"katyusha" est sorti en 41 également.Ca va se jouer sur 1 question de mois.
Honnetement,je pense aux allemands,car j'avais vu qlq part(mais je ne remets plus la main dessus),que les allemands avaient tellement été impressionnés,que dès qu'ils le pouvaient,ils devaient en capturer 1 pour que leurs spécialistes puissent l'étudier.


joe toye
Messages : 683
Enregistré le : 05 août, 23:00

Nebelwehrfer

Message non lu par joe toye »

Salut Komet mais selon moi les allemands n'ont pas copié le BM 13 (denomination du Katyusha) en tout cas pas avec les premiers Nebelwerfer en revanche peut etre l'ont ils copié pour créer le lance roquette multiple Stuka zu Fauss mais je ne suis pas sur mais à mon avis ils ont été surpris plus par le dispositif du BM13 qui pouvait tirer bien plus de roquettes et plus précisemment que par le lance roquette multiple car ils en disposaient dejà @+
Joe
Petit topo sur les Nebel
Généralité:
En Allemand, "Nebelwerfer" signifie "lanceur de fumée", un moyen de porter la confusion chez l'ennemi. Le mot a probablement mieux réussi à semer la confusion que les projectiles fumigènes réels. Quand le développement commence au début des années 30, le programme est très secret et il vise à doter l'Allemagne d'une artillerie à base de fusées. Pour camoufler cet objectif, on affuble au programme le nom de "Nebelwerfer" (1), alors que la fonction fumigène de l'arme est très secondaire (pas totalement absente mais très marginale).
Le premier essai est un peu raté: c'est le Do-Gerät 38, imprécis et dangereux pour ses utilisateurs. Le modèle suivant, par contre, va rester synonyme de "Nebelwerfer", c'est le Nebelwerfer 41. Ses six tubes lancent autant de fusées en quelques secondes. La puissance explosive des têtes n'est pas énorme (moins de 3 kg), mais l'effet moral est énorme. Les améliorations iront donc dans le sens d'un accroissement du calibre, avec le 210mm Nebelwerfer 42, puis le 300mm Nebelwerfer 42 qui apparaissent les années suivantes. Le modèle définitif abandonne la désignation "Nebelwerfer", puisqu'il s'agit du 300mm Raketen-Werfer 56, capable de tirer tous les projectiles des modèles précédents.
Outre ces modèles utilisés en nombre significatifs, il y eut plusieurs tentatives manquées ou confidentielles comme le 28/32cm Nebelwerfer 41 ou le Himmler-Orgel. Le manque de portée ou de puissance expliquent leurs échecs.
(1) Le vrai "Nebelwerfer" est un mortier, le 105mm Nebelwerfer 35, mis au point, comble d'ironie, par un Mr Rudolf Nebel. Il doit néanmoins son surnom à sa fonction, le lancement de fumée, et non à son créateur. Cet arme, pas vraiment réussie, sera peu utilisée et puis rapidement oubliée. Les lance-fusées, par contre, ont gagnés une célèbrité durable sous leur nom d'emprunt. Leur nom officiel, "Do-Gerät", n'est jamais sorti de l'anonymat.

Nebelwerfer 41
Forme classique du "Nebelwerfer" allemand. Il s'agissait de six tubes monté sur l'affût d'un canon antichar de 37mm Pak 36 et destiné à tirer des 150mm WGr.. Les tubes étaient lisses mais contenait trois rails intérieurs pour guider le projectile. Entré en service en mars 1940 (donc bien avant que les Allemands ne découvrent les "Katioucha" russes), il resta en service jusqu'à la fin de la guerre. Il délivrait une puissance de feu impressionnante, puisqu'il tirait six projectiles de 150mm en six secondes, le tout pour un poids à peine supérieur à celui d'un canon antichar léger (à vide en tout cas). Sa précision était moins impressionante, puisqu'à portée utile, seule la moitié des projectiles arrivaient en moyenne dans un rectangle de 130 sur 80 mètres autour du point visé.
Le bruit caractéristique de l'arme lui valu de surnom de "Moaning Minnie" (la compagne du Mickey de Walt Disney) dans les rangs alliés
Calibre: 150 mm
Poids total: 540.0 kg
Longueur: 1.30 mètres
Armement:6 roquettes de 150mm WGr.
Vitesse initiale du projectile: 340 mètres par seconde
Portée: 6 000 mètres

210mm Nebelwerfer 42
C'est le successeur du Nebelwerfer 41 (qu'il ne remplaça jamais tout à fait). Il s'en distingue par ses tubes plus gros et moins nombreux (cinq au lieu de six). Le grand progrès venait des projectiles, les 210mm W.Gr. 42, ayant une charge explosive douze fois plus importante alors que la portée était accrue. La dispersion plus grande (rectangle de 500 sur 130 mètres) était largement compensée par l'effet plus important des têtes explosives. le rythme de tir était de cinq projectiles huit secondes. Les tubes permettaient également de tirer les 150mm WGr. de son prédécesseur.
Calibre: 210 mm
Armement:5 roquettes de 210mm W.Gr. 42
source : Encyclopédie de L'artillerie de la Sedonde Guerre
tirer du forum du front de l'est
http://ostfront.forumpro.fr/index.htm


Avatar du membre
Guile
Messages : 1000
Enregistré le : 20 janv., 00:00

Nebelwehrfer

Message non lu par Guile »

Merci Joe Toye pour ces precisions, c'est exactement ce que je voulais savoir !


joe toye
Messages : 683
Enregistré le : 05 août, 23:00

Nebelwehrfer

Message non lu par joe toye »

De rien Guillaume Image @+
Joe


Invité

Nebelwehrfer

Message non lu par Invité »

merci,1 doute de moins!J'avais déjà entendu parlé du"Do-Gerat"mais je n'avais pas fait le rapprochement.


Invité

Nebelwehrfer

Message non lu par Invité »

Bon ben...poum poum^^

ça fait des dommage sérieux aux blindés ce truc ou c'est exclusivement fait pour "saturer" l'infanterie?


joe toye
Messages : 683
Enregistré le : 05 août, 23:00

Nebelwehrfer

Message non lu par joe toye »

De rien Komet Image .
Ce n'est pas fait pour de l'antichar car ce n'est pas précis du tout mais cela peut secouer un peu le char si ça le touche mais delà à le détruire je pense pas, il peut détruire des canons automoteurs comme les SU 76, en clair les blindés à toit ouvert mais il faut de la chance pour que ça entre pile dedans Image @+
Joe


Quentin
Messages : 1757
Enregistré le : 13 mai, 23:00

Nebelwehrfer

Message non lu par Quentin »

t'es gentil en disant secoué "un peu" Image
Si les mecs on pas un membre brisé dans le choc ils auront de la chance ! Après reste le point faible, la chenille


invasion
Messages : 144
Enregistré le : 05 janv., 00:00

Nebelwehrfer

Message non lu par invasion »

un Nebel sur un char: son compte est réglé, ou du moins celui de son équipage!
ça doit souffler très fort quand ça explose, l'onde de choc doit faire beaucoup de dégâts.
par contre, il ne peut s'agir que d'un hasard, le Nebel n'est pas précis et pas conçu pour la lutte antichar.
@+


Invité

Nebelwehrfer

Message non lu par Invité »

Je pensais a une situation ou le Nebl tirait "dans le tas" d'une division russe et que par hasard un de ses projectiles touchait un char...

En tir direct c'est vrai que ça doit être dur...Mais bon, une chance sur 6 c'est pas mal non?^^


Retourner vers « Les armements utilisés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité